Les bénéfices d’apprendre des poèmes

9 mai 2019
En tant que parent, vous devez savoir que la poésie est un trésor éducatif pour votre enfant. Dans cet article, nous vous expliquons tout sur les bénéfices d'apprendre des poèmes pour les enfants.

La poésie aide les enfants à se rendre compte qu’ils peuvent aussi s’amuser et s’émouvoir avec les mots. Vous devez bien sûr lire avec votre enfant. En effet, les bénéfices d’apprendre des poèmes sont nombreux.

Parmi les avantages, apprendre des poèmes permet aux enfants de découvrir toute la richesse et la liberté qu’offre la langue. Ils pourront en outre comprendre comment sonnent les mots et comment se construisent les phrases.

De la même manière, c’est une excellente manière d’encourager les jeunes lecteurs grâce à des textes courts qui contiennent toute la richesse et la liberté de la langue. De fait, les professionnels de la santé affirment que si un enfant est capable de mémoriser au moins huit rimes ou des poèmes courts à 4 ans, il deviendra l’un des meilleurs lecteurs de sa classe lorsqu’il aura huit ans.

Les bénéfices d’apprendre des poèmes

Apprendre des poèmes comporte de nombreux bénéfices pour les enfants. En voici les principaux.

  1. Meilleur apprentissage de la lecture

    Le premier des bénéfices d’apprendre des poèmes est que cela facilite l’apprentissage de la lectureSi vous souhaitez ainsi encourager le développement du langage de l’enfant, la poésie est une excellente solution.

    Vous devez savoir qu’il s’agit d’un outil formidable pour promouvoir le développement du langage. Grâce aux rimes, les enfants peuvent apprendre facilement de nouveaux mots.

    En outre, il est très positif que les enfants lisent des poèmes à voix haute. En effet, cela les aide à la compréhension écrite et à pratiquer le ton de la voix.

    Lisez également :
    Comment aider votre enfant à lire à voix haute ?

    Une fille lit

  2. Capacités de la mémoire

    La poésie est une excellente manière de renforcer la mémoire d’un enfant. Cela permet ainsi d’acquérir des capacités extrêmement utiles pour l’apprentissage futur des mathématiques et d’autres langues.

    En règle générale, les poèmes sont courts. Lorsque les enfants les lisent plusieurs fois, le rythme répété peut faciliter leur mémorisation. À l’inverse des romans, un poème divisé en courtes strophes peut aider à se rappeler d’une idée différente à chaque strophe.

    « Les professionnels de la santé affirment que si un enfant est capable de mémoriser au moins huit rimes ou des poèmes courts à 4 ans, il deviendra l’un des meilleurs lecteurs de sa classe lorsqu’il aura huit ans. »

  3. Développement cognitif

    Cette activité est idéale pour le développement cognitif de l’enfant. Lire de la poésie et des rimes permet aux enfants d’apprendre comment les homophones peuvent avoir des sens très différents

    En outre, elle leur permet de mieux assimiler les structures du langage et de la littérature. Apprendre comment ces structures peuvent s’utiliser aide à améliorer leurs capacités d’apprentissage. Cela leur enseigne enfin à analyser le sens des mots grâce au contexte.

  4. Enrichissement du vocabulaire

    Étant donné que la construction du vocabulaire d’un enfant semble être une priorité pour les parents, c’est sans doute le meilleur de tous les bénéfices d’apprendre des poèmes.

    Si la lecture en général est une excellente manière de développer le vocabulaire, nous pouvons garantir qu’avec la poésie, l’exposition de l’enfant à de nouveaux mots s’en voit doublée voire triplée.

    Une bonne compréhension du langage et un vocabulaire dense sont des qualités très respectées chez quelqu’un. C’est notamment le cas dans le monde professionnel et scolaire.

  5. Capacité de relation

    La capacité de relation est un autre bénéfice surprenant de la lecture de poèmes pour les enfants. Il est incroyable de constater à quel point les poèmes simples aident les enfants dans leurs relations avec les autres et ainsi nouer des amitiés.

    En lisant des poèmes, les enfants découvrent différents points de vue du monde dans lequel nous vivons. Cela leur permet de comprendre les variations dans les différentes cultures et croyances. En outre, ils peuvent développer ainsi un goût pour la littérature voire avoir plus d’empathie pour autrui.
    Une fille écrit

  6. Imagination

    La poésie peut être un parfait complément pour développer l’imagination d’un enfant. De fait, elle alimente celle-ci et ce, peu importe l’âge.

    L’imagination infantile est stimulée grâce au langage poétique. Les poèmes comportent des rimes dans le discours. Cela permet de mieux assimiler le sens. De plus, cela mobilise l’imagination pour obtenir une bonne interprétation.

    En définitive, les bénéfices d’apprendre des poèmes vous encourageront à commencer à en lire avec vos enfants. Nous vous recommandons de débuter par des poèmes courts et simples pour ensuite augmenter la difficulté. Nous sommes sûrs et certains que vous ne le regretterez pas !