Les 6 forces personnelles que vous devez travailler avec votre enfant

14 février 2020
Travailler les forces personnelles dès l'enfance aidera les enfants à profiter des choses positives de la vie et à mieux faire face aux adversités.

La psychologie s’est généralement chargée d’identifier et de traiter des pathologies et des problèmes de comportement. Heureusement, au cours de ces dernières décennies, les aspects les plus positifs et fonctionnels de la personnalité ont commencé à être pris en compte. Ces mêmes traits et caractéristiques qui peuvent nous mener à une vie plus pleine et satisfaisante. Nous allons aujourd’hui partager les 6 forces personnelles que vous devez travailler avec les enfants pour les aider à atteindre le bonheur.

Le concept de bonheur est subjectif. Comme on a pu le démontrer, il ne dépend pas de ce qui se produit mais de la capacité de la personne à gérer ce qui lui arrive. Il est donc important d’aider les petits à développer des habiletés qui leur permettent de profiter des choses positives et d’affronter les adversités de façon adéquate.

Les 6 forces personnelles

1. Sagesse et connaissance, la première des forces personnelles

Cette force nous parle de l’intérêt naturel et véritable pour l’apprentissage, la découverte et l’expérience. La curiosité, le désir quotidien d’en savoir un peu plus sur le monde et la satisfaction d’acquérir des connaissances. Cette force se retrouve chez les personnes avec un esprit actif et créatif, capables de trouver de nouvelles solutions et d’avoir des idées surprenantes.

Deux amis optimistes

Elle inclut aussi la vertu d’avoir un esprit critique et de se créer une opinion personnelle. L’exercice consistant à adopter un point de vue, à analyser, à comprendre. Les personnes avec cette force sont heureuses d’étendre leurs champs de connaissances. Pour renforcer ces qualités chez les enfants, il est important de leur donner accès à des informations sur différents aspects, de les soutenir, de partager leurs intérêts et de saluer leurs connaissances et leur envie d’en savoir toujours plus.

2. Courage

On inclut ici le sentiment de passion, d’énergie et de joie de vivre. Cela comprend aussi la disposition à prendre des risques, à accepter les possibles conséquences et à essayer malgré tout. À lutter pour ses rêves et ses buts personnels, à persévérer et à ne pas se laisser abattre par les obstacles. Cette force permet de se connaître en profondeur et de défendre son intégrité et ses valeurs sans avoir peur.

Ceux qui ont du courage voient la vie comme une aventure exceptionnelle ; ils n’ont pas peur de la vivre, en se montrant tels qu’ils sont. Pour favoriser le courage chez les enfants, nous devons leur apprendre que l’erreur fait partie du chemin. Qu’il est toujours possible de se relever et qu’il est nécessaire d’avoir confiance en soi.

3. Humanité

Les personnes avec cette force considèrent les relations profondes comme précieuses et apprécient de se lier émotionnellement à d’autres personnes. Elles perçoivent les autres comme des êtres dignes d’attention et de respect et sont capables de comprendre leurs propres sentiments, en plus de ceux des autres. Pour développer cette qualité chez les petits, nous devons être leur plus grand modèle et les traiter avec amour, compréhension et respect.

4. Justice

Nous parlons ici de qualités comme la solidarité, l’empathie et la protection des autres. La loyauté, la capacité de coopérer et de travailler en équipe, de se montrer compréhensif et de faire preuve de compassion envers les autres. Celui qui possède cette force est un bon ami, une bonne personne et un bon leader. Apprenons aux enfants à se mettre à la place des autres, à essayer de comprendre leurs situations et émotions. Motivons-les à accueillir, à être tolérants et sensibles avec les autres.

Un enfant qui se sent fort

5. Tempérance

Cette force concerne surtout la capacité à avoir une pensée flexible. À interpréter les circonstances et les actes des autres avec bienveillance, sans besoin de vengeance. Elle inclut la capacité à reconnaître nos mérites et réussites personnelles, en comprenant que tout le monde a quelque chose à apporter. Par ailleurs, elle comprend la capacité à contrôler ses impulsions et à agir de la façon la plus bénéfique à long terme.

Pour développer la tempérance chez les enfants, nous devons leur apprendre à ne pas réagir mais à agir avec calme. À prendre en compte les conséquences des actes et à les analyser avant d’agir d’une certaine façon.

6. Transcendance

Enfin, nous retrouvons la valeur de ressentir de la paix et de la reconnaissance pour toutes les bonnes choses qui nous entourent. L’habileté d’identifier les choses positives et de les apprécier. Cela inclut aussi le sens de l’humour, la capacité à relativiser et l’espoir de voir arriver un futur agréable et empli de succès. Pour cela, nous devons développer, chez les enfants, l’habitude consistant à détecter les événements positifs de leur vie et renforcer leur optimisme.

Forces personnelles et bonheur

S’efforcer de développer ces forces personnelles chez les enfants ne les empêchera pas de vivre des expériences désagréables. Cela les aidera cependant à acquérir une personnalité capable d’apprécier les choses positives, d’apprendre des adversités et d’appréhender la vie avec optimisme et confiance.