La curiosité chez l’enfant : caractéristiques et bienfaits

24 février 2019
La curiosité de l'enfant n'a pas de limites. Dès sa naissance, il commence à s'intéresser à ce qui l'entoure. Nous vous présentons les principaux bienfaits de cette qualité.

La curiosité chez l’enfant est le premier pas pour son apprentissage. Certains parents sans s’en rendre compte peuvent voir cette curiosité comme inopportune et négative. Cela peut entraîner une entrave de la curiosité naturelle de l’enfant.

Comment pouvez-vous faire pour maintenir éveillée la curiosité de votre enfant ? Découvrez ci-dessous quelques conseils très utiles.

Comment définir la curiosité ?

La curiosité est le comportement naturel de vouloir savoir quelque chose grâce à la recherche et à l’apprentissage. Elle incite à chercher des informations à propos de quelque chose pour ensuite échanger avec l’environnement et avec les autres. Cet instinct stimule le développement personnel.

Les enfants sont réputés pour être de petits chercheurs. En effet, ils naissent presque en étant curieux. Ils entrent en contact en palpant, en touchant, en regardant et en observant les objets et les personnes aux alentours.

Ils peuvent savoir comment ils sont ou la raison pour laquelle ils sont là, en se posant des questions comme « pourquoi » ou « d’où » ?

Lisez également :
La stimulation sensorielle des bébés

Un bébé joue avec de l'eau

Caractéristiques principales de la curiosité

En tant que parents, il est important de protéger et de stimuler la curiosité des enfants afin que leur avenir soit meilleur. En outre, on pourra ainsi assurer la réussite de leur apprentissage. C’est pourquoi vous ne devez jamais permettre que votre enfant ne perde : 

  • L’intérêt,
  • La motivation,
  • Le désir,
  • L’inquiétude,
  • L’occupation,
  • La passion.

La curiosité pousse le cerveau à apprendre de 3 manières

La curiosité pour un sujet rend l’apprentissage beaucoup plus facile. En outre, il est plus ainsi plus facile de retenir et d’assimiler l’information. L’attente suscitée par la curiosité motive le cerveau à mieux assimiler les connaissances. Cela est dû au fait qu’elle :

  • Active et mobilise la dopamine. C’est un messager chimique ou neurotransmetteur pour atteindre des objectifs et qui aide à se rappeler d’informations.
  • Elle est bénéfique pour l’hippocampe. Cette dernière fait partie des structures du cerveau. Elle est fondamentale dans la formation et la consolidation de la mémoire à court et à long terme.
  • Facilite l’apprentissage grâce au tandem ou à la combinaison du système de récompense et de l’hippocampe. Cela améliore également la réceptivité de l’information, y compris celle qui n’est pas intéressante ni importante.

L’importance de stimuler la curiosité chez les enfants

Il est très important de stimuler la curiosité de votre enfant. En effet, c’est le moteur qui produit l’intérêt, nécessaire pour qu’il veuille apprendre et développer sa pensée. Les enfants peu curieux peuvent :

  • Être moins sociables,
  • Lire moins de livres,
  • Être plus difficiles à inspirer et à motiver,
  • Montrer peu d’intérêt pour apprendre de nouvelles choses.

Bienfaits de la curiosité chez l’enfant

Dès qu’il commence à parler, l’enfant commence à poser beaucoup de questions. Le fait qu’il maintienne ses yeux de curieux bien ouverts au monde lui apporte de nombreux bienfaits.

  • Renforcement de ses relations avec les autres.
  • Protection de son cerveau,
  • Aide à la croissance,
  • Aide au dépassement de l’anxiété.

3 mauvaises habitudes pour la curiosité

Il existe 3 habitudes qui peuvent affecter d’une manière négative le développement de cette qualité de l’enfant.

La peur est une ennemie

La peur est l’ennemie numéro un de la curiosité. Si vous surprotégez votre enfant, il aura non seulement peur mais il se sentira également incompétent.

Évitez de dire des phrases telles que : « Ne touche pas à ça, tu vas l’abîmer » ou « Ne cours pas, tu vas tomber ». Laissez-le s’intéresser à des choses nouvelles pour lui.

Un bébé écoute sa soeur lui lire une histoire

La désapprobation freine

L’enfant veut toujours jouer et explorer. Il n’est pas conseillé de lui dire constamment : « Ne fais pas ça », »Ne te tache pas », « Ne sois pas grossier » ou « Tais-toi ».

Ces phrases le freinent et inhibent les comportements qui le rendent curieux. Si vous les utilisez de temps à autre, expliquez-lui pourquoi vous lui dites.

L’absence produit de l’insécurité

Votre enfant se sentira en sécurité si vous êtes à ses côtés. Cette sécurité l’aidera à développer davantage sa curiosité. En outre, si vous ne le laissez pas jouer seul longtemps, vous lui donnerez l’opportunité de partager avec vous ce qu’il a récemment appris.

En conclusion, pour stimuler la curiosité de l’enfant, vous devez faire des efforts pour y consacrer du temps, outre le fait de l’écouter et renforcer son comportement de manière positive. Vous l’aiderez ainsi à affronter les futurs défis de son apprentissage et à développer une excellente estime de soi.