Les 4 meilleurs aliments pour débuter le sevrage dirigé par le bébé

Le sevrage dirigé par le bébé est une méthode d'alimentation qui apporte de multiples bénéfices. Il est essentiel de l'appliquer correctement et de choisir les meilleurs aliments. Découvrez comment faire.
Les 4 meilleurs aliments pour débuter le sevrage dirigé par le bébé

Dernière mise à jour : 06 mars, 2022

Le sevrage dirigé par le bébé (baby led weaning en anglais) est l’une des stratégies à la mode en matière d’alimentation complémentaire. Il est recommandé par un grand nombre de nutritionnistes et de pédiatres car il aide à générer une série d’habitudes futures qui aident à maintenir une bonne santé. Nous allons ici vous dire quels sont les meilleurs aliments pour commencer cette pratique.

La première chose à garder à l’esprit est que la mise en place d’une alimentation complémentaire est un point critique dans la vie de tout être humain. Il convient d’être précis car inclure certains aliments au mauvais moment dans le schéma alimentaire pourrait augmenter le risque de développer certaines pathologies – parmi elles, les intolérances, les intoxications et les étouffements.

Les meilleurs aliments pour commencer le sevrage dirigé par bébé

Nous allons dès maintenant vous montrer quels sont les meilleurs aliments pour débuter le sevrage dirigé par le bébé. Rappelez-vous néanmoins qu’il est conseillé de continuer à allaiter au moins jusqu’à la première année de vie de votre bébé. Cela génère de nombreux avantages pour sa croissance et son développement.

1. Fruits mûrs

Les fruits sont des aliments de haute qualité d’un point de vue nutritionnel. Ils contiennent une grande quantité de phytonutriments au pouvoir antioxydant, ce qui aide à neutraliser les radicaux libres. Le résultat à moyen terme est une réduction du risque de développer des maladies de toutes sortes, selon une étude publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition.

Néanmoins, pour offrir un fruit au bébé et qu’il puisse le manier avec solvabilité, il faut qu’il soit à son juste point de maturité. Il faut le couper en gros morceaux et l’éplucher, pour lui faciliter la tâche et mieux le familiariser avec ses caractéristiques organoleptiques.

2. Brocoli

Le brocoli est l’un des légumes les plus bénéfiques pour la santé. Selon des recherches publiées dans le Journal of Medicinal Food, les composés qu’il contient sont capables de prévenir divers types de cancer. Il faudra toutefois veiller à l’équilibre et à la variété du régime alimentaire pour réellement éviter le développement de pathologies aussi complexes.

Lors de l’introduction du brocoli dans l’alimentation du bébé, ce légume doit être cuit et tendre, de sorte qu’il soit facile à manipuler et à mâcher. L’enfant pourra ainsi le saisir par le tronc avec une grande facilité et goûter les bouquets. La carotte, la patate douce ou la citrouille sont également de bonnes options pour cette étape de la vie.

3. Avocat

L’avocat se distingue par la concentration d’une grande quantité d’acides gras de la série oméga 3. En effet, ces éléments sont décisifs pour la santé du système nerveux central.

De plus, l’avocat a la particularité d’avoir une texture assez douce. Le bébé peut donc le déguster sans problème. Dans le cas où il serait légèrement glissant, il peut toujours être proposé écrasé ou en plus petits morceaux, pour faciliter la tâche à l’enfant.

4. Viande

N’oubliez pas que l’apport de protéines est déterminant pour la bonne croissance des plus petits. Ainsi, la viande doit faire partie de l’alimentation dès les premiers stades de la vie et le bœuf et le poulet sont de bonnes options. Bien sûr, elle doit être présentée de manière variée et être facile à saisir (par exemple, cuite et émiettée).

bébé ne mange que blw bliss jambe poulet proie main viande blanche protéine haute valeur biologique tablier de table bavoir

Bien choisir les aliments pour commencer le sevrage dirigé par le bébé

Comme nous l’avons mentionné, plusieurs aliments sont idéaux pour démarrer le processus de sevrage dirigé par le bébé. De cette façon, le bébé s’habituera rapidement aux différentes textures et saveurs, ce qui évitera le rejet à l’avenir.

Enfin, gardez à l’esprit que les bonnes habitudes alimentaires acquises pendant l’enfance ont une forte probabilité d’être maintenues tout au long de la vie. Ainsi, il est essentiel d’influencer ce point, en plus de promouvoir d’autres routines saines. C’est par exemple le cas de l’exercice physique et d’un bon repos.

Cela pourrait vous intéresser ...
Commencer avec les aliments solides dans l’alimentation de mon bébé
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Commencer avec les aliments solides dans l’alimentation de mon bébé

Après les premiers mois d'allaitement, l'alimentation du bébé change et vous pouvez commencer à lui donner des aliments solides. Comment s'y prendr...



  • Jenkins DJA, Kitts D, Giovannucci EL, et al. Selenium, antioxidants, cardiovascular disease, and all-cause mortality: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Am J Clin Nutr. 2020;112(6):1642-1652. doi:10.1093/ajcn/nqaa245. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33053149/
  • Vanduchova A, Anzenbacher P, Anzenbacherova E. Isothiocyanate from Broccoli, Sulforaphane, and Its Properties. J Med Food. 2019;22(2):121-126. doi:10.1089/jmf.2018.0024. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33053149/