L’encoprésie chez les enfants

· 9 février 2018
L'encoprésie est un trouble qui passe souvent inaperçu (en tant que problème en soi) ou qui est confondu avec un trouble du comportement. De nombreuses mères ne connaissent pas le terme et ne savent pas que c'est un trouble qui peut être commun pendant l'enfance.

Qu’est-ce que l’encoprésie ?

L’encoprésie est essentiellement l’incontinence fécale. C’est un trouble qui survient lorsque l’enfant qui a longtemps appris à aller à la salle de bain et à ne pas « faire caca », a de nouveau perdu le contrôle de ses mouvements d’intestin : il est incapable de contrôler ses selles et défèque à tout moment.

Pourquoi l’encoprésie n’est-elle pas toujours détectée ?

L’encoprésie peut être confondue avec une mauvaise habitude, un mauvais comportement ou un caprice. Si l’enfant a des problèmes de comportement et aime défier ses parents, la famille peut penser que son encoprésie est une sorte de rébellion.

Lorsque l’enfant est en plein-jeu et qu’il défèque dans ses sous-vêtements parce qu’il n’a pas eu le temps de se rendre aux toilettes, la famille peut aussi penser que cela est arrivé parce qu’il s’amusait et il a enduré son envie de déféquer.

Si elle n’est pas traitée à temps, l’encoprésie peut déclencher des troubles psychologiques qui se manifesteront jusqu’à l’âge adulte.

Comment savoir qu’il s’agit d’encoprésie ?

Un parent peut savoir que son enfant souffre d’encoprésie lorsque des épisodes se produisent plusieurs fois au cours de la même semaine.

Quelles sont les principales causes de l’encoprésie ?

Les causes de l’encoprésie sont diverses, mais les plus communes sont : la constipation et la diarrhée.

La constipation

La constipation est l’une des principales causes d’encoprésie. Quand un enfant souffre de constipation c’est parce que des matières fécales restent dans l’intestin trop longtemps avant leur évacuation et deviennent dures et sèches les rendant difficiles à passer.

Malgré cela, le transit intestinal se poursuit et les selles liquides ou molles se drainent autour des selles dures retenues et sortent par l’anus.

La diarrhée

L’enfant souffrant de diarrhée peut également souffrir d’encoprésie. Contrairement à ce qui se passe lors de constipation, comme il ne peut pas contrôler ses selles, il défèque sans s’en apercevoir.

Que faire quand l’enfant souffre d’encoprésie ?

La première chose à faire est de consulter le pédiatre. L’enfant souffrant de cet inconfort doit subir un examen complet pour exclure d’autres pathologies telles que les troubles neurologiques ou les troubles de la moelle épinière.

Ensuite, le médecin évaluera si l’encoprésie est due à une constipation, à une diarrhée ou à des difficultés émotionnelles nécessitant l’attention d’un psychologue ou d’un psychiatre.

Quels autres ennuis cela peut-il causer ?

enfant sur les wc

L’encoprésie dans l’enfance nuit à la socialisation. L’enfant souffrant d’encoprésie évite de jouer avec les autres de peur qu’un « accident » se produise en présence de ses amis. Il pourrait se sentir coupable, ressentir de la honte et renier son propre corps.

Lorsque cette affection n’est pas traitée correctement, elle peut entraîner une constipation chronique, des infections de la vessie, des malaises abdominaux et une perte d’appétit.

L’encoprésie peut-elle cesser d’elle-même ?

Parfois, le fait d’établir une routine pour aller à la salle de bain, parler avec l’enfant et lui faire accepter ce moment de sa vie comme quelque chose de normal qui ne devrait pas générer d’anxiété fera cesser l’encoprésie.

De plus, s’il s’agit d’une incontinence fécale causée par la constipation ou la diarrhée, ce dysfonctionnement disparait généralement lorsque les causes qui le provoquent sont atténuées.

Comment peut-on aider l’enfant souffrant d’encoprésie?

L’enfant souffrant d’encoprésie a besoin du soutien de la famille. La première chose est de lui enseigner une éducation précise qui définit sa routine pour aller à la salle de bain : quand et comment le faire. Il aura probablement besoin d’aller aux toilettes après chaque repas ou plusieurs fois pendant la journée.

Vous devez lui parler du sujet, même si c’est embarrassant. Vous ne l’aiderez pas en lavant secrètement ses vêtements sales ou en prétendant que personne ne remarque son problème.

Lessive propre

Il ne devrait jamais être humilié ou embarrassé. L’humiliation ne fera qu’empirer la situation. Un problème qui peut être facilement éliminé dans l’enfance et lors des premières instances ne doit pas devenir un traumatisme psychologique qu’il traînera toute sa vie.

Également, les punitions ou les reproches entravent tout traitement physique ou psychologique que l’enfant recevra et l’empêcheront d’approcher ses proches afin de partager ses humeurs, ses émotions et ses inquiétudes à ce sujet.

Si votre enfant souffre d’encoprésie, félicitez-le lorsqu’il parvient à déféquer dans le pot et non dans ses sous-vêtements. Rappelez-vous que cette épreuve n’est pas facile pour lui.