6 conseils pour élever un enfant heureux

13 janvier 2018
Rendre un enfant heureux semble être une tâche facile. Les médias nous bombardent avec des publicités pour des jouets et des jeux vidéo censés nous épargner ce travail. Ils gardent les petits occupés, plongés en eux-mêmes. Ils les font échapper à la réalité et nous font croire qu'élever un enfant heureux est très simple.

Malheureusement, ils ont tort. L’idée que les cadeaux remplacent les carences émotionnelles est totalement fausse. C’est très bien pour les enfants de jouer et de s’amuser, mais leur vie ne devrait pas être basée seulement sur ça. Et la nôtre non plus.

Il existe une série de règles que nous devons prendre en compte en tant que parents. Nous sommes responsables de nos enfants et nous ne devons pas leur permettre de devenir des adultes inquiets. Nous devons encourager un comportement selon lequel si nous tombons, nous pouvons nous relever aussitôt.

L’enfance est l’un des moments les plus importants dans la vie d’une personne. C’est à ce moment que se forgent des souvenirs et des leçons qui aideront à affronter le lendemain. Les priver de cela est un acte irresponsable et égoïste, tout en étant néfaste pour notre relation avec eux.

Élever un enfant heureux, c’est être présent

Ce que la plupart des enfants veulent dans le monde, c’est l’attention de leurs parents. Les jouets et les caprices passent toujours en second quand il s’agit d’obtenir l’approbation des parents. Ils nous voient comme leur exemple à suivre, leurs protecteurs, et c’est pourquoi nous devons leur rendre cette confiance.

maman et fille1. Motivez-les afin qu’ils tirent le meilleur parti d’eux-mêmes

S’il est bon dans un art ou une discipline, motivez-le à ne pas l’abandonner. Chaque être humain se distingue dans quelque chose de différent, et favoriser ces compétences ouvre souvent de nombreuses portes. De plus, n’oubliez pas qu’il est fondamental que l’enfant veuille le faire, car si nous le rendons obligatoire, nous participons à le rendre malheureux.

2. Soutenez-le dans ses décisions

Votre enfant prendra de bonnes et de mauvaises décisions dans sa vie. Réjouissez-vous avec lui pour les bonnes et souffrez avec lui pour les mauvaises. Faire des erreurs est le meilleur moyen pour apprendre. Chaque fois qu’il s’écroule, montrez-lui que rien ne se passe et que la prochaine fois il fera mieux.

Il y a des parents qui en font tout un drame quand leurs enfants font une erreur. Vouloir que les enfants soient parfaits ne favorise pas leur estime de soi. Nous sommes tous humains et nous avons droit à une seconde chance.

3. Écoutez leurs opinions

Beaucoup de parents croient que les opinions de leurs enfants sont invalides seulement parce qu’ils sont des enfants. C’est une erreur. Un enfant possède la même capacité qu’un adulte d’affirmer et de respecter ses idées. Selon la Convention relative aux droits de l’enfant de 1989, il s’agit d’un droit fondamental et inaliénable.

Les mineurs devraient être écoutés, en particulier en ce qui concerne les décisions parentales les concernant. Bien qu’en fin de compte vous finissiez par faire ce qui leur convient le mieux, il faut savoir qu’ils ont beaucoup à dire.

Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse

    -Tom Robbins-

4. Apprenez-lui à être en contact avec la nature

De nos jours, la plupart des enfants préfèrent rester à la maison avec leur ordinateur ou leur téléphone portable au lieu de jouer à l’extérieur. Encouragez-le à être en contact avec la nature volontairement. Montrez-lui de beaux endroits pour aller pique-niquer, faites une promenade avec lui ou encouragez-le à s’inscrire à un sport en plein air.

L’air pur lui sera bénéfique, en plus de lui permettre de rencontrer de nouveaux amis dans les parcs ou dans les équipes de sports. Un enfant qui aime la nature est un enfant qui sera heureux et respectera son environnement.

bébé joue dans l'herbe

5. Soyez sévère avec lui quand il faut l’être

Céder à tous les caprices de votre enfant n’est pas raisonnable. Beaucoup de parents croient que, de cette façon, ils obtiendront les faveurs de l’enfant, mais ils ont tort. Élever un enfant heureux ne signifie pas élever un enfant capricieux.

Si votre enfant est impoli et mesquin, il doit être grondé. Il y aura des moments où il désobéira ou se comportera de manière inappropriée avec nous ou d’autres personnes. Ce genre de comportement est intolérable, et il doit comprendre que ses actions ont des représailles.

6. Soyez sincère et honnête

La sincérité et l’honnêteté sont la base d’une relation saine pour élever un enfant heureux. Répondez aux questions de votre enfant de façon éducative et objective, en considérant toujours que ce soit approprié pour son âge. Chaque famille est un monde, donc la décision varie selon les parents.

Si nous nous montrons tels que nous sommes avec notre enfant, sans mensonges entre nous, nous renforcerons la relation. Il saura qu’il peut nous faire confiance et n’hésitera pas à nous demander des conseils quand il en aura besoin.

 

 

A découvrir aussi