La constipation chez les enfants : quelles en sont les causes et comment y remédier ?

13 janvier 2018
La constipation chez les enfants est un problème très fréquent. Voulez-vous savoir de quoi il s'agit ? Comment pouvez-vous la traiter ? Voici quelques astuces afin d'aider vos enfants dans ces moments difficiles.

En tant que mère, vous avez sûrement entendu parler de la constipation chez les enfants. Pendant les premières années de la vie , il est tout à fait normal pour les enfants d’en souffrir. Vous ne devriez donc pas vous inquiéter.

Les enfants ayant des difficultés à déféquer se trouveront dans une situation qui leur est pénible, alors ils essaieront de l’éviter, ce qui aggravera le problème.

Vous pouvez aller voir votre pédiatre si vous considérez que votre enfant peut avoir des problèmes de constipation infantile. S’il retrouve vite des habitudes intestinales normales, ce sera mieux pour la santé et le bien-être de votre enfant.

Les causes qui peuvent favoriser la constipation chez les enfants

Les épisodes de constipation chez les enfants peuvent être dus à plusieurs facteurs tels que :

  • Un régime pauvre en liquide et en fibres. L’eau est primordiale dans les régimes alimentaires des enfants, tout comme les fibres. Ces dernières peuvent être obtenues à partir des fruits et légumes. Bien qu’il ne soit pas démontré qu’il existe un lien direct avec la constipation, il est recommandé de boire de l’eau et de consommer des fibres, car cela adoucit les selles.
  • L’excès d’aliments astringents. Ces aliments ont tendance à favoriser les épisodes de constipation, de sorte que leur consommation devrait être modérée. Certains aliments astringents sont les bananes, le riz, les pommes, le chocolat et les sucres raffinés trouvés dans les sucreries et les bonbons.
  • Des facteurs externes. Les enfants réagissent à l’environnement avec tout leur corps, donc un événement familial traumatisant comme une séparation ou un décès peut provoquer des épisodes de constipation. Aussi, la rentrée à l’école ou la crèche peut être la cause de cette symptomatologie.
La constipation chez les enfants est un symptôme très commun quand ils sont petits.
  • Les habitudes de visite aux toilettes forcées. Quand on leur enseigne comment se soulager sur le pot ou sur le bidet, beaucoup de parents font l’erreur de les forcer à aller aux toilettes. Les besoins physiologiques ne doivent pas être forcés, mais volontaires et chaque fois que l’enfant en a besoin.
  • Le manque d’horaires établis pour manger. Le danger de picorer dont de nombreux enfants souffrent se traduit par une mauvaise nutrition pendant les repas importants de la journée.

S’ils trouvent cela pénible de le faire, ils l’éviteront. Et s’ils l’évitent, le problème s’aggravera.

Que peut-on considérer comme de la constipation chez les enfants ?

La constipation dépend beaucoup de chaque enfant et de son âge. Selon l’Association espagnole de pédiatrie, pour être considéré comme de la constipation chez les  enfants d’au moins quatre ans, au moins 2 des critères suivants doivent être remplis pendant 2 mois consécutifs :

  1. Moins de 3 selles par semaine.
  2. Au moins un épisode d’incontinence fécale par semaine.
  3. Des comportements ou attitudes rétentives pour éviter la défécation.
  4. Une défécation douloureuse
  5. Des selles de grand diamètre dans le rectum ou palpables au niveau abdominal.
  6. Des dépôts excessivement volumineux.

Quand il s’agit d’enfants de moins de quatre ans, les critères sont similaires, mais surtout l’absence de défécation ou la douleur de l’enfant en essayant de les expulser prédomine.

Il y a  aussi des enfants qui font leurs besoins mais incomplètement, ce qui fait que les selles grandissent et qu’il est de plus en plus pénible de les expulser.

Si l’un de ces cas coïncide avec ce que vous soupçonnez d’arriver à votre enfant, consultez votre pédiatre.

La constipation chez les enfants peut être due à de nombreuses causes et facteurs.

Comment peut-on traiter la constipation chez les enfants ?

Bien que le meilleur conseil vous sera fourni par votre pédiatre, voici quelques conseils qui peuvent aider votre enfant :

  • Des changements au niveau de l’alimentation. Augmenter les apports en eau dans son alimentation, au lieu de boissons gazeuses ou de jus sucrés. Il est également recommandé de manger plus de légumes et de fruits afin que son apport en fibres soit plus important. Les fruits comme le kiwi ou la prune ont, en outre, des effets laxatifs. Cuisiner avec de l’huile d’olive, favorise le transit et est plus sain.
  • Le sport. L’activité physique favorise le transit intestinal et évite le sendentarisme. Encouragez votre enfant à pratiquer un sport ou à pratiquer toute activité physique qu’il aime.
  • Un modèle régulier de visites aux toilettes. Lorsque vous lui apprenez, asseyez-le quelques minutes après les repas, mais sans le forcer à faire ses dépositions. Apprenez-lui à ne pas avoir à l’aider et aller aux toilettes quand il en a besoin.

Et rappelez-vous que vous ne devrez jamais traiter votre enfant sans prescription médicale appropriée. Si nécessaire, consultez votre pédiatre pour savoir quel médicament est le plus adapté.

 

 

A découvrir aussi