L’école et l’asthme

20 juillet 2019
De nombreux parents ont peur que la relation entre l'école et l'asthme ne soit pas adéquate, et donc que leurs enfants en payent les conséquences. En parler avec le début des cours avec les instituteurs et les médecins est fondamental.

Aujourd’hui, les professeurs et les directeurs sont au fait de l’existence de plusieurs maladies dont les enfants souffrent fréquemment. Ils savent donc de quelle manière agir dans chaque cas. L’école et l’asthme peuvent être indissociables via l’information et le soutien de toute la communauté éducative.

L’école et l’asthme : sont-ils compatibles ?

De nombreux parents dont les enfants souffrent d’asthme craignent pour la santé de ces derniers lorsqu’ils ne sont pas avec eux, comme par exemple lorsqu’ils se trouvent à l’école. Les crises d’asthme sont une des principales raisons pour lesquelles les enfants ratent des jours d’école. Cependant, si la maladie est bien contrôlée, elle ne doit pas impliquer d’absentéisme.

Les parents et l’école

Tout d’abord, il est nécessaire de parler avec votre médecin afin de mettre sur pieds un plan d’action à déployer pendant une crise. Ainsi, l’enfant, ou l’adulte à charge (comme par exemple l’instituteur ou le professeur à l’école) saura quel médicament donner à l’enfant, comment doser chaque prise et à quelle fréquence les prendre.

Une copie du traitement doit être délivrée aux directeurs de l’école et au professeur principal de la classe. Ainsi, il pourra agir rapidement sans qu’il n’y ait de conséquences dangereuses pour l’élève.

Au début de l’année scolaire, les parents doivent se réunir avec les professeurs de leur enfant asthmatique ainsi que le personnel éducatif afin d’en discuter. Il est en effet très important qu’ils connaissent les antécédents de l’enfant et qu’ils sachent s’il est capable de se soigner seul. Egalement, il est nécessaire de leur fournir les numéros de téléphone des personnes à contacter en cas de crise, de leur dire où conserver les médicaments et de leur expliquer comment faire pour éviter une rechute en cas de crise.

traiter l'asthme des enfants à l'école

Il faut aussi leur dire quels sont les éléments déclencheurs de l’asthme ainsi que les mesures à prendre pour les réduire ou les éviter. Certains d’entre eux peuvent être l’accumulation de poussière sur le mobilier ou dans l’air (manque de ventilation des espaces), les poils d’animaux ou les produits nettoyants trop forts. Il est nécessaire que les salles de classe soient équipées de l’air conditionné ou de purificateurs d’air et, bien sûr, que l’environnement ne soit pas enfumé.

Il est fondamental que tous les membres de l’école s’engagent à aider l’enfant, et si cela n’est pas possible, alors il faudrait envisager la possibilité de changer votre enfant d’établissement.

Contrôler une crise d’asthme à l’école

Il se peut que la nécessité de parler avec l’équipe éducative de l’asthme de votre enfant ne se présente pas, mais au cas où, vous devez être prévenus.

Tout d’abord, l’enfant doit toujours avoir avec lui son inhalateur à action instantanée permettant d’ouvrir ses bronches. Vous pouvez aussi en donner un à l’instituteur pour qu’il le garde parmi les objets de valeurs des élèves ou à l’infirmerie de l’école.

Si l’enfant est suffisamment grand et habitué au traitement, il est important de le laisser faire seul. Ainsi, il ne dépendra de personne si une crise arrive lors d’une situation où il se retrouve sans ses professeurs. D’autre part, dans la mesure du possible, l’instituteur doit rester à ses côtés pour l’assister si nécessaire. Ou au moins pour que le fait d’être accompagné calme l’enfant et l’aide à récupérer plus vite.

jeune garçon asthmatique qui se soigne

L’école et l’asthme : règles d’action

Malheureusement, les enfants en âge d’être scolarisés qui souffrent d’asthme sont de plus en plus nombreux. C’est pourquoi les instituteurs et les professeurs doivent être préparés à faire face à une crise. Certains établissements ont mis en place certaines normes et règles d’action :

  • Tabagisme interdit (même dans les salles de professeurs ou lieux où les élèves ne peuvent accéder)
  • Présence d’un personnel chargé de prendre en charge les enfants souffrant d’asthme
  • Avoir une pharmacie de première nécessité incluant des médicaments d’urgence
  • Autorisation des élèves à avoir en leur possession leurs propres médicaments et de les consommer quand ils en ont besoin
  • Identification des enfants asthmatiques
  • Etablissement d’un plan d’action face à une crise d’asthme chez un enfant
  • Garantie du niveau d’hygiène et de qualité de l’air
  • Définition d’activités spéciales pour les enfants asthmatiques lors des cours de sport
  • Conditionnement des salles afin de minimiser la présence d’allergènes ou d’éléments déclencheurs de possibles crises
  • Prise de mesures visant à réduire les effets de la pollinisation

Sans aucun doute, l’école et l’asthme peuvent coexister si tout le monde s’engage à s’impliquer dans la sécurité et la santé des enfants.

 

  • Aguarón Pérez J et al. (2009). Gema 2009. Guía española para el manejo del asma. Área de Asma SEPAR. https://doi.org/10.1016/S0300-2896(15)32812-X
  • Tabalipa, F. D. O., & Da Silva, J. (2012). Asma. Revista Brasileira de Medicina.