6 astuces pour donner des médicaments aux enfants

13 février 2019
Comment donner des comprimés et des médicaments aux enfants ? Dans la pratique, cela peut être une tâche très difficile car certains petits ne supportent pas cette action. Mais il existe des astuces pour donner des médicaments aux enfants que les parents devraient connaître.

L’action de donner des médicaments aux enfants est souvent l’une des tâches les plus difficiles pour les parents. En effet, il faut savoir que les enfants ne supportent pas du tout les saveurs fortes quand ils sont tous petits.

La question de donner des médicaments aux enfants est une sorte de loterie. Certains enfants sont très disciplinés avec la prise de sirops et de comprimés.

Néanmoins, la plupart d’entre eux ne supporte pas leurs goûts et refusent de les prendre. Cependant, nous pouvons recourir à certaines stratégies pour remplir cette mission fondamentale pour leur santé.

1. Assurez-vous que le médicament soit froid

Parfois, ce qui dérange les enfants, ce n’est pas seulement le goût mais aussi la consistance du produit. Les saveurs de nombreux médicaments sont plus fortes à température ambiante. Dans ces cas, le fait de les refroidir sera bénéfique.

Tous les médicaments ne peuvent pas être refroidis afin de conserver leur intégrité et leurs effets. Par conséquent, il est fondamental de demander au pédiatre quels sont les substances qui peuvent se mettre au frais.

Cela fonctionnera également dans le cas des enfants qui ne tolèrent même pas les sirops bien qu’ils soient sucrés. Le froid sur la langue peut générer une sensation agréable qui facilite le processus.

L'action de donner des médicaments aux enfants est souvent l'une des tâches les plus difficiles pour les parents.

2. Essayez différentes méthodes pour donner des médicaments aux enfants

Tous les produits médicaux possèdent des doseurs. Il y a généralement des verres, des seringues sans aiguille et même des cuillères. Parfois, le choix du mode d’administration peut jouer un rôle important.

Un enfant peut ressentir le goût du médicament si on lui donne dans une verre ou une cuillère. Dans ces cas, il est conseillé de recourir à une seringue si le médicament est liquide. Celle-ci enverra la substance rapidement sans que l’enfant n’ait le temps d’en avoir le goût.

Il est important d’essayer diverses méthodes et de déterminer celle qui est la plus tolérée par l’enfant. De cette façon, il vous sera plus facile de le convaincre parce qu’il saura que la sensation n’est pas si désagréable.

3. La tétine médicinale : une invention qui pourrait fonctionner

L’une des inventions qui a eu un bon accueil parmi les petits pour éliminer le traumatisme des médicaments est la tétine médicinale. Fondamentalement, ce dispositif possède un compartiment dans lequel on place le médicament. Une fois que l’enfant commence à sucer, la substance descend dans la tétine.

Il existe même des tétines qui permettent de placer une petite seringue avec laquelle on administre le médicament. Si la concentration du médicament est faible, il ne remarquera même pas qu’il y a quelque chose en plus dans son lait.

4. Mélanger le médicament avec la nourriture

Cela peut se faire avec la tétine, comme nous l’avons vu précédemment, mais également avec les solides. En effet, cette astuce est assez efficace pour donner des comprimés qui ont une saveur amère ou aigre.

Il est préférable de cacher les comprimés dans les desserts et les aliments sucrés car ce sont les favoris des enfants. Le goût du chocolat dissimule parfaitement n’importe quelle comprimé pour enfants.

Souvent, les médicaments sont généralement légèrement sucrés. En coupant de tous petits morceaux, vous éviterez également que la sensation de prendre un comprimé soit traumatisante. Renseignez-vous toujours auprès de votre médecin sur la viabilité de cette méthode.

5. Une récompense pour la bonne conduite de l’enfant

Cela est bien mieux que d’avoir recours à la tromperie. Récompenser l’enfant pour avoir fait ce qui lui revient de droit. Si vous voulez associer la prise des médicaments avec un apprentissage, reconnaître la bonne conduite peut être utile. 

L’avantage de cette méthode, c’est que les enfants prennent conscience du rôle de la médecine. Grâce à la récompense, vous renforcerez essentiellement l’intérêt de l’enfant à rester en bonne santé.

L'une des difficultés pour donner des médicaments aux enfants est que l'affaire finit pas devenir une contrainte. 

Vous pouvez même imaginer une récompense générale que le petit remportera quand il aura fini tout le traitement. Plus vous êtes créatifs, plus il vous sera facile d’atteindre les résultats prévus. La patience est également un élément clé.

6. Soyez ferme et octroyez en même temps des options

L’une des difficultés pour donner des médicaments aux enfants est que l’affaire finit par devenir une contrainte. Par conséquent, si nous proposons des alternatives où l’enfant peut choisir, il pourra assumer la responsabilité d’ingérer ses médicaments.

Avoir un pouvoir de décision est une idée qui peut être attrayante pour n’importe quel enfant. Ainsi, il pourra choisir la méthode pour prendre le comprimé ou bien s’il devra être placé dans la nourriture. Cela génère chez l’enfant un engagement pour effectuer le traitement.