Le trouble mixte du langage réceptif-expressif

30 juillet 2019
Le trouble mixte du langage réceptif-expressif est plus fréquent chez les enfants qu'il n'y paraît. Bien que l'apparition des symptômes puisse prendre un certain temps, plus tôt le traitement est imposé, meilleurs seront les résultats.

Le trouble mixte du langage réceptif-expressif est un trouble qui peut affecter les enfants de manière assez fréquente. Actuellement, on estime qu’un jeune sur 20 souffre d’un trouble du langage. En général, leurs symptômes se manifestent dès l’âge de trois ans et devraient être traités avec l’aide de professionnels compétents.

Pour articuler notre langage, nous devons développer conjointement nos capacités physiques, cognitives, sociales et émotionnelles. Lorsqu’un ou plusieurs de ces aspects ne peuvent se développer de manière optimale, des troubles du langage apparaissent. Ces derniers peuvent être réceptifs, expressifs ou mixtes.

Qu’est-ce que le trouble mixte du langage réceptif-expressif ?

Le trouble du langage expressif est associé aux difficultés à transmettre un message et à se faire comprendre socialement. Cela n’implique pas nécessairement une incapacité à comprendre les différents stimuli qui composent le langage oral et corporel des êtres humains.

Dans le cas du trouble du langage réceptif, il s’agit des problèmes de saisie et d’interprétation de l’information offerte par les interlocuteurs via le langage. Toutefois, cela n’empêche pas l’enfant de développer un type de communication ou d’exprimer des sons pour se faire comprendre.

Dans les cas de troubles mixtes du langage réceptif-expressif, nous voyons la somme de ces deux images. Les enfants atteints de ce trouble ont de la difficulté à comprendre les messages et à s’exprimer par le langage. Logiquement, la dynamique de la communication sera très difficile, car le dialogue est basé sur la compréhension.

Les causes du trouble du langage mixte chez les enfants

Malheureusement, il est courant de confondre les troubles mixtes et les problèmes de développement. Pour autant, ce sont deux choses bien différentes. Bien que ces troubles puissent être associés à des troubles du spectre autistique ou à une perte auditive partielle ou totale, ce ne sont pas les seules causes.

Le trouble mixte du langage chez l'enfant

D’autre part, les troubles du langage peuvent également être causés par des dommages au système nerveux central. C’est ce qu’on appelle l’aphasie. Et dans certains diagnostics de trouble mixte réceptif-expressif, une lésion cérébrale antérieure a été observée.

Dans de nombreux cas, il n’est pas possible d’identifier la cause spécifique des troubles du langage mixte chez les enfants. Dans ces cas, on parle bien souvent d’un trouble du développement du langage.

Les premiers signes du trouble

Les symptômes commencent généralement dès l’enfance, lorsque notre organisme est en pleine phase de croissance physique et mentale. Le développement du langage, chez la plupart des enfants, est tout à fait naturel.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les premiers signes visibles de troubles du langage apparaissent généralement à partir de l’âge de trois ans. Lorsque nous parlons de troubles mixtes, ceux-ci peuvent inclure un ou plusieurs symptômes caractéristiques des troubles réceptifs et expressifs.

« Lorsqu’une ou plusieurs des capacités que nous utilisons pour articuler le langage ne peuvent pas se développer de façon optimale, des troubles du langage apparaissent, qui peuvent être réceptifs, expressifs ou mixtes. »

Quels sont les symptômes ?

Voici un résumé des symptômes les plus courants du trouble mixte réceptif-expressif chez l’enfant :

  • Difficulté à comprendre ou à suivre des instructions qui sont transmises principalement par le langage oral.
  • Problèmes d’organisation et de synthèse des pensées ou des émotions en phrases cohérentes.
  • Difficultés d’apprentissage : les enfants atteints de troubles du langage mixte ont souvent des problèmes d’apprentissage, car la transmission des connaissances est largement basée sur la communication.
  • La conséquence de la difficulté d’apprendre peut se traduire par une faible performance scolaire. Mais aussi par un désintérêt de l’école et un niveau de progrès intellectuel inférieur à celui des autres enfants.
  • Déviations dans la structuration des phrases en différentes intensités. Certains enfants peuvent formuler des phrases très courtes et incomplètes pour essayer de s’exprimer. D’autres peuvent formuler des phrases avec peu de liens entre les composants, qui sont difficiles à comprendre.
  • Dans certains cas, il y a aussi la difficulté de maintenir la concordance dans les temps du verbe – présent, passé ou futur.
  • Un autre symptôme est ce qu’on appelle les  » vices du langage « . Par exemple, le babillage répété de certains mots ou le fait de « faire l’écho » en parlant. Il y a aussi le cas de la répétition fréquente d’une onomatopée, ce qui indique une difficulté à trouver les mots pour constituer une phrase.
  • Difficultés d’intégration sociale. Bien que les difficultés de socialisation ne soient pas des signes directs du trouble, elles sont souvent le résultat d’autres symptômes.
  • Un enfant qui a de la difficulté à communiquer éprouvera aussi des difficultés d’intégration avec d’autres enfants. Dans certains cas, on observe que la difficulté d’intégration sociale entraîne également des problèmes de comportement ou de dépression.
Les symptômes du trouble mixte du langage

Le traitement du trouble mixte du langage réceptif-expressif

Le traitement des troubles du langage mixte chez les enfants nécessite l’aide d’un professionnel spécialisé. L’orthophonie et la thérapie par le langage sont généralement les méthodes idéales pour les soigner.

Comme on peut le constater, il est très important pour les parents de ne pas avoir honte ou peur de consulter leur pédiatre. Il sera nécessaire d’avoir l’appui d’un psychologue ou d’un psychothérapeute spécialisé en troubles du langage infantile.