Le syndrome du côlon irritable chez l'enfant

22 janvier, 2020
Grâce à une alimentation saine, il est possible d'éviter de nombreuses maladies. C'est particulièrement vrai chez les enfants. En effet, en leur offrant la possibilité d'avoir une croissance saine, nous leur permettons notamment d'éviter les troubles intestinaux qui pourront les gêner pendant longtemps.

Le syndrome du côlon irritable est l’une des maladies intestinales les plus communes chez l’enfant. En cas de symptômes, les parents doivent prendre des mesures simples et concrètes pour éviter les complications et favoriser un rétablissement rapide de leur enfant.

Chez les enfants, c’est la consommation d’aliments contenant entre autres du lactose, des graisses, des épices et des farines qui est à l’origine du syndrome du côlon irritable. De plus, un enfant qui n’a pas été allaité au sein sera plus exposé à ce trouble.

C’est pourquoi, il est important de surveiller la consommation de certains aliments. Il convient aussi d’éviter de dépasser certaines quantité car une suralimentation peut entraîner des troubles du système intestinal.

De plus, l’été est une saison particulièrement vulnérable en termes de nutrition. En effet, au cours de cette période, la tolérance digestive est plus faible. C’est aussi le cas de l’hiver où les processus infectieux sont plus fréquents. Il faut donc respecter cette limite digestive afin d’éviter le syndrome du côlon irritable chez les enfants.

Le côlon irritable chez les enfants est aussi lié à des facteurs psychologiques comme le stress et la nervosité. Il est également souvent associé à des déséquilibres hormonaux, des intolérances alimentaires, des prédispositions génétiques ou des troubles de la muqueuse intestinale.

Les symptômes du côlon irritable chez les enfants

Il est commun que les enfants sujets aux problèmes de côlon irritable fassent souvent des rechutes. Ce trouble peut même devenir chronique. Les causes sont inconnues. Voici quelques uns des différents symptômes qui lui sont associés :

  • Des gaz
  • Des douleurs abdominales
  • De la diarrhée
  • Des vomissements
  • De la distension intestinale
  • De la constipation
  • Des douleurs au moment de la selle ou après

Ce que vous devez savoir à propos des symptômes du côlon irritable chez les enfants

En cas de diarrhée ou de vomissements, il est recommandé d’hydrater rapidement l’enfant avec des boissons riches en électrolytes qui auront été recommandées au préalable par le pédiatre. Cette mesure simple permet non seulement d’anticiper la première partie du traitement médical, mais elle permet aussi d’éviter des douleurs supplémentaires au patient.

Cependant, sachez que vous ne devez jamais donner à votre enfant de purgatifs. Et, encore moins de laits préparés ou d’autres substances astringentes. Il est préférable de suivre les conseils du médecin.

Une fillette qui a mal au ventre

D’autre part, il est également important d’éviter tout type de lavements. Il est en effet préférable de donner à votre enfant des aliments et des médicaments qui se mangent à la cuillère. C’est particulièrement vrai si l’enfant est encore allaité au sein.

Le lait maternel est le meilleur aliment qui puisse être prescrit afin de garantir une guérison rapide. Bien sûr, la résolution des problèmes gastro-intestinaux de l’enfant dépendra alors essentiellement de l’alimentation de la mère. Ainsi, la mère doit s’abstenir d’utiliser des produits à base de bactéries lactiques. Parfois un simple régime alimentaire suffit alors pour obtenir le rétablissement de l’enfant.

En cas de rechute, il n’est pas nécessaire de suivre un régime alimentaire trop long. En ce qui concerne l’enfant, son régime alimentaire peut durer de 12 à 24 heures. Durant cette période, l’enfant doit boire de l’eau tiède ou fraîche en grande quantité. Cependant, en cas de vomissement, il pourra boire de l’eau froide.

Il est possible que le médecin veuille analyser les selles du bébé. Il est donc conseillé de conserver la dernière couche sale. Néanmoins, les selles ne donnent pas toujours de renseignements pour établir un diagnostic ni pour suivre l’évolution de la maladie.

Les régimes recommandés pour éviter le syndrome du côlon irritable chez les enfants

En cas de constipation chez les enfants, il est préférable de modifier leur régime alimentaire. En effet, une alimentation de qualité visant à corriger les problèmes de côlon irritable peut être d’une grande efficacité. Elle peut même apporter une guérison définitive à ce problème.

Voici quelques plats pensés tout particulièrement pour les enfants sujets à ce syndrome. Il est bon de souligner qu’il s’agit là d’indications d’ordre général. Dans tous les cas, ces recommandations doivent être soumises à l’approbation du spécialiste.

Le ragoût de carottes

Ingrédients

  • Un demi-kilo de carottes
  • 6 cuillères à soupe d’eau
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Du sel à votre convenance

Préparation

  • Lavez les carottes et coupez-les en rondelles.
  • Mettez l’eau et le sel dans une casserole et laissez cuire les carottes à couvert pendant une demi-heure.

Le riz aux épinards

Ingrédients

  • Une demi-tasse de riz
  • 1 tasse d’eau
  • 1/4 de kilo d’épinards
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de chapelure
  • 3 tasses d’eau
  • Du sel à votre convenance

Préparation

  • Faites bouillir le riz dans l’eau salée jusqu’à réduction.
  • Coupez les épinards et mettez l’huile dans une poêle. Puis ajoutez-y les épinards et un peu d’eau. Faites cuire pendant dix minutes.
  • Graissez une casserole avec de l’huile et mettez-y le riz. Disposer le tout au fond en forme de couronne.
  • Remplissez le trou ainsi formé avec les épinards. Ensuite, versez un peu d’huile par dessus et enfin saupoudrez de chapelure.
  • Mettez-le tout au four pendant dix minutes.
Recette de riz aux épinards

“Chez les enfants, c’est la consommation d’aliments contenant entre autres du lactose, des graisses, des épices et des farines qui est à l’origine du syndrome du côlon irritable”.

La purée de seigle

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de farine de seigle complète
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 2 grandes tasses d’eau

Préparation

  • Diluez la farine et le miel dans l’eau, portez ensuite à ébullition et laissez bouillir pendant une demi-heure.
  • Pendant l’ébullition, vous pouvez y ajouter un jus de fruit non acidulé.

L’alimentation de nos enfants doit être basée sur des aliments digestes. Nous devons donc éviter complètement les aliments qui contiennent des épices, des fruits trop acides ou encore ceux contenant trop de fibres.

Enfin, on ne doit jamais apporter de changement brutal à l’alimentation des enfants. En effet, au lieu d’aider votre enfant, des changements trop importants d’alimentation peuvent lui apporter d’autres complications intestinales encore plus difficiles à résorber ensuite. Il est donc toujours conseillé de suivre les conseils d’un spécialiste.