Le sucre chez les enfants : son impact sur le comportement ?

15 février 2019
Tous les parents doivent veiller à l'impact du sucre sur le comportement et la santé de leurs enfants. Prenez en compte les conseils suivants pour éviter des inconvénients à l'avenir.

Il nous est tous arrivé d’aller à une fête d’anniversaire avec nos enfants. Ils arrivent avec une discipline exemplaire. Cependant, une fois qu’ils mangent une friandise sucrée, leur esprit et leur comportement se transforment. Le sucre chez les enfants les rend agités et leur donne une énergie débordante.

Bien que cela n’aie pas été vérifié, des parents choisissent de réaliser des fêtes d’anniversaire sans boissons sucrées ni friandises. En lieu et place de ces dernières, ils offrent de l’eau et des sandwiches de pain de mie avec d’autres types de préparations.

Cependant, aucune étude n’a démontré que le sucre modifie leur comportement. Ce sont des suppositions largement partagées. Il est logique de supposer qu’il peut y avoir des enfants qui sont allergiques au sucre raffiné ou qui possèdent des comportements qui indiquent un excès de sucre dans le sang.

Que disent les spécialistes ?

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ne se prononce pas sur les dangers que pourrait entraîner la consommation excessive de sucre. Elle suggère néanmoins que la consommation chez les enfants ne devrait pas excéder les 37 grammes par jour. Dans un régime de 1750 calories, cela représenterait environ 7 cuillères à cafe de sucre par jour.

La recommandation prétend surtout éviter que la consommation excessive de sucre chez les enfants n’occasionne de graves problèmes de santé. Ceux-ci peuvent devenir chroniques une fois le passage à l’âge adulte.

L’on suppose que la consommation de sucre est aussi addictive que celle de cocaïne et d’autres drogues. Cela signifie que plus on consomme de sucre, plus le corps s’habitue à cette substance, en apparence inoffensive. En cas de non-consommation, on peut éprouver des maux de tête, des vertiges, de l’anxiété et de la fatigue.

Lisez également :
5 clés pour prévenir le tabagisme chez les jeunes

Un enfant devant un verre de soda et son équivalent en sucre

Problèmes liés à la concentration en sucre chez les enfants

Les maladies que peut entraîner la consommation excessive de sucre incluent une altération du métabolisme, du coeur et des dents, entre autres. Nous énumérerons ensuite quelques-uns des problèmes dus à la consommation de sucre chez les enfants.

  • Les taux de cholestérol et de triglycérides augmentent.
  • Le taux d’obésité augmente chez les enfants, en raison de l’apport calorique du sucre. C’est l’une des principales préoccupations dans les pays développés. L’OMS a ainsi montré sa préoccupation en la considérant comme une épidémie.
  • L’obésité peut générer des problèmes cardiaques. En effet, elle augmente la tension artérielle.
  • Elle peut également causer du diabète. C’est la deuxième maladie chronique la plus courante chez les enfants.
  • Le sucre, comme additif aux jus et autres boissons, ne contient aucune valeur nutritionnelle. Il ne contient ni minéraux ni vitamines. C’est donc un régime on ne peut moins sain qui contribue à ôter la faim et à réduire la consommation d’autres aliments.
  • Il a un impact négatif sur le pancréas.
  • Les caries dentaires apparaissent.
  • Il entraîne également de l’hyperactivité, de l’anxiété et dans certains cas, une dépression.
  • L’hyperactivité chez l’enfant affecte sa concentration à l’école. Son rendement scolaire baisse ainsi de manière considérable.

Ce qui vient d’être exposé signifie que lorsque le sucre est consommé de manière excessive, nous nous sentons par moments plus réveillés, plus actifs, et d’une certaine manière, avec plus d’énergie. La différence avec les enfants est que cela augmente leur niveau d’activité.

Néanmoins, la spécialiste Raquel Perez de Leon indique que, le taux de glycémie monte et redescend ensuite. On connaît ce fameux « coup de barre » sous le terme d’hypoglycémie.

Il est également important d’expliquer que la consommation excessive de sucre peut causer un détournement de l’attention dans toute situation, y compris à l’école. Cela peut également entraîner des problèmes de sommeil, de retard cognitif et de surpoids.

Une fille mange des donuts

Que suggère-t-on aux parents ?

La recommandation idéale est que les enfants consomment les quantités nécessaires et recommandées réparties en portions sur toute la journée. Mais pas en friandises, sinon comme partie intégrale de leur alimentation.

Il existe des doutes sur le fait de leur permettre ou non la consommation de sucre. La réponse est simple et limpide. Oui, ils peuvent en consommer mais de manière contrôlée et en évitant les excès à tout prix.

La plupart des aliments, et en particulier les fruitscontiennent de bonnes quantités de sucre. Il est important de souligner que de bonnes habitudes prises dès l’enfance se traduiront en saines routines à l’âge adulte. Autrement dit, il n’y aura pas de problèmes de surpoids ou de diabète, etc.

« Investir dans la santé produira d’énormes bénéfices ».
-Gro Harlem Brundtland-

En conclusion, nous pouvons affirmer que tous les organismes ne sont pas égaux. C’est pourquoi les réactions face à la consommation de sucre varient d’une personne à l’autre. Les uns les assimilent facilement alors que les autres notent un pic et une chute du sucre. Il est primordial de maintenir l’équilibre.

 

  • Ahmed, S. (2010). Tous dépendants au sucre ? La Recherche.

  • Bellisle, F. (2008). Addiction au goût sucré : vrai ou faux débat ? Cahiers de Nutrition et de Diététique. https://doi.org/10.1016/S0007-9960(08)71557-8

  • JUSTIN BESANCON, L., PEQUIGNOT, H., & CREMER, G. (1965). ETUDE DE RELATION ENTRE LA CONSOMMATION DU SUCRE ET LES MANIFESTATIONS ART’ERIELLES ATH’EROMATEUSES, EN PARTICULIER L’INFARCTUS DU MYOCARDE. La Semaine Des Hôpitaux : Organe Fondé Par l’Association d’enseignement Médical Des Hôpitaux de Paris.