Le père qui s'occupe de ses enfants n'aide pas la mère, il exerce sa paternité

Le rôle du père est parfois mis de côté et cela ne lui permet pas de comprendre que sa responsabilité est aussi importante que celle de la mère.
Le père qui s'occupe de ses enfants n'aide pas la mère, il exerce sa paternité

Dernière mise à jour : 14 octobre, 2021

« Mon mari m’a aidée avec le bébé » : voici une phrase que nous entendons souvent lorsqu’un nouveau membre arrive dans la famille. De plus, lorsque la mère est en période post-partum, vous avez sûrement déjà entendu un homme dire : « J’aide ma femme avec le bébé ».

Mais il y a quelque chose que certaines personnes ne réalisent peut-être pas : c’est le fait que ces expressions indiquent que la responsabilité de s’occuper du bébé revient exclusivement à la mère. Ainsi, une idée fausse s’établit : celle selon laquelle les pères ne devraient qu’offrir de l’aide ou « donner un coup de main » à leur partenaire, alors que ce n’est pas leur véritable tâche. Erreur !

Le fait que cela soit fréquemment répété alimente une croyance qui dénature le rôle paternel et le prive de participation dans l’éducation de l’enfant. La paternité n’implique pas une collaboration entre l’homme et sa partenaire de vie dans tout ce qui concerne le bébé. Ce rôle nécessite obligatoirement beaucoup de dévouement et d’efforts dans le soin de l’enfant dès sa naissance. Réfléchissons à cela.

Impositions sociales autour de la paternité

paternité

Les dynamiques avec lesquelles nous vivons habituellement en société imposent l’inégalité des tâches entre le père et la mère. Les entreprises en sont un simple reflet : nous constatons souvent que les hommes ont peu – ou pas – de temps pour accueillir et prendre soin de leur nouveau-né. Au lieu de cela, la loi donne aux femmes plusieurs semaines ou mois pour récupérer et prendre soin du bébé.

Tant en Amérique latine que dans les différents pays européens, la durée varie autour du congé maternité, mais elle est presque toujours bien supérieure à celle que l’on autorise au père. Cela représente une imposition claire des obligations de la mère, différentes de celles de son partenaire .

S’il est vrai que le lien entre la mère et l’enfant est extrêmement important, il est également essentiel pour l’enfant que son père soit présent et attentif. Les soins et le temps passé ensemble sont précieux, surtout pendant les premiers mois de la vie de votre bébé. En effet, le lien affectif avec le père garantit un impact positif et incontestable sur le développement de l’enfant, ainsi que sur son intégration familiale.

Le père qui s’occupe de ses enfants

Le père qui s’occupe de ses enfants doit garder à l’esprit que c’est sa responsabilité. Un engagement à vie qui se transforme à mesure que cet être spécial grandit.

Pour en finir avec l’idée d’« aider ma femme » au lieu d’exercer un rôle paternel, il faut se rappeler qu’avoir un bébé est l’affaire de deux personnes. Créez un équilibre dans votre maison, où les tâches seront partagées, car l’entretien de la maison ne doit pas dépendre que de vous.

Aujourd’hui, on sait que le bon fonctionnement du foyer et de la famille dépend du travail d’équipe, qui inclut l’éducation d’un enfant.

Cela ne revient pas à nier les différences entre le genre féminin et masculin, car ce n’est un secret pour personne que les femmes sont celles qui subissent des changements dans leur corps, et ce dès leur grossesse. Mais il ne fait aucun doute qu’il y a une grande différence entre aider la mère et l’accompagner dans l’engagement réel de la paternité. Cet amour doit aussi être inconditionnel.

Cela pourrait vous intéresser ...
14 choses à faire quand on est un bon père
Être parents
Lisez-le dans Être parents
14 choses à faire quand on est un bon père

Il n'existe pas de manuel pour devenir un bon père, mais ces conseils devraient vous aider à définir votre rôle dans la famille.



  • Tobío, C. (2012). Cuidado e identidad de género. De las madres que trabajan a los hombres que cuidan. Revista Internacional de Sociología, 70(2), 399-422. Recuperado el 22 de septiembre 2021, de: http://revintsociologia.revistas.csic.es/index.php/revintsociologia/article/view/427/450
  • Montesinos, R. (2004). La nueva paternidad: expresión de la transformación masculina. Polis: investigación y análisis sociopolítico y psicosocial, 2(4), 197-220.