Le muguet buccal : causes, symptômes et prévention

6 février 2019
Renseignez-vous sur le muguet buccal afin de prévenir ce problème chez les nouveaux-nés. Découvrez les causes, les symptômes et les conséquences de cette infection et prenez en compte ces considérations pour éviter son apparition.

L’arrivée du muguet buccal, une infection buccale causée par le champignon candida albicanspeut être très désagréable et inconfortable. L’infection chez les enfants est plus commune qu’on ne le pense.

Elle est provoquée par le même champignon qui peut engendrer l’érythème fessier et les infections vaginales. Le nom communément connu est la candidose.

Les causes du muguet buccal

Notre organisme doit normalement maintenir un équilibre parmi les micro-organismes qui l’habitent. Néanmoins, cet équilibre est parfois altéré pour différentes raisons. C’est alors que les champignons comme le candida albicans commencent à se multiplier rapidement, principalement dans la bouche et le pharynx.

Lorsqu’il est présent chez les enfants plus âgés et les adultes, il indique la présence de troubles immunitaires. Toutefois, la candidose buccale est assez fréquente chez les nouveaux-nés.

L’une des causes qui peut affecter temporairement le système immunitaire est le traitement antibiotique pour combattre d’autres infections.

Une autre des principales origines est l’accouchement. Si la mère présente une infection vaginale au moment de la naissance, le bébé entre en contact avec le champignon et s’infecte facilement. Il peut également être transmis par la tétine du biberon.

Symptômes et traitement

Le champignon se développe dans la zone de la bouche et recouvre la langue et le palais. Par ailleurs, il s’étend également sur la paroi interne des joues et du pharynx. Le bébé présente alors des plaques blanches d’aspect gonflé et granuleux.

Il faut faire attention lorsque les plaques se sont développées. Au cas où elles seraient grattées ou ouvertes, des saignements importants peuvent se produire et l’enfant peut refuser d’allaiter en raison de la douleur que cela génère.

« Le muguet buccal est fréquent chez les nouveaux-nés »

Comme nous l’avons mentionné auparavant, ce champignon est responsable également de l’érythème fessierDans ce cas, l’infection se traduit par des pustules rouges plutôt que blanches. C’est la même chose pour l’infection vaginale.

En général, l’infection disparaît d’elle-même. Cependant, il est important de consulter un pédiatre afin qu’il observe la gravité de l’infection et prescrive le traitement approprié.

Le Muguet buccal est provoqué par le même champignon qui cause l'érythème fessier et les infections vaginales.

Les spécialistes peuvent contrôler le champignon à l’aide d’un microscope pour déterminer la cause. De cette façon, ils peuvent donner les conseils adaptés pour prévenir la maladie à l’avenir.

Pour son traitement, on prescrit généralement des médicaments par voie orale. Ou alors directement appliqués sur les plaques qui sont dans la bouche et le pharynx.

Par ailleurs, il est recommandé de renforcer les soins d’hygiène. Ceux-ci doivent comprendre un lavage fréquent des mains, le changement régulier des couches, éviter que le bébé se mette les mains à la bouche. Dans le cas des adultes, on réalise en plus des bains de bouche.

Prévention

Logiquement, pour prévenir l’infection par ce champignon, il faut éliminer les causes qui favorisent sa transmission :

  • Tout d’abord, il est nécessaire que les femmes effectuent un examen d’urine 15 jours avant l’accouchement pour vérifier qu’il n’existe pas d’infection. Si le résultat est positif et présente une infection vaginale, la femme enceinte doit commencer le traitement le plus tôt possible et s’assurer qu’elle est totalement éliminée quelques jours avant l’accouchement avec un autre test urinaire.
  • Il est nécessaire ensuite de désinfecter méticuleusement les tétines du biberonComme nous l’avons déjà dit, il s’agit de l’un des principaux modes de transmission de l’infection. Le mieux à faire est d’utiliser un stérilisateur de biberon ou de mettre les tétines dans de l’eau bouillante pendant 3 minutes ou à la vapeur pendant 5 minutes.
Les mesures d'hygiène sont extrêmement importantes pour éviter la propagation du Muguet buccal.

  • La chose la plus importante que nous ne devons jamais négliger est de renforcer le système immunitaire du bébé. Par conséquent, l’allaitement maternel devrait être la seule forme d’alimentation jusqu’à 6 mois. En effet, il s’agit de la meilleure façon de fournir au bébé les vitamines et les minéraux dont il a besoin pour rester en parfaite santé.
  • Une mesure supplémentaire pour prévenir le muguet buccal est le soin de l’hygiène. On doit éviter que le bébé introduise ses mains dans la bouche quand elles sont sales. Par ailleurs, si le nourrisson présente un érythème fessier, il peut le toucher avec ses mains car cela le dérange puis ensuite les mettre dans sa bouche. Ainsi, il transporte le champignon jusqu’à la bouche.

« Pour renforcer le système immunitaire du bébé, l’allaitement maternel doit être, dans la mesure du possible, la seule forme d’alimentation jusqu’à 6 mois »

La mise en pratique de ces conseils peut vous aider à prévenir le Muguet buccal chez le nouveau-né. Et éviter ainsi de nombreuses gênes pour votre bébé. Ne les oubliez pas et soyez vigilants et généreux sur les méthodes de prévention.