Le moment de la conception influence-t-il l'avenir du bébé ?

22 août, 2020
La naissance d'un nouvel être implique deux graines biologiques : l'ovule et le sperme. Ces derniers s'assemblent pour former un embryon qui commencera à se développer progressivement. Dans ce processus, la santé des parents au moment de la conception pèse sur le développement du bébé dès la grossesse.

De nombreuses femmes ont l’habitude de commencer à prendre soin d’elles-mêmes lorsqu’elles apprennent qu’elles sont enceintes. Cependant, la vérité est que la vie de l’embryon commence avant même que la mère ne réalise ce qui se passe dans son ventre.

C’est pourquoi son bien-être physique, émotionnel et social est primordial. C’est ainsi que le moment de la conception influence l’avenir du bébé.

Comment se passe la conception d’un bébé ?

Les ovaires libèrent un ovule environ 14 jours après le début de chaque cycle menstruel. C’est ce que l’on appelle le processus d’ovulation. Si vous avez des relations sexuelles pendant cette période, il est très probable que le sperme féconde l’ovule, ce qui entraînera donc une grossesse.

Une fois la fécondation effectuée, l’embryon s’implante dans l’utérus et commence la multiplication des cellules pour former chaque partie du bébé. Cette étape est imperceptible, mais elle se déroule à une vitesse incroyable à l’intérieur du corps féminin.

Comment le moment de la conception influence l’avenir du bébé ?

L’ovule et le sperme sont les ingrédients qui permettent de former un bébé. Cependant ceux-ci doivent être dans des conditions optimales pour que l’enfant soit en bonne santé. En effet, le moment de la conception a une influence sur le futur bébé, notamment sur le facteur santé.

Ces composants de base peuvent subir des altérations morphologiques et génétiques pour diverses raisons. La qualité de ces deux reproducteurs est détaillée ci-dessous :

L’ovule

Lorsque l’ovule est de mauvaise qualité, le processus peut être interrompu ou altéré. Cela peut par exemple provoquer une naissance avec des problèmes de différentes étiologies. Chez les femmes, les causes les plus connues sont :

  • Une grossesse après l’âge de 35 ans.
  • Des ovaires polykystiques.
  • Un traitement du cancer.

Une bonne qualité et quantité d’ovules garantit une fécondation réussie et un embryon viable. L’ovule doit être énergétique, avoir les chromosomes appropriés et être capable de se combiner avec les spermatozoïdes. Tout cela permettra que l’embryon se développe normalement.

Le sexe après l'accouchement.

Les spermatozoïdes

Le sperme contribue à 50 % de la charge génétique du futur bébé. Dans le cas de l’homme, son sperme peut également être affecté pour les raisons suivantes :

  • Un manque de sport.
  • Une consommation fréquente de malbouffe.
  • L’abus de substances toxiques.

Un sperme défectueux peut entraîner une fausse couche. Les malformations chromosomiques des spermatozoïdes ont un effet négatif sur l’embryon et empêchent son développement.

Les facteurs ayant une incidence négative sur la santé reproductive

La santé reproductive influence clairement le moment de la conception et donc le futur bébé. Les principales causes sont : le type d’alimentation, les troubles émotionnels, les maladies de base, les traitements médicaux, les antécédents familiaux ainsi que le patrimoine génétique.

En outre, le mode de vie et l’abus de substances telles que l’alcool et les drogues peuvent également avoir des conséquences néfastes.

Le corps d’une femme doit être préparé avant même la grossesse durant la préconception. Celle-ci peut durer plusieurs mois pour que ce processus se déroule avec succès. Apprenez-en un peu plus sur ces facteurs déterminants :

Une alimentation insuffisante

Une alimentation correcte favorise une bonne santé générale, notamment celle des organes reproducteurs. Les oméga 3, le fer et l’acide folique sont les nutriments essentiels par excellence pour une conception robuste et sûre. De nombreux problèmes graves de moelle épinière sont dus à de faibles taux de ces vitamines au moment de la conception.

“Les deux parents doivent faire équipe pour ce nouveau défi. Les habitudes et le mode de vie doivent être améliorés pendant la période précédant la conception”.

L’état émotionnel de la femme influence la conception du bébé

Le désir de tomber enceinte peut parfois provoquer de l’anxiété. Malheureusement, ce dernier est un obstacle à la conception d’un bébé. De même, les conflits avec son partenaire, une mauvaise situation financière ou une mauvaise santé provoquent des soucis excessifs qui inhibent le processus de conception.

La consommation de substances toxiques

Si une femme abuse de l’alcool ou de la drogue avant de tomber enceinte et pendant les quatre premiers mois de la grossesse, elle risque de concevoir un bébé obèse ou atteint de diabète de type 2. Cependant, changer cette habitude une fois que la grossesse est connue ne changera pas beaucoup le résultat.

Un couple qui prépare un jus de fruits bon pour la santé.

Le désir d’avoir un enfant est une bonne raison pour modifier les facteurs cités ci-dessus. Les deux parents doivent donc faire équipe pour réussir ensemble ce nouveau défi. Il faut donc améliorer les habitudes et le mode de vie pendant la période précédant la conception.

Cependant, dans le cas de maladies héréditaires, d’infertilité ou de traitements médicaux agressifs qui affectent la santé, il existe toujours des options thérapeutiques qui aideront à faciliter une grossesse.

Avoir un bébé est une grande responsabilité qui va changer la vie d’un couple. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un esprit positif, un soutien familial, un plan précis mais aussi de la patience. En effet, tout cela influence le moment de la conception ainsi que l’avenir du bébé.