Le chlore de la piscine et les dents

Le chlore aide à garder l'eau de la piscine propre, mais saviez-vous qu'il peut affecter les dents ? Nous vous en disons plus dans cet article.
Le chlore de la piscine et les dents
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 26 novembre, 2022

Il est fréquent que les parents d’enfants qui pratiquent la natation se demandent si le chlore de la piscine peut affecter les dents de leurs enfants. Dans cet article, nous vous parlerons du lien entre ce composé chimique et la santé bucco-dentaire.

Les piscines sont fréquentées par un grand nombre de personnes tout au long de l’année, et encore plus en période estivale. Pour éviter que le passage d’autant de personnes n’affecte la qualité de l’eau, des traitements au chlore sont utilisés pour aider à préserver la propreté. Cependant, l’utilisation incorrecte du chlore de la piscine modifie le pH de l’eau et, avec cela, peut nuire à la santé des dents. Nous vous disons tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

La relation entre le chlore de la piscine et la santé dentaire

Le chlore est une substance chimique qui s’utilise dans le traitement de l’eau des piscines pour prévenir la présence de germes. Sans son pouvoir désinfectant, bactéries, virus et champignons capables de provoquer des maladies proliféreraient. Néanmoins, l’utilisation de ce produit chimique a des effets négatifs sur la santé des personnes en cas d’exposition importante.

Le contact du chlore avec la peau, en particulier les plus sensibles, provoque dessèchement, irritations et réactions allergiques. Même les cheveux subissent des conséquences : ils se dessèchent et ceux de couleurs claires peuvent acquérir un ton verdâtre.

En général, il n’y a pas de problème pour les enfants qui passent du temps dans l’eau : les conséquences apparaissent chez les personnes qui sont dans la piscine plus de six heures par jour, comme les nageurs professionnels ou les professeurs de natation.

Et les dents ?

Les dents peuvent souffrir d’un contact excessif avec le chlore de la piscine. Cet agent chimique est capable d’éroder l’émail, la couche superficielle qui recouvre et protège les dents. Par conséquent, les dents deviennent plus sensibles aux agents extérieurs. Pour cette raison, il est fréquent que des gênes au niveau des dents apparaissent lors de l’ingestion d’aliments ou de boissons sucrées, froides ou chaudes.

D’autre part, la sécheresse que le chlore provoque sur la peau inclut la muqueuse buccale. Les tissus mous deviennent secs et il y a moins de salive pour lubrifier et nettoyer la bouche. Ainsi, les conditions suivantes peuvent apparaître :

  • Accumulation de plaque dentaire.
  • Apparition de caries.
  • Gingivite.
  • Mauvaise haleine.

Le pH de l’eau de la piscine

Le pH est un indicateur qui nous permet de connaître l’acidité ou l’alcalinité d’une substance. Lorsque la valeur se situe entre 0 et 6, elle est acide ; si c’est 7, elle est neutre ; et au-dessus de 7, elle est alcaline. L’utilisation du chlore dans les piscines permet de maintenir le pH de l’eau à des chiffres proches de 7,4 et 8. Cela diffère du pH de la bouche qui oscille entre les plages de 6, 8 et 7.

Cette différence de valeurs peut causer des problèmes dans la bouche. Avoir un pH plus alcalin dans l’eau favorise la formation de tartre dentaire, c’est-à-dire le dépôt de sels minéraux sur la plaque dentaire qui s’accumule sur les dents. Ce phénomène est connu, dans le domaine dentaire, sous le nom de « tartre du nageur ».

Les dépôts de tartre provoquent l’apparition de taches jaunâtres ou brunes sur les surfaces dentaires. En outre, la présence de tartre dentaire augmente le risque de développer des problèmes parodontaux. À l’inverse, lorsque le chlore de la piscine est insuffisant, le pH de l’eau peut descendre en dessous de 6 et devenir très acide.

Le contact du chlore avec les dents favorise l’érosion de l’émail, la perte de minéraux dentaires et l’apparition de sensibilité. Dans tous les cas, avec une bonne hygiène dentaire, il ne devrait y avoir aucun problème.

Comment protéger les dents du chlore de la piscine

Les effets négatifs du chlore de la piscine sur les dents se manifestent généralement chez les personnes qui passent plus de 6 heures par jour dans l’eau. Dans tous les cas, il convient de prendre quelques précautions qui permettent de réduire les risques et de prendre soin des dents :

  • Faire attention à l’entretien de la piscine. Il ne faut pas mettre trop de chlore, mais en mettre suffisamment quand même !
  • Apprendre aux enfants à ne pas mettre l’eau de la piscine dans leur bouche ni à l’avaler.
  • Veiller à l’hygiène bucco-dentaire : les dents des enfants doivent être brossées deux fois par jour avec des dentifrices fluorés. De plus, il convient d’utiliser du fil dentaire et, si le dentiste le recommande, un bain de bouche. Le fluor aide à contrecarrer la perte de minéraux des dents et diminue la sensibilité.
  • Maintenir l’hydratation : boire de l’eau tout au long de la journée de piscine maintient une hydratation adéquate et favorise la production salivaire.
  • Opter pour une alimentation saine qui comprend des produits laitiers, des légumes, du poisson et de la viande. Dans la mesure du possible, on doit éviter de grignoter des sucreries, des boissons gazeuses et des snacks.
  • Utiliser un protège-dents personnalisé qui empêche les dents d’entrer en contact avec l’eau si votre tout-petit passe de nombreuses heures dans la piscine.
  • Consulter le dentiste pédiatrique et effectuer des contrôles réguliers pour détecter à temps tout problème bucco-dentaire.

Prendre soin des dents

Comme vous l’avez vu, le chlore de la piscine peut affecter les dents de vos enfants s’ils passent plusieurs heures par jour dans l’eau. Si le temps de baignade n’est pas excessif et que vous prenez soin de leur hygiène bucco-dentaire avec un brossage approprié et des dentifrices au fluor, il n’y aura probablement aucun problème dans leur bouche. Avec votre accompagnement, vos petits pourront profiter des éclaboussures sans mettre leur santé bucco-dentaire en danger.

Cela pourrait vous intéresser ...
Précautions à prendre en compte avant d’aller à la piscine avec des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Précautions à prendre en compte avant d’aller à la piscine avec des enfants

Il est important de prendre des précautions avant d'aller à la piscine avec des enfants, car ils sont vulnérables et ont besoin que vous preniez so...



  • Borja Vélez, Y. L. (2013). Investigación de los agentes químicos para el tratamiento de las piscinas y su incidencia en la erosión del esmalte en deportistas nadadores de la federación deportiva de Manabí.
  • Arana, J. J. EL TÁRTARO DE LOS NADADORES.
  • Curi Quispe, R. E., & Crisostomo Mayhua, M. N. (2017). Conocimiento sobre medidas preventivas para evitar enfermedades en usuarios que acuden a la piscina de San Cristóbal, Huancavelica–2017.
  • Leyton de la Cruz, V. S. Comparación del PH salival antes y después de la rutina de entrenamiento en nadadores de la piscina olímpica de Trujillo, 2018.
  • González, J. I. C., Anchundia, A. K. M., & Carballo, L. C. (2022). Método neutrosófico para la evaluación del efecto de la cloración del agua de piscina en Quito: análisis comparativo entre pH ácido y neutro sobre el esmalte dentario superficial, estudio in vitro. Revista Asociación Latinoamericana de Ciencias Neutrosóficas. ISSN 2574-110122, 121-142.
  • Carolina, D., & Cruz, C. (2021). Cambios en la estructura dentaria de nadadores provocados por el Ph del agua de piscina de entrenamiento (Bachelor’s thesis, Universidad Nacional de Chimborazo).

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.