Le chantage et la punition ne sont pas des ressources pour éduquer nos enfants, en tant que parents nous sommes capables de faire mieux

Le chantage et la punition ne sont pas des ressources qui s'inscrivent dans le cadre d'une discipline positive. Découvrez ici des alternatives qui se basent sur le respect et l'amour.
Le chantage et la punition ne sont pas des ressources pour éduquer nos enfants, en tant que parents nous sommes capables de faire mieux

Dernière mise à jour : 19 septembre, 2022

La parentalité est un long chemin plein d’apprentissage, tant pour les enfants que pour leurs parents. En effet, face à cette aventure difficile, nous n’avons pas de manuel magique pour calmer les enfants quand ils ne savent pas gérer leurs émotions. Nous devons nous rappeler que le chantage et la punition ne sont pas des ressources qui s’inscrivent dans le cadre d’une discipline positive et qu’il est de notre devoir de corriger nos enfants avec amour et respect.

Nous ne pouvons pas nous attendre à une attitude mûre et consciente des petits alors que nous ne leur avons jamais appris à y parvenir. Et même si les crises de colère peuvent être très stressantes, elles sont l’occasion d’enseigner aux enfants comment s’améliorer, en leur apprenant à contrôler intelligemment leurs émotions à travers le dialogue et l’exemple.

N’utilisez pas le chantage et la punition comme solution rapide

Les cris et les réclamations injustifiées des enfants sont le casse-tête d’une grande majorité de parents. Cependant, c’est dans la façon dont ils gèrent la situation que réside en grande partie les enseignements qu’ils partagent avec les enfants. Car une mère qui utilise une communication assertive pour écouter son petit n’a rien à voir avec un père qui utilise le chantage et la punition comme solution rapide à ses responsabilités parentales.

Pourquoi la punition n'est pas la solution.
Éduquer avec des menaces est une erreur dans laquelle de nombreux parents tombent, mais cela ne laisse aucun enseignement valable.

Or, ces alternatives laissent une grande empreinte émotionnelle chez les enfants, qui les empêche d’assumer la responsabilité de leurs actes. Pour cette raison, il est très important de comprendre qu’en tant que parents, nous pouvons utiliser de meilleures techniques pour que les petits respectent les limites établies à la maison.

Lorsque les adultes utilisent le chantage et la punition sur leurs enfants, cela semble être un moyen rapide de mettre fin à leurs cris et à leurs mauvaises attitudes. Des tactiques comme menacer votre jeune ado de le priver de jeux vidéo ou acheter aux enfants leurs bonbons préférés semblent fonctionner lorsqu’on les met en pratique, mais ce n’est qu’un mirage qui envoie le mauvais message.

3 façons dont le chantage et la punition affectent les enfants

Le chantage émotionnel et les punitions corporelles peuvent sérieusement affecter la façon dont les enfants gèrent les problèmes. En effet, alors qu’avec le premier on utilise des mots pour manipuler le comportement, avec le second, on les éloigne d’une activité ou d’une chose qui les rend heureux. En raison de ce qui précède, on n’apprend pas aux enfants à comprendre ce qu’ils ressentent et à être conscients de leurs erreurs. Ce qui les affecte des façons suivantes :

1. Le chantage et la punition altèrent le lien mère-enfant

Tous les enfants ont besoin de l’affection et du savoir de leurs parents pour comprendre les leçons et les valeurs nécessaires qui leur permettront d’être la meilleure version d’eux-mêmes. Cependant, lorsque les mères ou les pères se dissocient de cette responsabilité émotionnelle qu’ils ont envers leurs enfants à travers la punition, le chantage ou les récompenses, ils ne font que mettre progressivement fin à leur lien.

Mère avec son doigt levé punissant sa fille.
Les enfants doivent comprendre que toutes leurs actions ont des conséquences. Mais les punitions sans possibilité de dialogue ne devraient pas être une alternative.

En effet, les enfants commencent à perdre la confiance qu’ils ont en leurs parents et le sentiment d’affection qui les unit. Car, dans la plupart des cas, les enfants n’agissent pas délibérément dans le mauvais sens : ils ne savent pas comment gérer toutes les émotions qui s’accumulent en eux. Le dialogue et la compagnie des deux parents sont essentiels.

2. Ils empêchent l’apprentissage des limites

Les limites et les règles sont essentielles pour prendre soin de soi et des autres, émotionnellement et physiquement. Pour cette raison, il est très important d’établir des limites de cohabitation à la maison dès l’enfance. De cette façon, ils pourront comprendre par l’exemple et le dialogue ce qui est adéquat et ce qui ne l’est pas.

Cependant, lorsque les parents utilisent le chantage et la punition comme un moyen facile pour que les enfants se calment ou se taisent en cas de crise de colère, ils les empêchent d’apprendre de leurs erreurs. Les crises de colère ne sont pas des situations agréables mais elles sont l’occasion d’écouter les enfants, de leur apprendre à rester calmes et de leur parler avec amour et respect.

3. Ils affectent l’estime de soi des enfants

Les insécurités qui se développent à la suite des sentiments de culpabilité et d’humiliation causés par le chantage et la punition affectent directement l’estime de soi des enfants. En effet, les parents jouent un rôle autoritaire où les enfants n’ont pas la possibilité de s’exprimer et, par conséquent, ils doivent continuer à réprimer leurs émotions.

L’utilisation de ces techniques pour essayer de résoudre rapidement toutes les situations qui nécessitent un dialogue ne fait qu’affecter la perception de soi des enfants. Ils grandiront en croyant que ce sont des petits qui font toujours tout de travers et que vous ne croyez pas entièrement en leurs capacités. De plus, ils ne sauront pas faire preuve d’empathie envers les autres et utiliser le dialogue à l’avenir.

Évitez le chantage et les punitions dans votre maison

La maternité et la paternité sont emplies de défis qui testent notre patience envers les enfants. Cependant, il est important de se rappeler chaque jour que les parents sont le modèle le plus important pour les tout-petits. C’est à travers nous qu’ils apprennent les limites, les valeurs et les leçons qui leur permettent d’être de meilleures personnes.

Par conséquent, ne laissez pas le chantage et la punition entrer chez vous et corrigez plutôt vos petits avec amour et respect. De cette façon, vous pourrez écouter votre enfant et lui faire comprendre ces émotions qu’il doit contrôler.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les punitions physiques ne corrigent et n’améliorent rien chez les enfants, bien au contraire
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les punitions physiques ne corrigent et n’améliorent rien chez les enfants, bien au contraire

Les punitions physiques constituent la pire ressource pour éduquer un enfant car elles le rendent violent et génèrent une faible estime de soi.



  • Arruabarrena, Mª Ignacia (2011). Maltrato Psicológico a los Niños, Niñas y Adolescentes en la Familia: Definición y Valoración de su Gravedad. Psychosocial Intervention, 20(1),25-44. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=179818575004
  • Casadiego Granados, J., Martínez Estrada, C., Vergara López, E., & Riatiga Corredor, A. (2015). Habilidades de comunicación asertiva como estrategia en la resolución de conflictos familiares que permite contribuir al desarrollo humano integral en la familia. Disponible en: https://repository.unad.edu.co/handle/10596/3785
  • Pérez, A. C., León, N. K. Q., & Coronado, E. A. G. (2017). Empatía, comunicación asertiva y seguimiento de normas. Un programa para desarrollar habilidades para la vida. Enseñanza e investigación en psicología22(1), 58-65. Disponible en: https://www.redalyc.org/pdf/292/29251161005.pdf 
  • Sauceda García, Juan Manuel, & Maldonado Durán, Jesús Martín. (2016). El abuso psicológico al niño en la familia. Revista de la Facultad de Medicina (México), 59(5), 15-25. Disponible en: http://www.scielo.org.mx/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0026-17422016000500015&lng=es&tlng=es