Le bec-de-lièvre : la malformation et ses conséquences

· 30 octobre 2018
Qu'est-ce que le bec-de-lièvre chez les enfants ? Dans la suite de cet article, nous vous présentons les aspects principaux de la maladie qui touche principalement les garçons. 

La fente labiale ou bec-de-lièvre est décrite dans le jargon médical par une fente ouverte dans la lèvre supérieure. Selon les spécialistes, c’est provoqué par l’union inachevée du développement maxillaire et nasolatéral du fœtus.

Cela survient au cours du développement des traits du visage entre le deuxième et le troisième mois de la grossesse.

Cette malformation survient principalement chez les enfants ayant une prédisposition génétique, mais il existe également des facteurs et des habitudes qui influencent son apparition. La malnutrition, le tabagisme et la consommation d’alcool en sont quelques exemples.

L’exposition aux produits chimiques et le manque de vitamines comme l’acide folique influence aussi fortement l’apparition de la malformation.

En 2011, on estimait qu’un enfant sur 750 naissait avec un bec-de-lièvre. Bien qu’il n’y ait pas de chiffres précis sur son incidence, on le connait comme l’une des malformations congénitales les plus courantes. Il peut survenir isolément ou être accompagné d’autres malformations telles que la fente palatine.

« Cette malformation survient principalement chez les enfants ayant une prédisposition génétique, mais il existe également des facteurs et des habitudes qui influencent son apparition. »

Comment le repère-t-on et le corrige-t-on ?

Le bec-de-lièvre n’affecte pas les fonctions vitales de l’être humain. Cependant, cela représente une grande source de découragement pour les familles. En effet, cela est dû à son impact sur l’apparence physique de l’enfant et aux conséquences physionomiques qui en découlent.

bec-de-lièvre

Cette condition anormale implique la formation de fissures légère ou importantes qui s’étendent généralement vers l’arrière jusqu’à atteindre le palais ou les gencives. Elles peuvent être unilatérales ou bilatérales. C’est-à-dire toucher un ou deux côtés de la bouche.

Selon les cas, on propose une intervention chirurgicale cranio-faciale pour remédier à cette situation. Elle cherche à faire en sorte que l’enfant puisse mener une existence normale. Par conséquent, il est vivement conseillé d’opérer avant l’âge de 12 mois.

En fonction de la gravité de la situation, les spécialistes détermineront si une ou plusieurs interventions sont nécessaires.

Certains médecins conseillent l’utilisation d’une prothèse avant l’opération. Cela permettrait de réduire l’écart et d’étirer les muscles de la lèvre. De plus, cela donnera une uniformité au nez et réduira les risques d’asphyxie durant les repas. On dit qu’avec l’utilisation de ces dispositifs, les résultats sont meilleurs.

« Il est conseillé d’opérer le bec-de-lièvre avant l’âge de 12 mois »

Qui la malformation affecte-elle et quelles en sont les conséquences ?

Il n’y a pas assez de preuves scientifiques pour l’expliquer mais il a été démontré que les hommes sont plus susceptibles d’avoir un bec-de-lièvre que les femmes. Les possibilités augmentent s’il y a des antécédents dans la famille mais cela n’est pas déterminant.

bec-de-lièvre

Ce qui est certain, c’est que lorsqu’un enfant naît avec cette anomalie, les chances que son frère en soit atteint est de 2 à 8%. Il est conseillé de consulter un généticien pour effectuer un dépistage prénatal. On peut faire cela par le biais d’analyses 3D et d’autres méthodes avancées.

Les patients présentant un bec-de-lièvre peuvent présenter les complications suivantes :

Cela sans compter l’exclusion possible dont ils peuvent être victimes parce qu’ils sont considérés comme différents. Par conséquent, le traitement avant le début de la scolarité est fondamental. Il sera très utile pour éviter les traumatismes psychologiques qui peuvent briser la confiance en soi de l’enfant et son estime de soi.

Les soins à prodiguer à un enfant avec un bec-de-lièvre

Tout en adopter la méthode la plus appropriée pour le traitement de leur malformation, il est essentiel de veiller à la bonne alimentation du bébé. Avec l’aide du spécialiste qui le suit, vous devez appliquer des stratégies pour que les aliments ne passent pas aux voies respiratoires.

En cas d’absence de fente palatine, l’allaitement peut être réalisé sans problème. Les biberons peuvent être un bon complément, mais vous devez lui faire faire des pauses toutes les cinq minutes et éviter de le laisser boire pendant plus d’une demi-heure.

De la même manière, nous devons veiller à ce que le flot de lait soit lent et fluide. Vous devez aussi prendre soit d’orienter la tétine vers la joue du côté sain et non vers la gorge.

Une fois que l’enfant est opéré, vous devez maintenir un contrôle clinique. Après quelques années, il faudra peut-être que l’enfant suive des thérapies de la parole ou des traitements d’orthodontie. Parlez-en avec les spécialistes qui sauront vous conseiller.

L’équipe multidisciplinaire pour faire face avec succès à la bec-de-lièvre se compose de pédiatres, d’orthophonistes et des dentistes. Des infirmiers, des psychothérapeutes, des oto-rhino-laryngologistes et des spécialistes en réadaptation interviennent également dans le traitement de cette malformation.

Le dépistage s’impose dans certains cas, principalement s’il y a des antécédents dans la famille. La connaissance de cette pathologie, un terrain génétique connu ainsi que le contrôle pendant la grossesse sont indispensables.

D’autres actions simples, telles que la prise d’acide folique, peuvent faire la différence. Elle est très utile pour la prévention de malformations du tube neural qui sont beaucoup plus grave.