L’asthénie printanière chez les enfants

22 avril 2019
Les effets les plus courants de l'asthénie printanière sont la fatigue, les sautes d'humeur, la somnolence et la perte d'appétit. Apprenez à prévenir et à traiter tous ces symptômes.

L’asthénie printanière chez les enfants est un trouble temporaire lié au changement de temps et à l’augmentation de la température, qui coïncide avec l’entrée du printemps. Cela se produit parce que le corps de l’enfant doit s’adapter au nouveau climat. C’est pourquoi cela les affaiblit.

Il se caractérise par un ensemble de symptômes liés à la fatigue qui affectent un grand nombre de personnes pendant la saison de la joie, de la couleur et des fleurs.

Vous devez garder à l’esprit que l’asthénie de printemps chez les enfants disparaît d’elle-même en une ou deux semaines, selon chaque personne. En réalité, il n’existe aucun traitement spécifique permettant de minimiser les symptômes. Cela étant dit, ses effets peuvent être minimisés en accélérant le processus d’adaptation de l’organisme.

Quels sont les symptômes de l’asthénie printanière ?

Il se peut que l’asthénie printanière chez les enfants ne les affecte pas tous de la même manière. Normalement, elle provoque des signes évidents chez l’enfant bien que, dans certains cas, elle ne provoque aucun symptôme.

Les symptômes suivants montrent l’apparition de l’asthénie chez les enfants :

  • Manque d’énergie et sensation de fatigue générale.
  • Les changements d’humeur, sans raison apparente.
  • L’irritabilité
  • Perte d’appétit
  • Difficulté à dormir
Bouquet de marguerites

Gardez à l’esprit que les symptômes durent généralement quelques jours, jusqu’à ce que le corps retrouve son rythme.

Parfois ils durent plus longtemps et d’autres symptômes s’ajoutent. Parmi eux : éternuement, rougeur du nez et des yeux, fièvre légère ou diarrhée. Dans ce cas, il ne s’agira plus d’un processus d’asthénie. De toute évidence cela pourrait être le début d’une maladie. Ainsi, une visite médicale pour dissiper les doutes sera nécessaire.

Comment prévenir et traiter l’asthénie printanière chez les enfants ?

La meilleure façon de traiter l’asthénie de printemps chez les enfants est de suivre un mode de vie sain et équilibré. Voici quelques astuces pour la faire disparaître le plus rapidement possible :

1. Contact avec le soleil

De prime abord, laissez votre enfant profiter des heures de plus grande exposition au soleil. Entre autre, profitez-en pour faire des activités en plein air. Cela l’aidera à s’adapter au plus vite au changement. Cependant, rappelez-vous qu’il est nécessaire d’appliquer un écran solaire avant de partir, car il restera exposé au soleil pendant une longue période.

2. Pratiquez de l’exercice physique et des activités parascolaires

Même si votre enfant se sent fatigué, nous vous recommandons qu’il consacre au moins 30 minutes à faire de l’exercice quotidien. De cette manière, il favorisera la sécrétion des endorphines dans son cerveau et améliorera son humeur. Cela l’aidera à se détendre et, par conséquent, à mieux dormir la nuit.

3. Dormir les heures nécessaires et se reposer correctement

Une autre clé importante pour lutter contre l’asthénie printanière chez les enfants est de laisser l’enfant dormir le temps dont il a normalement besoin, afin que son corps retrouve son équilibre.

Des études montrent que les enfants devraient dormir entre 9 et 10 heures par jour jusqu’à l’âge de 18 ans.

« Le sommeil est un bon matelas contre la fatigue »

-Juan Rulfo-

4. Boire beaucoup d’eau et d’autres liquides

Il est important que l’enfant soit bien hydraté. En ce sens vous pouvez avoir recours aux jus naturels, qui apportent également un supplément en vitamines.

L’asthénie printanière

5. Faire attention à l’alimentation face à l’asthénie printanière

Un bon moyen d’éviter qu’il se sente aussi fatigué est de préparer les repas avec des aliments énergétiques. Plus précisément des noix, des légumineuses, des bananes et d’autres aliments contenant des fibres et du fer.

Pour le dîner, nous vous recommandons de préparer des repas légers, au moins deux heures avant le coucher, afin que la digestion ne l’empêche pas de se reposer confortablement.

Augmenter sa consommation d’oméga-3

Il est conseillé de manger des aliments riches en oméga-3. Il s’agit d’une vitamine présente dans les poissons tels que le saumon et la truite. En outre, il est conseillé de réduire la consommation de graisses saturées. En particulier les aliments frits et d’autres aliments n’apportant pas d’avantages à l’enfant, tels que les gâteaux et autres friandises.

Manger équilibré

Idéalement, l’enfant doit manger 5 fois par jour et bénéficier d’une alimentation complète et variée. Elle comprend notamment de nombreux fruits et légumes, en particulier des aliments riches en antioxydants, tels que les tomates, les oranges, etc. Dans cette optique, évitez de proposer des plats contenant des aliments gras et artificiels.

Pour finir, n’oubliez pas que, pour lutter contre l’asthénie printanière chez les enfants, l’essentiel est, en plus de suivre les conseils qui précèdent, de leur apporter beaucoup d’amour et d’attention. En effet, les preuves d’affection ont un pouvoir de guérison pour tous les maux de la vie.