L'arrivée de l'automne et les rhumes

04 janvier, 2019
Est-il possible d'éviter de souffrir de rhume et d'autres maladies liées à l'arrivée de l'automne ? Dans la pratique, il existe quelques bonnes habitudes à prendre en compte, aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

A la fin de l’été, les changements de température sont plus perceptibles. L’arrivée de l’automne annonce la venue du froid et des courants d’air qui ont tendance à nous affecter. Avec ces changements, les rhumes se répandent partout.

Est-ce le froid qui entraîne les possibilités d’attraper la grippe ? A vrai dire, ce ne sont pas les basses températures qui en sont la cause, mais plutôt notre attitude face à elles. Voyons de quoi il s’agit.

Pourquoi les cas de grippe sont-ils plus nombreux à l’arrivée de l’automne ?

Avec le froid, l’humidité de l’environnement diminue et favorise la transmission de virus dans l’air. Etant donné qu’à cette période, nous recherchons la chaleur, nous avons tendance à passer plus de temps dans des lieux fermés. Cela facilite alors la contagion entre les personnes.

De plus, le froid entraîne généralement la sécheresse des narines. Dans ces conditions, il est beaucoup plus facile pour les virus d’entrer dans les voies respiratoires. C’est pour toutes ces raisons que nous parlons souvent de rhumes.

D’autre part, les faibles températures rendent nos défenses inférieures à la normale. Fondamentalement, le froid crée une série de conditions qui favorisent la prolifération des rhumes.

Un point de vue sur les faibles défenses

Certaines personnes pensent que les modifications dans les fosses nasales sont liées à l’affaiblissement du système immunitaire à cause du froid. A mesure que la température corporelle baisse, les vaisseaux sanguins de la gorge et du nez diminuent.

On pense que la circulation des globules blancs dans les voies respiratoires dépend de ces vaisseaux. Le fait qu’ils se replient sur eux-mêmes provoque une protection moindre dans ces zones. Par conséquent, les virus et les infections pénètrent plus facilement.

Dans le cas des pays chauds avec deux saisons, cela se produit pendant les périodes de pluie. Nous savons également qu’avec la chaleur, les vaisseaux sanguins se dilatent. Le problème c’est que, puisque le virus est déjà entré, il se reproduit et nous affecte.

L'arrivée de l'automne et les baisses de températures entraînent la prolifération des virus.

Est-ce que cela aide de prendre de la vitamine C ?

Pour être franc, la science n’a pas réussi à prouver l’existence d’un lien entre la prise de vitamine C et une protection accrue. Si le problème se situe dans les voies respiratoires, l’influence de ce complément ne sera pas déterminant.

Contrairement à ce que pensent la majorité, boire de l’eau ne génère pas non plus d’amélioration face au virus. Dans tous les cas, il est conseillé de boire des liquides pour expulser le virus à travers l’urine.

Une alimentation équilibrée, avec des vitamines et des minéraux, a une influence beaucoup plus grande sur le système immunitaire. Le processus de guérison est également plus concret. La plupart des médicaments aident seulement à contrôler l’impact des symptômes.

“Le froid crée une série de conditions qui favorisent la prolifération des rhumes”

Quelques mesures pour prévenir la contagion du rhume à l’arrivée de l’automne ?

Ces lignes directrices sont très efficaces pour prendre en compte et prévenir la contagion de rhumes en automne :

  • Sortir avec des vêtements chauds : Nous savons déjà que le changement de température influence l’arrivée des virus. Il est donc logique d’essayer de nous maintenir au chaud et d’éviter d’être sans protection.
  • Consommer des agrumes : Il s’agit d’une source naturelle de vitamine C, ainsi que d’autres minéraux. Leur richesse nutritionnelle nous permet de garder un système immunitaire fort.
  • Se laver les mains et le visage régulièrement : Nos mains sont un moyen de transport pour les virus et les bactéries. Si nous touchons une rampe touchée par une personne malade et que nous posons nos doigts sur notre visage, nous serons infectés.
  • Aérer les espaces : Que ce soit à la maison ou au travail, il est important d’ouvrir les fenêtres. La circulation de l’air permet son renouvellement dans les lieux fermés.
Se laver les mains régulièrement évite la contagion du rhume à l'arrivée de l'automne.

D’autres conseils pour se protéger pendant l’arrivée de l’automne

Pendant les journées froides et pluvieuses, les mesures de protection doivent être plus rigoureuses. Tout commence par un mode de vie sain accompagné d’une bonne alimentation.

Sur toute la durée de l’automne, les habitudes simples comptent. Par exemple, il est essentiel de dormir huit heures pendant la nuit. Surcharger le corps ou la voix peut faciliter l’entrée d’un virus et entraîner un rhume.

Il est recommandé également de changer régulièrement les draps. Évitez aussi de réutiliser les vêtements une fois que vous êtes sortis. L’enjeu est de tout désinfecter et d’essayer d’empêcher les micro-organismes de se reproduire facilement. La propreté sera vitale.

Même en faisant toutes ces choses, il se peut que nous attrapions inévitablement une grippeLe plus important, c’est que nous connaissons maintenant la réalité qui se cache derrière les rhumes. A partir de là, nous pourrons mieux nous protéger pendant la saison automnale.