La voix de la mère réveille le cerveau de son enfant

10 juin 2018
Lorsqu'un enfant entend la voix de la mère, des régions s'activent dans son cerveau. Elles sont impliquées dans les réactions émotionnelles, sociales, de reconnaissance du visage, et différencient ce qui est pertinent.

Selon une nouvelle étude publiée récemment par l’Université d’Harvard dans les Procédures de l’Académie Nationale des Sciences, cette réaction se produit uniquement avec la voix de la mère, et non avec celle des autres femmes.

« Une partie de notre apprentissage social, de notre langage et de nos processus émotionnels s’acquiert par le simple fait d’écouter notre mère », explique l’auteur principal de l’étude, Daniel Abrams, dans un communiqué publié par l’université et diffusé dans plusieurs médias à travers le monde.

Les résultats de l’étude ont surpris les scientifiques qui savaient avant d’entreprendre la recherche, que lorsqu’une maman parle à son bébé, il se calme. Toutefois, on ne savait pas que la voix de la mère réveillerait si rapidement et si réellement autant de zones du cerveau.

Abrams explique que certaines études scientifiques ont déjà révélé que les bébés préfèrent la voix de leur mère à celle de n’importe qui d’autre. Mais jusqu’à maintenant personne n’avait clarifié les raisons de ce phénomène.  » Personne ne s’était arrêté pour observer les circuits cérébraux qui conduisent à ce fait », ajoute le scientifique.

La voix de la mère est la celle que préfèrent tous les enfants du monde

Le cerveau de votre enfant s’active avec votre voix

La recherche consistait à étudier les scanners cérébraux de plusieurs enfants pendant qu’ils écoutaient la voix de leur mère et celle d’une inconnue. L’échantillon total était de 24 enfants entre 7 et 12 ans, qui avaient vécu toute leur vie avec leur maman. De plus, ils avaient tous un coefficient intellectuel (QI) d’au moins 80 et aucun ne souffraient de trouble du comportement ou autre chose de semblable, selon les explications du texte publié dans divers médias.

Après un bref questionnaire élaboré à l’intention des parents sur les aptitudes communicatives de leurs enfants, la maman de chaque enfant a enregistré sur une bande magnétique trois mots dénués de sens. « En raison de l’âge des enfants, il nous semblait plus judicieux d’utiliser des mots inventés, afin qu’ils ne les reconnaissent pas », ajoutent les auteurs.

La voix de la mère fut créée pour calmer son bébé et lui apporter la paix.

-Auteur Inconnu-

En outre, on a demandé à deux femmes inconnues de tous les enfants participant à l’étude d’enregistrer également trois mots sans aucun sens. Et à la fin, les enfants ont écouté les deux enregistrements.

Les résultats indiquèrent que les enfants reconnaissaient la voix de la mère dans 97% des cas. Même s’ils ne l’écoutèrent qu’une seconde. « Et le cerveau des enfants réagissait davantage et mieux au son de la maman qu’à celui de l’étrangère », expliquent les chercheurs.

La voix de la mère ainsi que ses sons propres sont enregistrés dans le cerveau du bébé depuis l'utérus

Votre enfant connait votre voix avant de naître

Les conclusions de cette étude complètent les découvertes d’un autre groupe de scientifiques qui, en 2014, ont étudié la réaction des bébés prématurés à la voix de la mère. A l’époque, les chercheurs ont découvert que lorsqu’une maman parle à son bébé prématuré, il mange mieux, il se calme s’il est soumis à une situation de stress. Ecouter la voix de la mère fait baisser le taux de cortisol et augmente celui de l’ocytocine, qui est l’hormone du lien affectif.

Ce lien d’amour entre un enfant et sa mère se tisse depuis l’utérus, où le bébé peut déjà écouter les sons et les vibrations provenant de sa maman. Et déjà, quand le bébé naît, il reconnait parfaitement la voix de sa mère et préfère la sienne à n’importe quelle autre dans le monde.

A ce moment-là, les scientifiques ont conclu: « la voix de la mère active le cortex préfrontal antérieur et la région temporale postérieure gauche plus intensément qu’une voix inconnue, préparant ainsi à la tâche spécifique du traitement de la parole ».

De son côté, Abrams explique que, bien qu’il était déjà connu que le fait d’écouter la voix de la mère apportait un bien-être émotionnel à l’enfant, ce qu’ils ont découvert maintenant c’est le circuit biologique sous-jacent à ce lien, dont la richesse fournit de meilleures aptitudes sociales et communicatives.

Les résultats confirment que lorsque vous parlez à votre enfant, beaucoup de zones et de systèmes à l’intérieur de son cerveau s’activent. Cela donne lieu à l’étude de l’effet de la voix des mères d’enfants avec des déficiences et avec autisme. « Il est excitant de voir que l’écho de la voix d’une maman réveille tant de systèmes dans le cerveau de leur petit », concluent les scientifiques d’Harvard, qui vantent le pouvoir profond que possède la voix de la mère pour son enfant.

 

A découvrir aussi