La sieste est nécessaire jusqu’à trois ans

· 29 janvier 2019
La sieste est un moment de repos dont on profite en milieu de journée, de préférence après le déjeuner. Elle nous aide à récupérer l'énergie que nous avons dépensée pendant la matinée. En général, la sieste ne dure pas très longtemps. On reprend ensuite ses activités dans de bonnes conditions.

Veillez à ce que votre enfant fasse la sieste. Selon les spécialistes, on peut profiter des bienfaits de la sieste à tout âge, mais elle est absolument nécessaire avant trois ans.

Faire la sieste : une bonne habitude

Même si la sieste est presque une institution dans certains pays ou certaines régions, il y a toujours des parents trop permissifs qui laissent leurs enfants jouer alors qu’ils devraient dormir.

Pourtant, permettre à votre enfant de faire la sieste, c’est lui donner l’opportunité de se sentir mieux. Il aura plus d’énergie pour jouer, apprendre et se comporter comme n’importe quel enfant de son âge, avec vivacité et curiosité.

Les enfants de moins de trois ans qui ne font pas la sieste sont vite épuisés en fin de journée. Ils ont sommeil et deviennent irritables.

Ces enfants ont besoin de se reposer au moins une heure et demi en milieu de journée, qu’ils soient à la maison, à la garderie ou en vacances.

Un petit doit faire une sieste d'au moins une heure et demi par jour.

Il faut savoir qu’avant trois ans, les enfants ont besoin de se reposer davantage que les autres. Ils doivent faire la sieste.

Avant trois ans, en plus de permettre au corps de récupérer de l’énergie, la sieste favorise l’activité cérébrale et la capacité à apprendre.

En outre, pendant les vacances, on a tendance à oublier un peu les règles, mais les pédiatres conseillent aux parents de ne pas perdre cette habitude saine. Les enfants ont besoin de dormir pour rester bien éveillés le reste du temps et profiter pleinement de leurs vacances.

Quelques conseils pour l’heure de la sieste

Les conseils suivants permettront à votre enfant de profiter de tous les bienfaits de la sieste.

Veillez à ce qu’il dorme le temps qu’il faut

Si vous levez votre enfant trop tôt, il sera de mauvaise humeur. Si vous le laissez dormir plus que nécessaire, il risque de ne pas avoir envie de se coucher le soir.

De façon générale, vous devriez faire en sorte que votre enfant dorme aussi longtemps chaque jour.

Veillez à différencier la sieste du repos nocturne

Si votre enfant passe la nuit dans son berceau, il peut profiter du bon air frais pendant sa sieste en dormant dans un hamac ou une poussette bien à l’ombre.

Si vous lui chantez une berceuse ou que vous lui lisez une histoire pour l’endormir le soir, choisissez un autre rituel avant la sieste.

Faites les choses différemment pour qu’il comprenne bien qu’il va seulement se reposer un peu, et non pas dormir jusqu’au lendemain.

Ne changez pas d’horaire

Si vous prenez l’habitude de coucher votre enfant à 12h30, ne changez pas d’horaire, même si vous êtes en promenade.

Le corps et le cerveau s’adaptent aux routines. C’est pour cela qu’il sera plus facile de le coucher à cette heure-là. C’est particulièrement important si votre enfant a tendance à ronchonner, que ce soit en milieu de journée ou le soir.

Ne le couchez pas juste après le repas

Attendez quelques minutes après le repas avant de le coucher.

On fait la sieste après le déjeuner. Toutefois, il vaut mieux attendre quelques minutes pour que la digestion ne perturbe pas son sommeil. Il a besoin de son bien-être pour s’endormir.

Gardez votre routine

Le processus de la sieste, tout comme celui du coucher, doit suivre toujours la même routine. Vous devez essayer de vous y tenir.

Couchez-le du même côté du lit, donnez-lui la poupée avec laquelle il dort pendant la sieste, ouvrez la fenêtre, faites exactement la même chose à chaque fois… Les routines garantissent son sommeil.

Veillez à ce que son sommeil soit réparateur

Votre enfant doit dormir dans un endroit calme et à la bonne température.

Évitez d’élever la voix quand il essaie de se reposer. Baissez le volume de la télé.

Enfin, veillez à ce qu’il soit dans un endroit confortable pour les sens et propice au repos.