La séparation des parents, tout un défi pour les enfants

· 19 juillet 2018
La séparation des parents affecte grandement les enfants. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour que la rupture n'engendre que le minimum de problèmes possibles.

 

Il est très important pour les enfants que les deux parents soient impliqués dans son éducation et son développement malgré une rupture éventuelle.

Quand une séparation arrive, il faut avoir à l’esprit que c’est quelque chose qui doit être partagé avec d’autres personnes adultes.

Dans cette situation, il ne faut pas montrer de ressentiment ou de négativité vis-à-vis de l’autre devant l’enfant, cela ne fait que nuire.

Bien que parfois les enfants peuvent montrer plus d’affection envers l’un des deux parents, il ne faut pas le prendre personnellement. De même, veillez à comprendre et respecter les besoins de vos enfants pendant cette étape délicate.

L’enfant doit comprendre la situation

Il est important qu’il règne une attitude et une volonté de négociation et d’écoute. Vous devez respecter la capacité de votre enfant à comprendre la situation familiale et à s’exprimer et donner son avis.

L’enfant peut vivre la séparation de ses parents avec beaucoup d’intensité émotionnelle. C’est pour cette raison que les parents doivent l’aider à comprendre plusieurs points:

1. La décision de se séparer est un problème d’adultes seulement

Il n’est pas responsable de la situation et ne peut pas non plus la changer.

Les parents peuvent être tristes, furieux ou déçus par la situation, tout comme l’enfant. Il est donc important de l’écouter.

2. L’enfant n’a pas perdu ni sa mère ni son père

Il faut que l’enfant puisse garder une bonne relation avec ses deux parents. Cette situation positive l’aidera à affronter avec tranquillité à cette nouvelle étape.

Discussion lors d'une thérapie3. Une relation repose sur l’amour, le respect et un projet en commun

Si ces caractéristiques n’existent plus, se séparer peut être une occasion de commencer une nouvelle étape plus enrichissante pour tout le monde.

La séparation des parents, tout un défi pour les enfants

Tout changement implique une certaine tension avec l’apparition de plusieurs réactions. Il est évident que la réponse de l’enfant varie avec son âge au moment de la rupture.

Par conséquent, nous vous décrivons comment la rupture des parents affecte les enfants et les adolescents à différentes étapes de leur vie.

Pour les enfants entre 0 et 6 ans

Pour cette tranche d’âge, il est fréquent que les enfants souffrent de troubles du sommeil, de tendances à la régression, de sentiment de culpabilité quant à la rupture ou d’agressivité vis-à-vis d’un des parents.

Il est donc fondamental de lui expliquer qu’il ne sera pas abandonné ni par la mère ni par le père qui n’aurait pas la garde. Il faut lui garantir que les deux parents continueront de s’occuper de lui.

L’enfant doit savoir qu’il n’est pas responsable de la rupture. De même, il est préférable qu’il connaisse les lieux où vont habiter les parents et quand il pourra les voir.

Pour les enfants entre 6 et 8 ans

Il est fréquent qu’ils posent des questions plus élaborées et qu’ils montrent un état de tristesse. Les problèmes peuvent se manifester sous forme de problèmes scolaires ou bien d’agressivité ou de confrontation avec les parents.

Il est fondamental de savoir prendre le temps de répondre ou demander une aide spécialisée si c’est nécessaire.

Nous vous recommandons de montrer constamment des signes d’affection et d’essayer de comprendre votre enfant pour qu’il puisse exprimer ses inquiétudes. Ainsi, il pourra se rendre compte que ses deux parents sont toujours à ses côtés.

Pour les enfants entre 8 et 12 ans

À cet âge, vous pouvez vous retrouver face à des situations désagréables. Les enfants peuvent dissimuler leurs sentiments et se confronter au parent qui a pris la décision de rompre.

Dans ces cas de figure, il faut l’inciter à exprimer ses sentiments sans qu’il se sente mal. Il est essentiel qu’il garde contact avec le parent le moins présent et qu’il puisse continuer à faire ses activités habituelles.

Des parents qui se disputentComment cela affecte-t-il les adolescents ?

Pendant l’adolescence, les enfants ont tendance à se réfugier dans le soutien constant de leurs amis. Il est fréquent de voir que l’adolescent se rapproche du parent qu’il considère comme le plus tolérant et qui s’oppose le moins aux comportements de l’adolescent.

Pendant cette période, il faut discuter ouvertement de la rupture et de la nouvelle organisation familiale.

De plus, il faut tenir compte de son opinion concernant les sujets qui le touchent pour l’aider à déterminer ses propres besoins.

En définitive, la séparation des parents est tout un défi pour les enfants. Dans ce cas, il est préférable que les deux parents continuent de s’occuper de l’enfant de la même manière.

Pour eux, il est fondamental de maintenir une relation constante.