5 conseils de pédiatres aux nouvelles mamans

· 5 février 2018
Les pédiatres doivent bien rire quand une mère angoissée les appelle parce que son bébé a le hoquet et qu'elle ne sait pas quoi faire. Tout est nouveau pour les jeunes mamans. Comme elles veulent que leur petit soit au mieux de leur forme, elles s'effrayent du moindre petit souci. Dans cet article, les pédiatres donnent leurs plus précieux conseils aux jeunes mamans.

Le premier conseil que les pédiatres donnent aux nouvelles mamans, c’est de garder son calme en toutes circonstances. Rappelez-vous que la maternité est une expérience merveilleuse. Profitez-en, même si c’est parfois difficile ou déconcertant.

N’oubliez pas de rester positive et optimiste. Cela vous aidera à traverser les premières semaines dans la sérénité et à bien vivre votre maternité. C’est une des plus belles expériences que la vie peut offrir à une femme.

C’est à vous de faire un travail sur vous-même et sur votre personnalité pour être plus sereine et plus sûre de vous. Ce sont des qualités qui vous permettront de garder la tête froide et d’avoir plus de sens commun. Vous serez capable de comprendre vos émotions et ce que vous ressentez à chaque instant. Il y a quelques années, un petit texte a fait le buzz sur Internet. Un pédiatre y disait ceci :

Quel est le mieux ?

  • Le mieux, ce n’est pas de lui donner le sein.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus de le nourrir au biberon.
  • Le mieux, ce n’est pas de le prendre dans vos bras.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus d’arrêter de le prendre dans vos bras.
  • Le mieux, ce n’est pas de le poser dans cette position.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus de le poser dans une autre position.
  • Le mieux, ce n’est pas de la couvrir de cette façon.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus de le couvrir d’une autre façon.
  • Le mieux, ce n’est pas de l’habiller comme ça.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus de l’habiller autrement.
  • Le mieux, ce n’est pas de lui donner de la purée.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus de lui donner des morceaux.
  • Le mieux, ce n’est pas ce que dit votre mère.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus ce que dit votre amie.
  • Le mieux, ce n’est pas de le laisser chez la nounou.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus de le laisser à la crèche.
  • Le mieux, ce n’est pas de l’éduquer comme ceci.
  • Le mieux, ce n’est pas non plus de l’éduquer comme cela.
Les jeunes mamans doivent trouver la méthode qui leur convient.

Dans ce cas, comment savoir si c’est le mieux ?

  • Le mieux, c’est ce qui vous convient le mieux.
  • Le mieux, c’est ce que vous dit votre instinct.
  • Le mieux, c’est ce qui vous aide à vous sentir bien.
  • Le mieux, c’est ce qui vous rend heureux, vous et votre famille.
  • Parce qu’il recevra le meilleur si vous vous sentez bien.
  • Parce qu’il se sentira en sécurité si vous êtes sûre de vous.
  • Parce qu’il pensera que vous faites les choses bien si vous êtes sereine et heureuse de les faire.
  • « Arrêtons d’essayer d’expliquer à toutes les mères et à tous les pères ce qui est le mieux : le mieux pour vos enfants, c’est vous. »

L’alimentation

Les mères s’inquiètent surtout de savoir si leur enfant reçoit une bonne alimentation. C’est une préoccupation qui peut se comprendre. La grande majorité des pédiatres du monde entier conseillent de nourrir un nouveau-né avec du lait maternel.

Mais que faut-il faire quand on sent que le bébé ne reçoit pas une bonne alimentation ? Selon l’Association Espagnole de Pédiatrie (AEP), quand la mère a du mal à allaiter, c’est souvent dû à un problème technique : une mauvaise position de la mère ou du bébé, ou bien les deux à la fois.

Toujours selon l’AEP, le corps du bébé doit faire face à celui de la mère. Quand il ouvre la bouche, présentez-lui votre auréole, en faisant attention à son menton, pour que sa langue n’abîme pas votre sein.

Si le menton du bébé touche votre sein, que sa bouche est bien ouverte, que sa lèvre inférieure est retroussée et que ses joues s’arrondissent au rythme de la tétée, cela signifie que vous avez une bonne position. De plus, vous devez toujours voir le bord de votre auréole. Ce sont des conseils que l’on retrouve également dans plusieurs revues spécialisées.

Selon cette association, il n’y a pourtant pas une seule position adaptée pour allaiter. La mère doit simplement être à l’aise et tenir le bébé face à elle. A vous de trouver une position confortable et satisfaisante pour tous les deux. Vous serez certaine que votre bébé reçoit l’aliment qui lui convient le mieux : du lait maternel. C’est le deuxième conseil des pédiatres : nourrir le bébé avec du lait maternel.

 

Les pédiatres conseillent d'allaiter.

Quelques conseils supplémentaires

Une revue scientifique du Venezuela a récemment publié un article dans lequel la pédiatre Marisol Godoy répond à des questions de parents et propose des conseils.

  • Comment dois-je soigner le cordon ombilical ?

Il faut nettoyer le cordon ombilical avec de l’alcool à chaque fois que vous changez la couche du bébé pour que le cordon cicatrise et se détache plus vite. Cela permet d’éviter les infections. Si le cordon ombilical prend une couleur étrange ou sent mauvais, vous devez en parler au pédiatre.

  • Mon bébé a souvent le hoquet. Dois-je m’inquiéter ?

Non, les bébés ont souvent le hoquet. Rappelez-vous que son système digestif est encore en train de se développer. Souvent, jusqu’à trois ou quatre mois, c’est l’expulsion des gaz qui lui donne le hoquet. Ensuite, c’est moins habituel. N’essayez pas de le faire sursauter : cela ne l’aidera pas.

  • Pourquoi mon bébé pleure-t-il tant ? Comment puis-je le calmer ?

Le bébé ne peut exprimer ce qu’il ressent qu’en pleurant. Il pleure parce qu’il a faim, ou froid, ou chaud, parce qu’il a des gaz ou la couche pleine. Vous pouvez essayer de le masser, de la porter ou de lui faire prendre l’air. Ce sont de bonnes solutions. Si vous n’arrivez pas à identifier la cause de ses pleurs, parlez-en à votre pédiatre. Il vous donnera des clés pour mieux comprendre et des conseils pour agir.

Un petit conseil supplémentaire des pédiatres :

  • Est-il normal que mon bébé éternue si souvent ?

Les nouveau-nés éternuent très souvent, parce que leurs voies respiratoires sont encore petites. De plus, l’air ambiant est souvent contaminé par des allergènes, comme la poussière, les moisissures, les parfums ou la fumée, qui stimulent ses fosses nasales et l’obligent à produire du mucus. C’est pour cette raison qu’il éternue.