La rôle des parrains

· 28 avril 2018
Le parrain peut avoir un rôle très important dans la vie d'un enfant. Par conséquent, il est nécessaire de faire le choix d'une personne appropriée, en tenant compte des différents aspects qui influenceront leur relation avec l'enfant.

Les parrains supposent, à partir du baptême des enfants, un rôle de conseillers et d’éducateurs. Il est donc essentiel de choisir des personnes engagées dans cette fonction. Ainsi, cela ne deviendra pas une simple tradition.

Auparavant, on avait la conviction que les parrains prendraient soin des enfants en cas d’absence de leurs parents. Mais cela n’est vrai que s’il y a un document juridique qui l’établit. Et ce dernier sera analysé par un juge au moment venu.

Après l’âge de 12 ans, l’enfant a déjà droit à ce qu’un juge examine sa déclaration. En effet, ceci s’applique dans différents pays. Par exemple, dans le cas de l’Espagne, il est possible d’écrire un testament avec les souhaits des parents.

Parrains civils et parrains catholiques

Les premiers sont ceux qui participent à un baptême symbolique. Ce dernier ne comporte aucune preuve légale. C’est donc une relation qui ne contient aucun cadre institutionnel. En outre, elle n’implique aucune législation. Vous pouvez choisir une ou plusieurs personnes pour remplir ce rôle.

La seconde, celle des parrains catholiques, est délimitée par le code de droit canonique de l’Église. Il est permis d’en avoir un de chaque sexe. Mais pour avoir cet avantage dans le catholicisme, les parrains et marraines doivent avoir leur certificat de baptême, de communion et d’eucharistie. Lâge minimum pour être parrain est de 16 ans pour l’Église catholique.

En outre, l’Église elle-même conseille aux parents de choisir des parrains présents et formés dans la foi chrétienne. Il y a même un cours de pré-baptême où tous les rôles sont clarifiés.

« Les parents doivent prendre au sérieux le choix des parrains de leurs enfants. Ce n’est pas seulement une question d’amitié, ou « d’honorer » un ami. »

Quel est leur rôle ?

Peu importe le type de parrainage que vous avez, les responsabilités sont similaires :

  • Générer un lien étroit avec le filleul à travers une forte présence à tout moment. Il est très important qu’ils soient toujours attentifs. Nous ne devons surtout pas laisser l’union se limiter à de de simples photographies d’événements spéciaux.
  • La relation doit se baser sur la confiance. Vous devez donc combiner des sentiments de familiarité et d’amitié. Pour l’enfant, le parrain est un deuxième parent à qui l’on peut parler de la même façon qu’à un ami. Cette relation de sincérité et d’interaction est ce qui va former une union fructueuse.
  • Agir comme un guide dans l’éducation spirituelle de l’enfant. C’est à dire, être capable de les accompagner dans leur croissance avec des bases solides. Nous devons accompagner l’enfant à tous les niveaux de son éducation.
  • Dans le cas des parrains catholiques, cet accompagnement doit être soutenu par l’engagement des parents à garantir la foi de l’enfant.
Les parrains d'église sont formalisés lors de la cérémonie de baptême.

Qui sont les personnes conseillées ?

D’une part, les oncles, les frères, les grands-parents, les cousins, sont des liens qui se produisent naturellement à travers une relation de parenté. D’autre part, on choisit les parrains. Et nous devons les rendre conscients de l’importance qu’ils ont dans le futur du filleul.

Le parrain peut, par exemple, être un parent ou un ami. Ce qui compte vraiment, c’est que ce soit une personne qui a le désir et la capacité de toujours être aux côtés de l’enfant parrainé.

Beaucoup de familles choisissent un parrain proche parce que c’est la tradition dans la famille de choisir un frère ou une sœur, par exemple. D’autres, parce qu’ils pensent que leur ami d’enfance devrait continuer à entretenir des liens avec leur enfant. D’autre part, certains le choisissent en fonction d’un statut ou d’une situation économique.

Cependant, en réalité, rien de tout cela n’est fondamental. Le parrain doit juste être quelqu’un qui a une vie spirituelle équilibrée et qui peut la transmettre. C’est donc la personne à qui on peut confier la continuité de leur vie et la coopération dans une bonne éducation.

Les facteurs qui influencent

La proximité géographique

Certes les réseaux sociaux raccourcissent toutes les distances. Mais il peut être préférable d’avoir un parrain ou une marraine à proximité. Il s’agit de pouvoir étreindre l’enfant en cas de besoin, de marcher ensemble ou de partager un après-midi de causeries. Cependant, ce ne sera qu’une décision des parents.

La proximité temporelle

Assurément, les personnes âgées peuvent être d’excellents conseillers. Mais nous devons considérer que le mieux serait d’avoir ce guide pendant de nombreuses années. Au moment de choisir, il est donc conseillé de prendre en compte l’âge.

La proximité émotionnelle

C’est aussi un facteur clé. Ils doivent partager les principes que les parents veulent inculquer à leurs enfants. Mais ils doivent aussi avoir l’intelligence de montrer leurs sentiments. En effet, les parrains devraient être attentionnés, compréhensifs et avoir le temps d’écouter.

Au fil du temps, les parrains deviennent presque comme des parents remplaçants.

Le choix des parents

Les parents doivent prendre au sérieux le choix des parrains de leurs enfants. Ce n’est pas seulement une question d’amitié ou «d’honneur» à un ami. Son rôle peut être très important dans le développement de l’enfant, et il mérite le meilleur.

Les personnes choisies doivent être d’une confiance absolue. Elles doivent aussi être heureuses d’accepter la responsabilité d’être un élément clé de la vie des enfants. C’est l’un des plus grands signes de confiance que nous pouvons recevoir dans nos vies.