La respiration sifflante chez les enfants

· 6 décembre 2018
La respiration sifflante chez les enfants peut être le symptôme d'une maladie respiratoire, il est donc essentiel de porter une attention toute particulière à l'apparition d'un sifflement lorsque l'enfant respire.

Différents types de maladies se caractérisent par la présence d’une respiration sifflante chez les enfants. On peut la définir comme étant  un sifflement et un son strident lors de la respiration.

Cela se produit lorsque l’air traverse les étroits passages respiratoires des poumons.

Selon les pédiatres Lydiana Ávila et Manuel Soto, de l’Hôpital National pour Enfants « Dr. Carlos Saenz Herrera  » du Costa Rica, il existe plusieurs maladies pédiatriques caractérisées par la présence de respiration sifflante.

Pour cette raison, ils soulignent que le diagnostic est différentiel. De plus, ils soulignent que l’asthme est la maladie de respiration sifflante chez les enfants la plus fréquente. Bien que d’autres puissent également en être à l’origine.

Qu’est-ce que la respiration sifflante chez les enfants ?

La respiration sifflante chez les enfants est connue comme un bruit respiratoire qui survient dans la plupart des cas à l’expiration. Cependant, dans certains cas, elle survient souvent aussi en inspirant.

Pourquoi la respiration sifflante se produit-elle ?

Selon les spécialistes mentionnés au début de cet article, la respiration sifflante se produit lorsqu’apparaît un obstacle à la circulation de l’air.

Cela produit une vibration des parois, qui à son tour provoque un son audible. Certaines des causes de la respiration sifflante chez les enfants sont :

  • L’asthme. L’asthme bronchique est la cause la plus fréquente de respiration sifflante chez les enfants. C’est une maladie chronique, dans laquelle se produit une inflammation des voies respiratoires.
  • L’inhalation d’un corps étranger dans les voies respiratoires. L’apparition soudaine d’une respiration sifflante peut indiquer l’aspiration d’un corps étranger. Les objets coincés dans le larynx, la trachée ou les bronches produisent une dyspnée intense. En revanche, ceux situés dans les voies périphériques peuvent provoquer une pneumonie récurrente et une respiration sifflante.
  • Une infection virale. Les maladies infectieuses, principalement celles d’origine virale, sont la cause fréquente de respiration sifflante chez les enfants. En particulier chez les nourrissons. En effet, chez les petits, les virus respiratoires syncytium, adénovirus, grippe, rhinovirus et bactéries atypiques telles que Mycoplasma pneumoniae et Chlamydia pneumoniae peuvent apparaître.
respiration sifflante chez les enfants

  • Certains médicaments : L’ingestion accidentelle d’organophosphorés tels que le parathion et le méthyle parathion peut provoquer une respiration sifflante, une toux et une dyspnée en raison de l’inhibition de l’anticholinestérase sérique.
  • La bronchectasie. Des lésions des principales voies respiratoires des poumons, peuvent en être à l’origine ce qui provoque leur élargissement.
  • Une bronchiolite. Les agents infectieux sont généralement la cause de la respiration sifflante chez les enfants. La bronchiolite, en revanche, est une obstruction inflammatoire aiguë des petites voies respiratoires.
  • Une bronchite. C’est l’inflammation des bronches qui est responsable de l’apport d’oxygène aux poumons. Cela peut être aigu ou chronique.
  • Un reflux gastro-oesophagien. Le contenu gastrique acide de l’estomac passe spontanément vers l’œsophage. Cela peut être dû à un sphincter oesophagien inférieur qui ne fonctionne pas correctement.
  • L’ingestion de substances irritantes. Cela peut survenir avec l’inhalation de vapeurs chimiques, d’hydrocarbures ou de fumée.

Les symptômes de respiration sifflante chez les enfants

Ce sifflement lors de la respiration s’accompagne généralement d’autres symptômes, qui dépendent de la cause.

Par conséquent, lorsque vous entendez un son sifflant lorsque l’enfant inspire ou expire, il est important de porter une attention toute particulière à l’apparition des symptômes suivants :

  • Toux sèche ou expectoration récurrente
  • Écoulement nasal
  • Fièvre
  • Difficulté à s’alimenter
  • Coloration bleuâtre sur la peau (dans certains cas).

« La respiration sifflante se produit lorsqu’apparaît un obstacle à la circulation de l’air. Cela produit une vibration des parois, qui à son tour provoque un son audible. »

respiration sifflante chez les enfants

Le diagnostic

Lorsqu’il s’agit d’une respiration sifflante sévère, le spécialiste demandera une radio du thorax. Ceci afin de localiser les signes indiquant la présence d’un corps étranger dans les poumons, une pneumonie ou une insuffisance cardiaque.

Ensuite, on analysera le niveau d’oxygène dans le sang. On fait cela grâce à un capteur que l’on pose sur un doigt (oxymètre).

D’autre part, les crises d’asthme ne nécessitent pas de tests supplémentaires.

Sauf en cas de signes de problèmes respiratoires graves. Les enfants qui ont des crises d’asthme fréquentes ou d’autres symptômes graves qui ne sont pas soulagés par des bronchodilatateurs ou d’autres médicaments peuvent avoir besoin d’autres tests.

En effet, on prescrit généralement des études sur la déglutition, la tomodensitométrie ou la bronchoscopie.

De plus, lors de l’examen physique, il doit y avoir des données clés. Par exemple, le poids est faible, il y a des bruits cardiaques et, bien entendu, les caractéristiques auscultatoires de la respiration sifflante. Votre médecin vous informera de la suite des évènements si tel était le cas.

En bref, l’apparition de respiration sifflante chez l’enfant peut être un indicative d’une maladie respiratoire qui pourrait affecter la qualité de vie de l’enfant.

C’est pourquoi, lorsqu’on remarque un son sifflant, il est essentiel d’aller consulter immédiatement chez le pédiatre pour qu’il effectue les tests correspondants.