La péridurale ambulatoire et son influence sur l’accouchement

30 avril 2018
L'accouchement est l'une des situations les plus redoutées pour les futures mamans. Pour aider à un moment qui peut être particulièrement douloureux, la péridurale ambulatoire commence à être de plus en plus populaire.

Obtenir une anesthésie intermédiaire pendant les accouchements a été l’objet de nombreuses études et enquêtes. L’une des grandes réalisations à cet égard est l’anesthésie walking epidural. Son avantage principal est de réduire la douleur sans paralyser la mère. De cette façon, elle peut participer au processus de l’accouchement avec une plus grande tranquillité.

Cet anesthésique est également connu sous le nom péridurale ambulatoire. Entre autres, parce que la parturiente peut bouger. En effet, cette péridurale n’inhibe que la douleur abdominale.

Autrement dit, le corps ne s’endort pas comme avec d’autres types d’anesthésie. Et cela peut être extrêmement utile dans les trois premières heures de travail.

Les médecins disent que la péridurale ambulatoire est aussi sûre que la plus conventionnelle ou populairement connue. Le grand avantage est que la mère peut adopter la position la plus confortable pour pousser.

Psychologiquement , elle est également très favorable. En effet, la femme sent qu’elle participe. De plus, elle jouit d’une autonomie dans ce moment inoubliable.

La technique d’application

C’est une procédure similaire à celle pratiquée dans la péridurale traditionnelle. La différence se trouve dans le médicament et la dose administrée. D’abord, la patiente s’assoit et forme un « C » avec son dos. Puis on applique l’injection entre les vertèbres, où l’aiguille place le cathéter à travers lequel passera l’anesthésique.

Une fois que les signes sont confirmés pour savoir si vous êtes en travail, il est temps d'aller à l'hôpital pour l'accouchement.

Les avantages de la péridurale ambulatoire pour l’accouchement

  • La capacité de bouger. Une fois appliquée, la femme ne perd pas la sensibilité de ses membres inférieurs. Le fait de bouger sans ressentir les douleurs que provoquent les contractions aide à une dilatation plus rapide.
  • Plus de confort. En ayant le contrôle de ses zones inférieures, la mère peut s’accommoder comme elle le souhaite. De cette façon, elle participe à l’accouchement de manière à ce qu’elle se sente plus en sécurité.
  • Une plus grande facilité à pousser. L’une des phases les plus difficiles et, en même temps, les plus belles est la force de performer pour aider le bébé. Il est prouvé qu’avec la péridurale ambulatoire, ce moment est plus facile pour la mère.
  • Un effet rapide. Une fois placée, la péridurale ambulatoire a un impact en moins de minutes que la péridurale traditionnelle.
  • Une rétention urinaire inférieure. Le fait d’inhiber moins de stimulants musculaires ne rend pas l’urination difficile.
  • L’application en différentes phases. Cette anesthésie peut s’appliquer à tout moment de l’accouchement. Ce sera le personnel de santé spécialisé, en accord avec la mère, qui décidera quand l’utiliser.

Les inconvénients de la péridurale ambulatoire

  • On ne peut par replacer le cathéter.
  • Elle provoque plus de nausées que la péridurale traditionnelle.
  • Certaines personnes croient qu’il peut y avoir une incidence minimale dans les jambes qui causent un coup indésirable.
  • Les opioïdes administrés provoquent des démangeaisons de la peau.
  • Des maux de tête.

Certes, cela peut sembles miraculeux. Mais en réalité, on ne peut pas toujours recevoir ce type d’anesthésie. Comme tout ce qui touche à la santé, vous devez effectuer des évaluations pour déterminer quelle anesthésie vous convient.

De plus, lorsque l’accouchement est déjà à un stade avancé, il n’est pas recommandé d’administrer la péridurale ambulatoire. Dans ces cas-là, il est donc préférable d’utiliser la péridurale traditionnelle.

La péridurale permet de réduire la douleur de l'accouchement.

Est-elle utilisée dans tous les centres médicaux ?

Certains hôpitaux n’utilisent pas encore ce type d’anesthésie. Dans de nombreux cas, cette péridurale requiert un protocole spécial. En effet, les centres ont besoin de plus de personnel et de ressources pour les accouchements à péridurale ambulatoire.

D’abord, on applique l’anesthésie, puis, on attend qu’elle prenne effet. Avant de permettre à la patiente de se lever, il faut vérifier qu’elle ait le contrôle total de ses jambesCeci se fait à travers des techniques spécifiques qu’on ne peut pas réaliser partout.

De plus, il est toujours nécessaire que la mère soit accompagnée d’une personne adulte de sa confiance. Au-delà du soutien psychologique nécessaire pour ce jour, celle-ci sera d’une grande aide dans les transferts. Tout effet inattendu de l’anesthésie peut provoquer une gêne ou un accident défavorable. La sécurité d’avoir quelqu’un à côté de vous peut être fondamentale.

Comme dans tous les accouchements, un contrôle fœtal est essentiel. Bien que toutes les circonstances soient sous surveillance, les risques peuvent être inhibés. Et ce sera toujours les médecins qui garantissent le meilleur pour la mère et l’enfant.

Mais s’informer et se préparer est un engagement que les parents doivent assumer. Leur participation à tout ce qui entoure la naissance doit être un acte d’amour et de responsabilité.

 

A découvrir aussi