La paresse infantile : 6 conseils pour l’éviter

1 mai 2018
Les astuces suivantes vous aideront à faire face à l'une des problématiques que les parents redoutent le plus : la paresse infantile.

La paresse infantile est un des sujets qui préoccupent le plus les parents. Il s’agit d’une habitude acquise dont la clé est le type d’éducation donné aux enfants. Gardez à l’esprit qu’en tant que mère, votre responsabilité est d’établir des limites de temps pour les distractions de vos enfants.

Pour lutter contre la paresse infantile, vous devez montrer au petit l’importance du sacrifice pour obtenir les choses. Vous ne devez pas rendre la vie de votre enfant aussi facile que possible, car vous en ferez un enfant paresseux.

Même si c’est une chose passagère, ce qui est sûr c’est que la démotivation des enfants est constante. Ce manque d’attitude peut être considéré comme banal chez eux, tant que cela reste encadré par un dialogue ouvert mère-enfant qui évite la sanction et l’inquiétude excessive.

Habitués à vivre avec la technologie, ils ont tendance à recevoir tout sans faire trop d’efforts. Cela peut également être un problème. La technologie tend à distraire facilement les enfants et encourage l’apparition de la paresse infantile.

Les conséquences possibles

La paresse infantile peut avoir des conséquences comme :

  • Du retard dans l’apprentissage.
  • La perte de l’habitude du travail régulier.
  • Le découragement pour les études.

6 conseils pour combattre la paresse infantile

Afin de prévenir ce type de comportements, voici quelques recommandations qui vous aideront à faire face à certaines attitudes paresseuses de votre enfant:

1. Evaluez-vous

Si vous êtes paresseux, il est fort probable que vos enfants le soient. Evaluez votre éthique de travail; la façon dont vous travailler est, exactement, la manière dont votre enfant apprendra à travailler.
La paresse infantile est une des choses les redoutées des parents

2. Travaillez avec eux

La meilleure manière d’apprendre à travailler à votre enfant est de le faire avec lui. Montrez-lui comment se font les choses d’une façon divertissante et comment atteindre les objectifs.

Enseignez à votre enfance l’importance du travail assidu: une éthique du travail soutenu lui sera bénéfique durant toute sa vie. Il est primordial que vous preniez du temps pour lui apprendre à travailler et que vous l’aidiez à réaliser ses projets.

3. Encouragez l’engagement

L’engagement est une caractéristique précieuse de l’individu. Lorsqu’un enfant s’engage pour quelque chose, que ce soit un but, une tâche ou même un travail, il est fort susceptible qu’il s’y applique avec envie.

Le manque d’engagement est un des premiers pas vers un travail faible ou incomplet, ce qui contribue à la paresse.

4. Ne pas lui donner tout ce qu’il demande

Une des meilleures leçons que vous pouvez enseigner à votre enfant est qu’il doit faire des efforts pour obtenir les choses. Cela signifie que, dans de nombreuses occasions, vous devez poser un « non » comme réponse aux demandes nombreuses de la part de votre petit.

Malgré qu’il soit toujours difficile de dire non à son enfant, vous ne devez pas réaliser ses demandes s’il n’y a pas d’engagement ou d’efforts de sa part pour atteindre l’objectif. Parfois, un « non » sera la meilleure réponse; cela évitera que l’enfant se relâche et qu’il apprécie vos efforts.

5. Attribuez des tâches

Aider dans les tâches de la maison est une des meilleures façons d’apprendre à votre petit la valeur du travail, y compris dès le plus jeune âge. Votre enfant doit contribuer à certains devoirs domestiques, comme il peut faire le lit ou la vaisselle. En tant que mère, si vous faites tout pour lui, vous l’empêcherez d’apprendre les tâches de base.

« Les paresseux parlent toujours ce qu’ils pensent faire, de ce qu’ils feront; ceux qui font vraiment quelque chose n’ont pas le temps de parler, encore moins de ce qu’ils vont faire »

-Goethe-

6. Patience et prudence

Face au manque de motivation de votre enfant, vous devez être prudent et rester ferme. Si vous l’observez plonger dangereusement dans le vide et ne trouver aucun résultat, n’ayez pas peur de lui offrir prudemment votre aide.

La paresse infantile est étroitement liée à l'éducation reçue et l'attention des parents

La motivation

D’autre part, nous croyons à tort que les enfants sont fainéants, bien qu’il s’agisse parfois d’une question de motivation. Inclure des récompenses et des punitions dans leur travail peut avoir un effet à court terme sur ses efforts.

Vous devez prendre en compte que, souvent, les récompenses ne parviennent pas à créer d’intérêts ou d’objectifs à long terme.

Que faire pour motiver mon enfant ?

  • Soutenir ses intérêts.
  • Le convaincre de la nécessité du travail et de l’effort.
  • Encouragez votre enfant et estimez ses réussites.
  • Revendiquez ses forces.
  • Donnez-lui du temps.

Comme vous pouvez le voir, la clé est une éducation correcte depuis tout petit. Inculquer de mauvaises habitudes à votre enfant ou trop faciliter les choses l’amènera seulement à l’incapacité de faire des efforts pour obtenir ce qu’il désire. Afin de l’éviter, rien de mieux que votre compagnie et votre assistance.

 

A découvrir aussi