La méthode Phillips 6.6 pour travailler en équipe

La méthode Phillips 6.6 est une dynamique de travail en groupe qui a pour objectif de faire participer tous les membres dans la prise de décisions afin de parvenir à des accords.
La méthode Phillips 6.6 pour travailler en équipe

Dernière mise à jour : 27 janvier, 2021

N’est-ce pas motivant quand on travaille en équipe et quand on avance dans la même direction avec ses amis ou collègues ? Si, assurément. La dénommée méthode Phillips 6.6 pour travailler en équipe a précisément cette finalité : faire en sorte qu’un groupe de personnes se comprenne et coopère pour atteindre des objectifs communs.

En quoi consiste la méthode Phillips 6.6 ?

La technique ou dynamique de groupe du nom de Phillips 6.6 est valable pour travailler avec des groupes nombreux ou un groupe de six personnes minimum. Elle consiste, pour le dire simplement, à ce que les membres du groupe, divisés en sous-groupes de six personnes, puissent discuter d’un sujet pendant six minutes et parviennent à une conclusion.

Le travail d’équipe est une habileté qui peut s’apprendre. Elle peut aussi être très utile dans différents domaines de la vie. Ainsi, la méthode Phillips 6.6 peut aussi bien être utilisée à l’école que dans des contextes professionnels, afin d’apprendre aux membres d’une équipe à prendre des décisions rapides pour atteindre un objectif.

Un travail en groupe.

Ainsi, la dynamique mise en place par la méthode Phillips 6.6 vise à ce que les personnes participent, débattent et obtiennent beaucoup d’informations en un laps de temps réduit. Pour cela, il est important que la thématique autour de laquelle se centre la discussion soit bien claire et précisée par écrit.

Étapes à suivre pour mettre en place la méthode Phillips 6.6

Le processus qui doit être suivi pour mener à bien la dynamique proposée par la méthode est le suivant :

  • On divisera le groupe, s’il est nombreux, en sous-groupes de six personnes. S’il s’agit d’un petit groupe, on ne travaillera qu’avec un seul groupe. Il faut obligatoirement qu’il se compose d’au moins six personnes.
  • La personne qui mène la méthode doit expliquer au groupe en quoi elle consiste et quelles sont les normes d’action. Elle devra aussi formuler la question ou le thème autour duquel tournera le débat.
  • Dans chaque groupe ou sous-groupe, on choisira un-e secrétaire, qui se chargera de contrôler le temps. Par ailleurs, il/elle prendra des notes de ce que disent les autres participants.
  • Le déroulement consiste à ce que chaque membre du groupe expose son avis, son opinion ou une argumentation concise. Les différents points de vue sont ensuite discutés et on élabore une synthèse sur le thème abordé.

L’importance de la méthode Phillips 6.6 pour améliorer le travail en équipe

La méthode Phillips 6.6 pour travailler en équipe permet de développer une dynamique au sein du groupe de travail. Celle-ci facilite et favorise l’intervention et la prise de décisions. En d’autres termes, elle aide les personnes qui font partie d’un groupe de travail à participer à une discussion succincte sur un sujet concret. Elle aide également à se servir rationnellement du temps.

Le travail en équipe constitue un instrument méthodologique important pour créer une synergie au sein du groupe de personnes. Plus concrètement, la dynamique Phillips 6.6 est utile parce qu’elle incite les membres du groupe à travailler de façon collaborative.

Elle fait en sorte que le fonctionnement du groupe soit plus que le simple apport de chaque membre pris individuellement.

Par ailleurs, la méthode Phillips 6.6 est valide parce qu’elle aide à débattre, à décider et à parvenir à des accords rapides. Parallèlement, elle encourage aussi ses membres à développer une capacité de synthèse. Les personnes du groupe apprennent ainsi à organiser des discours cohérents et concrets pour exposer leurs points de vue.

Un groupe d'élèves qui travaillent.

Les bénéfices d’apprendre à travailler en équipe pour les enfants

La méthode Phillips 6.6 est une dynamique qui est plus indiquée pour les adultes ou pour les enfants plus âgés. Néanmoins, il est conseillé que les enfants commencent à travailler en équipe dès leur plus jeune âge, avec des dynamiques appliquées au travail en groupe.

En effet, apprendre à travailler en équipe aide les enfants à savoir collaborer et à échanger des points de vue de façon respectueuse et ordonnée.

Développer le travail en équipe dès le plus jeune âge est une façon de motiver les enfants et de les stimuler. Ils auront ainsi moins peur de s’exprimer. Il s’agit d’une excellente stratégie pour le développement des capacités sociales et communicatives. Par ailleurs, cela permet de favoriser l’interdépendance chez les enfants, ainsi que leur autonomie.

À travers un travail conjoint avec leurs camarades, les enfants apprennent des valeurs comme la responsabilité et la solidarité. En travaillant en équipe, ils comprennent que le bon déroulement des choses dépend de chacun d’eux et de la somme du travail de tous. Et puis, ce peut être amusant, non ?

Enfin, il est nécessaire de souligner que la diversité des opinions et des expériences des enfants est permise grâce à un travail d’équipe. Ils apprennent en effet à dialoguer pour parvenir à des accords basés sur l’acceptation et le respect des différences. Ainsi, on donne à tous les enfants les mêmes possibilités de s’exprimer et d’être eux-mêmes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les dynamiques de groupe pour travailler en classe
Être parentsLisez-le dans Être parents
Les dynamiques de groupe pour travailler en classe

Les dynamiques de groupe font référence à la discipline psychosociale étudiant la formation, le développement, les problèmes et les forces dans un ...

 



  • Cabrasco, R., Ravetllat, C. y Pérez, C. (2001). Dinámica de grupo. SANTIAGO. Recuperado de https://d1wqtxts1xzle7.cloudfront.net/38556827/GruposTecnicasDinamicasClima.pdf?1440425484=&response-content-disposition=inline%3B+filename%3DUniversidad_Metropolitana_de_Ciencias_de.pdf&Expires=1604578337&Signature=I8SPzAZxX5~Z8xVKcgeILr0AwGytB-Vy9egET97jX1mcWk2M7yldZ~RKFsfgUGZs8XJWOjhk9DTQ0Ryz0UGVTF9MJvtk6DJwL64iSEKYiACFJNohVzrHcDhkbloHLtAqqcxDSUKIj0SLxnfw6I4KNHTFRSNMKCPjt36jAlvOyCnialLH-LfO6MBs42ATWvaDSfUZesvbtEH~vkBHgcskrIusnzLga~c7m7vBVW9BlAnM-YrfdyXKJCB7Z0s9fgLfF80G9onrGFUO2XcacL5DCCR1EOycyFKe6376Q7r0KtnoMDqQ0F8aAoAbTxnK1FfLR9QRbi1HHNIjh5KlBPzTYw__&Key-Pair-Id=APKAJLOHF5GGSLRBV4ZA
  • Katzenbach, J. R. (2000)El trabajo en equipo: ventajas y dificultades. Ediciones Granica SA. Recuperado de https://books.google.es/books?hl=es&lr=&id=phByqWOFpWEC&oi=fnd&pg=PA9&dq=beneficios+trabajo+en+equipo&ots=MMts3hcMU-&sig=l3aQ2QeBeyzuHofarhYrsTUbTLs#v=onepage&q=beneficios%20trabajo%20en%20equipo&f=false
  • Morales Campos, M. A. (2019). LA TÉCNICA PHILLIPS 66 PARA DESARROLLAR LAS CAPACIDADES DE SOCIALIZACIÓN DE LOS ALUMNOS DE 2º GRADO DE LA IE Nº 32942 PILLCO MOZO, MARABAMBA-2018.