La dynamique de groupe chez les adolescents

3 août 2019
L’adolescence se caractérise par le fait qu’elle est une phase de grands changements, nécessaires pour entrer dans l’âge adulte. Dans cet article, vous verrez en quoi consiste la dynamique de groupe chez les adolescents et comment elle contribue à leur développement.

Pour comprendre le fonctionnement de la dynamique de groupe chez les adolescents, nous devons d’abord clarifier les concepts de puberté et d’adolescence. Nous devons également indiquer leurs différences. En ce sens, la puberté indique un ensemble de changements qui transforment le corps du nourrisson en un corps adulte capable de se reproduire (changements biologiques, physiques, morphologiques, hormonaux et psychosexuels).

L’adolescence, quant à elle, est un processus de transition de l’enfance à l’âge adulte qui dure plusieurs années. C’est une étape au cours de laquelle se produisent une série de changements dans lesquels interviennent les facteurs mentionnés précédemment. De plus, apparaissent également d’autres facteurs intellectuels, psychologiques et sociaux. C’est précisément sur ces facteurs que la dynamique de groupe chez les adolescents fonctionne.

La dynamique de groupe

La dynamique de groupe, fait référence à des procédés systématisés ou à des procédures appliquées visant à organiser le groupe et à développer son activité.

Ce sont des techniques très motivantes qui, appliquées au travail du groupe, stimulent leur action et permettent le développement de certains apprentissages. En effet, grâce à cela l’individu travaille sur son potentiel et son efficacité se développe.

De cette manière, un groupe qui travaille avec cette dynamique peut atteindre ses objectifs, être plus productif. Ainsi que renforcer sa cohésion et sa satisfaction.

Un groupe d'adolescents travaillent ensemble

La dynamique de groupe pour adolescents

La dynamique de groupe pour adolescents peut être utile à la fois dans les instituts et dans toute autre institution, organisation, association ou centre de jeunesse. Il est important que la dynamique mise en jeu et son objectif visent à atteindre les objectifs liés au groupe d’adolescents et à ses caractéristiques spécifiques.

De plus, il faut penser à prendre en compte d’autres variables contextuelles. Qu’elles soient sociales, économiques, culturelles, institutionnelles, entre autres. Ainsi, la dynamique de groupe chez les adolescents devrait viser à développer un apprentissage significatif dans tous les aspects, en les aidant à réfléchir et à mûrir.

Les apprentissages sont liés à :

  • La socialisation
  • La créativité
  • L’estime de soi
  • La communication
  • La responsabilité
  • L’autonomie
  • La résolution de conflits
  • La participation
  • L’expressivité
  • Les émotions et leur gestion

Quelques exemples de dynamique de groupe…

Il existe actuellement une multiplicité de dynamiques de groupe pour adolescents, classées en fonction des objectifs visés. Celles-ci peuvent être très variées dans leurs caractéristiques, leur durée, leurs activités et leur complexité.

Ainsi, il existe des dynamiques dont l’objectif est de «briser la glace», c’est-à-dire que les membres du groupe se présentent entre eux et apprennent à mieux se connaître. Par exemple, une dynamique appelée « point de départ », dans laquelle chaque membre du groupe se présente aux autres membres en répondant à un bref questionnaire. Ce dernier peut contenir des questions telles que votre nom, votre couleur préférée, une qualité, un défaut, un frein et une vertu.

Nous trouvons d’autres dynamiques dont l’objectif est de réfléchir à ce qui se passe à l’intérieur des groupes en relation avec les processus de communication, qui sont à la base, parfois, des conflits interpersonnels. En ce sens, les dynamiques sont très utiles. Prenons par exemple le «téléphone sans fil» ou le «sociogramme».

Le concept de dynamique de groupe

D’autre part, des dynamiques telles que le «Brainstorming ou tempête de cerveau» ou le «Symposium» sont orientées vers la répartition des tâches et des responsabilités pour parvenir à une meilleure organisation et à un meilleur consensus au sein du groupe.

Il existe également des dynamiques de groupe pour les adolescents dont l’objectif est la résolution de conflits et la modification du comportement, telles que la dynamique «Six chapeaux pour penser» d’Edward de Bono ou le jeu de rôle. Ces aspects du travail tels que l’empathie, se mettre à la place de l’autre et considérer différentes perspectives pour interpréter un problème ou une situation.

Quelques considérations finales

Toute dynamique de groupe bien appliquée pour adolescents sera toujours très positive. En effet, elle aide principalement à développer un apprentissage en relation avec les comportements et attitudes sociaux, moraux et axiologiques. Ce sont des apprentissage fondamentaux pour réaliser chez les adolescents une évolution et une maturation correctes.

En bref : il est essentiel de pouvoir générer des situations dans lesquelles les jeunes sont en mesure de réfléchir aux comportements et à leurs conséquences.