La méthode finlandaise KiVa contre le harcèlement scolaire

20 décembre 2019
Pour lutter contre le harcèlement scolaire, les Finlandais ont inventé une méthode appelé la méthode KiVa. Dans cet article, nous allons vous expliquer en quoi consiste ce programme de lutte contre le harcèlement scolaire.

La méthode KiVa est un programme conçu en Finlande pour réduire le harcèlement scolaire chez les élèves âgés de 7 à 15 ans. Le programme comprend 10 leçons données par un enseignant tout au long de l’année scolaire. Le tout s’accompagne de jeux vidéo dans un environnement d’apprentissage virtuel.

Le harcèlement scolaire est un problème commun qui a de graves conséquences pour les victimes. Ainsi, les écoles sont fortement encouragées à mettre en œuvre à la fois des mesures préventives à l’échelle de l’établissement. Mais aussi des mesures répressives pour faire face aux cas prouvés d’intimidation.

Pour de nombreux enfants, le harcèlement scolaire est une souffrance continue terrible. Les cas d’intimidation s’accompagnent le plus souvent de violence physique et d’un sentiment de grand épuisement moral. Même les enfants les plus résistants peuvent avoir de la difficulté à y faire face. De telles intimidations peuvent aussi être à l’origine de dépression, d’anxiété et de problèmes de santé.

Pour lutter contre le harcèlement scolaire, la Finlande a mis au point une méthode. Voilà de quoi il s’agit.

Qu’est-ce que la méthode KiVa contre le harcèlement scolaire ?

Tout d’abord, rappelons que la Finlande possède l’un des systèmes éducatifs les plus performants au monde. Il n’est donc pas surprenant que ce pays nordique ait été pionnier dans la mise en place d’un programme de prévention de l’intimidation scolaire.

Le programme de lutte contre le harcèlement scolaire s’appelle KiVa. Cela signifie « contre l’intimidation » en finnois. Il s’agit d’un programme de prévention du harcèlement scolaire mis au point à l’Université de Turku, en Finlande. Ce programme est maintenant appliqué dans de nombreuses écoles à travers le monde.

La méthode comprend de nombreuses ressources différentes. Elle propose des outils pour les enseignants et les parents, ainsi que des leçons en classe. Elle peut également contribuer à réduire la dépression et à accroître l’estime de soi des enfants qui ont déjà été victimes de harcèlement scolaire.

Harcèlement et méthode KiVa

La méthode KiVa implique tous les acteurs

La méthode KiVa implique activement à la fois l’école et les parents. Elle se base ainsi sur une approche à plusieurs niveaux. Et ce, afin d’aborder les aspects individuels, mais aussi les aspects collectifs de la classe et de l’école. Le programme d’études est composé de 10 leçons enseignées pendant 20 heures par les professeurs.

Chaque leçon est construite autour d’un thème central et une règle est associée à ce thème. A la suite de la leçon, la classe adopte cette règle comme norme de classe. A la fin de l’année, toutes les règles sont regroupées dans un seul contrat, qui est ensuite signé par tous les élèves.

Les enseignants

De plus, un manuel du programme destiné aux professeurs leur fournit les lignes directrices et le temps qu’ils doivent consacrer à chaque sujet. Les écoles ont la flexibilité de décider comment organiser l’année scolaire autour de ces thèmes.

Les victimes

L’un des aspects les plus intéressants du programme consiste à indiquer aux enfants témoins de cas de harcèlement scolaire comment réagir. En effet, les enseignants ne sont pas toujours là lorsque l’intimidation a lieu. Par contre, d’autres élèves sont souvent présents. Ils peuvent alors agir.

« Et si le camarade que tu as harcelé à l’école aujourd’hui devenait le seul chirurgien qui peut te sauver la vie ? »
-Lynette Mather-

Le groupe

Pour cette raison, il est très important que les enfants soient conscients de ce fléau afin d’avoir les clés pour agir et arrêter le harcèlement ipso facto. La méthode KiVa consiste à transmettre de l’empathie aux camarades de classe de la victime à travers des simulations et des jeux vidéo. Cela leur permet de réaliser les conséquences de certaines actions.

Les enfants sont donc amenés à réfléchir à ce qu’ils feraient dans certaines situations. Ils reçoivent également des conseils dans ce sens. Le programme les mène à avoir plus d’empathie pour les victimes du harcèlement scolaire et à se sentir plus solidaires avec ces derniers.

La méthode KiVa encourage l'empathie

Quels sont les objectifs de cette méthode contre le harcèlement scolaire ?

La méthode KiVa lutte contre les brimades et l’intimidation et a été conçue pour une utilisation nationale dans les écoles secondaires finlandaises. Au delà de chercher à réduire le harcèlement scolaire, les principaux objectifs du programme sont les suivants :

  • Tout d’abord, sensibiliser les élèves au rôle du groupe dans les cas de harcèlement scolaire.
  • Accroître l’empathie envers les victimes.
  • Promouvoir des stratégies pour soutenir la victime et encourager les élèves utiliser ces stratégies.
  • Enfin, donner des moyens aux victimes de répondre de manière adéquate à la problématique du harcèlement scolaire.

Enfin, l’approche KiVa du harcèlement scolaire prône le fait que de changer le comportement du groupe peut réduire les cas de harcèlement scolaire. En effet, c’est le groupe qui valorise ou non le harceleur.

L’efficacité de la méthodologie KiVa démontre enfin que l’empathie est l’un des meilleurs outils dont disposent les jeunes pour faire du monde un endroit meilleur. Et ce, même à un jeune âge.