La méthode de l’aménorrhée de lactation

24 février 2020
La méthode de l’aménorrhée de lactation permet aux femmes de ne pas tomber enceinte. Cependant, il y a quelques critères à suivre.

La méthode de l’aménorrhée de lactation est une technique naturelle de contrôle de la natalité basée sur le fait que la production de lait maternel cause l’absence de menstruations. Il s’agit d’une méthode de contraception temporaire fondée sur l’allaitement qui fait que les femmes ont moins de probabilités de concevoir.

Cela s’explique avec le simple fait que l’allaitement interfère avec la libération d’hormones nécessaires pour déclencher l’ovulation. En effet, pendant l’allaitement, la quantité d’œstrogènes produite par le corps d’une femme se réduit.

Ainsi, l’aménorrhée de lactation peut être utilisée par des femmes qui désirent empêcher une grossesse. Parce qu’une femme allaitante produit moins d’œstrogènes que la normale, elle n’ovule pas et ne peut donc pas tomber enceinte. Par conséquent, plus vous allaitez votre bébé, moins vous aurez de chances d’ovuler.

Ceci est le résultat de l’augmentation des niveaux de prolactine. Quand augmentent les niveaux de prolactine, la production et sécrétion d’une autre hormone est inhibée : l’hormone libératrice de gonadotrophine.

Quand les niveaux de cette hormone libératrice de gonadotrophine se réduisent, le corps de la femme réduit également la quantité d’œstrogènes à produire. C’est simple : l’ovulation ne peut avoir lieu sans une augmentation des niveaux d’œstrogènes. Or, si une femme ovule, elle ne peut pas tomber enceinte.

Femme donnant le sein

Les conditions pour pouvoir appliquer cette méthode

La méthode de l’aménorrhée de lactation est indiquée chez les femmes qui remplissent les critères suivants :

  • Elles ont accouché dans les 6 derniers mois.

  • Ces femmes allaitent leur bébé exclusivement ou presque.

  • Celles-ci n’ont pas eu leurs règles depuis l’accouchement.

De plus, les femmes qui prennent des médicaments doivent consulter leur médecin afin de savoir si les médicaments peuvent interagir avec l’usage effectif de l’aménorrhée de lactation. Quand l’un de ces critères n’est plus rempli, il faut commencer à utiliser une autre méthode de contraception si l’on désire reporter ou empêcher une grossesse.

Les bénéfices de la méthode d’aménorrhée de lactation

La méthode de l’aménorrhée de lactation a été créée comme une méthode de planification familiale pour permettre aux femmes de faire confiance à l’allaitement maternel. Ainsi, elle a de nombreux bénéfices, comme vous pourrez le constater ci-dessous :

  • Il n’y a pas d’effets secondaires.

  • Elle est très efficace.

  • On peut commencer directement après l’accouchement.

  • La méthode est économique et ne nécessite ni produits ni médicaments.

  • Elle contribue aux pratiques optimales de l’allaitement maternel, et améliore également la santé et la nutrition de la mère et de l’enfant.

  • De plus, elle a des bénéfices pour la santé de la mère et de l’enfant.

Que dois-je prendre en compte si je veux utiliser cette méthode ?

  • Commencez à allaiter le plus tôt possible après la naissance et restez avec le nouveau-né durant au moins plusieurs heures après l’accouchement.

  • Allaitez fréquemment, aussi bien de jour comme de nuit, et exclusivement pendant les six premiers mois.

  • Continuez d’allaiter jusqu’à ce que le bébé ait deux ans.

  • Évitez d’utiliser des biberons ou des tétines.

  • Les mères qui allaitent doivent manger et boire des quantités suffisantes pour satisfaire leur faim et leur soif.

  • Cela peut aider à améliorer l’allaitement maternel et la période de sevrage.

Les bienfaits de l'aménhorrée de lactation

L’aménorrhée de lactation : une méthode efficace mais limitée

La méthode ne requiert ni dispositifs ni processus spéciaux et est facile à utiliser. Cependant, elle peut seulement être utilisée de manière efficace durant les six premiers mois après l’accouchement. Dans tous les cas, l’efficacité de l’aménorrhée de lactation dépend, en grande partie, d’un usage correct.

L’efficacité de cette méthode dépend de la fréquence et de l’intensité de l’allaitement maternel. La fertilité augmentera à mesure que diminuera la fréquence de l’allaitement et la quantité de lait maternel. Malgré tout cela, il n’y a pas de risques pour la santé associés à l’usage de l’aménorrhée de lactation.

L’usage de l’aménorrhée de lactation est très limité, car il est efficace seulement pendant les six premiers mois après l’accouchement. Et ce, pour les femmes qui n’ont pas de menstruations et donnent exclusivement le sein.

Avant de conclure, nous vous rappelons que, comme avec n’importe quelle autre méthode, vous devez consulter votre médecin avant d’utiliser l’aménorrhée de lactation comme méthode de contraception. Comme n’importe quelle autre méthode de contraception, le couple doit considérer les avantages et inconvénients, et se sentir libre de choisir la méthode qui s’adaptera le mieux à ses besoins.

  • Van der Wijden, C., Kleijnen, J., & Van den Berk, T. (2003). Lactational amenorrhea for family planning. Cochrane Database of Systematic Reviews (Online), (4), CD001329. https://doi.org/10.1002/14651858.CD001329 [doi]
  • Vekemans, M. (1997). Postpartum contraception: The lactational amenorrhea method. European Journal of Contraception and Reproductive Health Care2(2), 105–111. https://doi.org/10.3109/13625189709167463
  • Vidal, A., & Soler, F. (2001). Lactational amenorrhea method (LAM). Metas de Enfermería4(41), 45–51. Retrieved from http://0-search.ebscohost.com.libus.csd.mu.edu/login.aspx?direct=true&db=c8h&AN=106835589&site=ehost-live