La génération des "Payasos de la Tele"

27 décembre, 2018
Les Payasos de la Tele étaient l’une des sociétés de clown espagnols les plus populaires du siècle dernier en Espagne. Beaucoup d'Espagnols ont grandi avec elle et leur rappellent encore leur enfance avec amour et nostalgie.

La génération des Payasos de la Tele a connu son heure de gloire au cours des années 70, au XXe siècle. Ces personnages avaient acquis une grande importance depuis les années soixante. Ils ont continué à prospérer jusqu’aux années 80 et constituaient un véritable phénomène de la télévision.

Beaucoup d’enfants nés dans la génération des Payasos de la Tele (que l’on peut traduire par les Clowns de la télé) reconnaîtront le mot chiripitifláuticos. La compagnie des Payasos de la Tele était l’un des précurseurs du genre.

C’était aussi l’un des spectacles de clown les plus regardés en Espagne et dans d’autres pays. On estime qu’environ sept millions d’Espagnols sont nés à cette époque. Par conséquent, beaucoup d’entre eux ont été influencés par ces clowns.

Le programme Payasos de la Tele n’existe plus depuis 1981. Cependant, plusieurs livres ont été publiés pour en raconter l’histoire. Ils sont un véritable hommage à la nostalgie et à ce succès de la télévision.

L’origine des Payasos de la Tele

La génération de Payasos de la Tele comprend les personnes nées dans les années 60, 70 et 80. Tous ont été les témoins en première ligne de l’évolution des programmes télévisés ayant des clowns comme personnages principaux.

Ces personnages étaient proches de leur monde quotidien, des compagnons de tous les jours.

Le Payasos de la Tele était une compagnie de clowns espagnols. Elle se composait de Gaby, Fofó et Miliki. Les trois étaient les héritiers d’une dynastie de cirque initiée par leur père et leur oncle il y a plusieurs décennies. Fofito, Milikito et Rody, également de la même famille, se sont joints à eux un peu plus tard.

Le pionnier des Payasos de la Tele était Gaby (Gabriel Aragón). Il a commencé sa carrière solo en 1934 et cinq ans plus tard, deux de ses frères l’ont rejoint. C’est ainsi qu’ils ont formé le trio qui a donné naissance à l’émission de télé, des années plus tard.

En 1949, ils ont fait leur première apparition à la télévision depuis Cuba. Ils sont rapidement devenus très populaires en Amérique latine et aux États-Unis. En 1972, ils sont revenus en Espagne, embauchés par la télévision espagnole, et sont devenus un véritable phénomène médiatique.

Payasos de la Tele

C’était la génération des Payasos de la Tele

Payasos de la tele est l’émission de télévision dont les gens se souviennent le plus parmi la grande quantité d’émissions pour enfants de l’époque. À cette époque, la programmation n’était ni très ample ni vraiment variée. Les séries pour enfants produites aux États-Unis avaient le monopole.

C’est dans ce contexte que les programmes locaux pour enfants ont commencé à émerger. Ils ont rapidement conquis le public avec leurs blagues, leurs chansons et leurs spectacles.

Oscar Banegas, le créateur des Chiripitifláuticos, fut l’un des premiers à réussir dans cette branche. À partir de cette époque, on retrouve les programmes pour enfants ultra connus sous le nom de Antena Infantil (1965), La casa del reloj (1971) et, bien sûr, plusieurs générations de Chiripitifláuticos.

C’est un programme qui est resté à l’antenne jusqu’à la fin des années 1970.

Tous ces programmes furent les temoins de plusieurs générations. C’étaient des moments où l’Espagne était déchirée entre hermetisme et ouverture. Le pays vivait alors sous la dureté du franquisme et, parallèlement, la télévision ouvrait le pays à de nouveaux mondes, à de nouveaux temps.

Payasos de la Tele

La nostalgie du temps qui passe

La génération des Payasos de la Tele se souvient avec affection de ces trois personnages d’antan. C’est sûrement pour cette raison que les livres qui y font allusion sont devenus de véritables succès commerciaux.

Parmi les titres les plus prisés figurent Los niños de los Chiripitifláutico, de Ignacio Elguero, Chiripitifláutico es … Don José! De Cruz Delgado et Jorge San Román.

Ces livres et d’autres rassemblent des anecdotes et des souvenirs de cette époque. Une époque où la télévision était en noir et blanc et où il n’y avait qu’une chaîne. Du moins une qui diffusait en continu. L’autre, appelée UHF, ne fonctionnait que quelques heures. Une époque où les enfants étaient totalement prêts à se faire “surprendre”.

Les Payasos de la Tele n’était pas qu’une émission de télévision. Ils représentent un moment de la culture espagnole très particulier. Le temps où les enfants riaient beaucoup et grandissaient lentement et sans méfiance. Le temps où le pays où se sont forgés les premières figures du petit écran.

Ceux qui étaient de la génération des Payasos de la Tele sont maintenant devenus nostalgiques. Ils ont vu le monde changer à une vitesse terrifiante. Ils ont assisté à une transformation irréversible de la manière d’être des enfants. En se souvenant de ces gentils personnages, ils se rappellent un temps regretté mais chéri.