La différence entre enfant timide et enfant introverti

31 octobre, 2019
Il y a des comportements similaires chez les enfants timides et chez les enfants introvertis, mais leurs raisons sont cependant très différentes. Connaître ces différences nous aidera à savoir comment agir.
 

Être conscient des différences entre le comportement d’un enfant timide et celui d’un enfant introverti est essentiel afin de savoir quels sont les besoins de notre enfant et comment nous pouvons l’aider. En effet, pour faire un bon travail en tant que parents, il est important de connaître nos enfants en profondeur.

Pendant des années, le mot timidité a été familièrement associé à des réalités très différentes. Quand nous voyons un enfant seul, loin de ses copains, nous supposons qu’il s’agit d’un enfant timide. Cependant, ce n’est pas toujours le cas.

La timidité et l’introversion sont souvent confondues parce que les comportements qui leur sont associés sont très similaires. Cependant, l’état émotionnel intérieur d’un enfant timide et celui d’un enfant introverti est vraiment différent.

Qu’est-ce que la timidité ?

La timidité se caractérise par une tendance à éviter les interactions sociales par honte ou par peur du  jugement des autres. Les enfants timides se sentent mal à l’aise et anxieux lorsqu’ils interagissent avec les autres.

Ces enfants ont peu confiance en eux et manquent souvent d’aptitudes sociales. Par conséquent, lorsqu’ils sont avec les autres, ils sont souvent très préoccupés par leurs propres actions. Ils craignent le ridicule.

Enfant timide ou introverti ?
 

Pour toutes ces raisons, les enfants timides évitent d’être au centre de l’attention. Ils se sentent anxieux à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes et ont de la difficulté à être confiant et à lâcher prise.

Qu’est-ce que l’introversion ?

L’introversion, en revanche, définit des enfants calmes, réservés et introspectifs. Ces enfants montrent peu d’intérêt pour les nouvelles personnes et situations et ont tendance à être éloignés des autres enfants, à moins qu’ils ne soient des amis proches.

Ces enfants n’ont pas peur des interactions sociales. Ainsi, ils n’ont pas peur d’être jugés et peuvent même avoir de très bonnes aptitudes sociales. Que se passe-t-il donc ? En réalité, ils apprécient leur propre compagnie. Ils se sentent en effet plus à l’aise seuls.

Ils peuvent s’entendre facilement avec les autres enfants et apprécier cette interaction. Cependant, au bout d’un certain temps, ils peuvent également se sentir trop stimulés et vouloir être seuls. C’est en effet leur façon de recharger leurs batteries.

Les différences entre un enfant timide et un enfant introverti

La timidité et l’introversion poussent les enfants à se tenir à l’écart de leurs semblables. Dans les deux cas, ils éviteront la foule ainsi que les situations nouvelles. Mais les enfants timides et les enfants introvertis le feront pour des raisons qui leur sont propres.

 
  • Les enfants timides ont peur d’être jugés alors que les introvertis ne le craignent pas. La peur du jugement négatif des autres est propre à la timidité. Les introvertis ne ressentent ni peur ni anxiété dans leurs relations.
  • Un enfant timide ne rentre pas en relation avec les autres par honte. Cependant, un enfant introverti ne le fait pas par manque de désir. Le premier éprouve le désir d’interagir avec d’autres enfants mais n’ose pas. Le second préfère simplement sa propre compagnie.
  • Les enfants introvertis se sentent trop stimulés par la socialisation. Ce n’est pas le cas des enfants timides. Lorsqu’ils passent beaucoup de temps à interagir avec d’autres personnes, les introvertis ont besoin d’être à nouveau seuls pour se ressourcer émotionnellement. Les enfants timides ne ressentent pas cette saturation.
Un enfant timide

Il est important de faire la distinction entre le continuum « introversion-extraversion » et le continuum « timidité-décision ». Le premier nous indique si la personne se sent plus énergique et à l’aise seule ou en compagnie des autres. Le second permet de savoir si la personne ressent ou non de l’anxiété dans ses relations.

 

Par conséquent, un enfant peut être timide et introverti en même temps. Mais il est aussi tout à fait possible qu’il soit timide et extraverti. Ou il peut aussi être introverti mais décidé. Ce sont deux catégories indépendantes.

Comment aider un enfant timide et introverti ?

L’introversion est un trait de personnalité qui n’est pas un problème en soi. L’enfant introverti est heureux de passer du temps seul et c’est tout à fait respectable. Il aura peu d’amis mais qui seront de bons amis. De plus, il bénéficiera d’un monde intérieur très riche et singulier.

Au contraire, la timidité est, dans de nombreux cas, une source de malaise pour l’enfant. Le fait d’être avec les autres génère chez lui de l’anxiété et l’empêche d’avoir autant d’amis qu’il le souhaiterait.

Pour l’aider, nous vous conseillons que vous lui serviez de modèle de comportement social afin qu’il puisse voir comment nous nous comportons les uns avec les autres. Il est également positif de fournir à l’enfant des environnements sociaux différents pour lui permettre de pratiquer ses aptitudes sociales. Mais, surtout, si la timidité limite sa vie d’une manière importante, la meilleure chose à faire est de chercher de l’aide au près d’un professionnel.