La dermatite herpétiforme, des signes de la maladie cœliaque sur la peau?

7 novembre 2017

La dermatite herpétiforme est une affection cutanée d’origine inflammatoire et auto-immune. Cette pathologie se caractérise par la présence de lésions cutanées prurigineuses, chroniques et récurrentes. Or cette maladie est considérée comme un signe précurseur de l’intolérance au gluten.

Plusieurs gastro-entérologues considèrent cette éruption cutanée comme un signe de la maladie cœliaque. Dans cet article d’Être Parents, nous vous donnons plus de détails sur la dermatite herpétiforme, également connue sous le nom de la maladie de Duhring.

Dermatite herpétiforme et sensibilité au gluten

La maladie de Duhring est considérée comme une manifestation épidermique d’une certaine intolérance ou sensibilité au gluten. C’est pour cette raison qu’elle touche les personnes cœliaques.

Le fait que ces éruptions cutanées se produisent dans 5% de la population atteinte de la maladie cœliaque n’est pas anodin. Pour les spécialistes, il existe une relation étroite entre les deux affections car qu’elles partagent la même base génétique.

Les symptômes de la dermatite herpétiforme

Un petit garçon mange des beignets

Selon les données recueillies par les différentes associations cœliaques dans le monde, 90% des personnes atteintes de cette pathologie cutanée ne présente pas de symptômes digestifs après l’ingestion de gluten. Car la seule manifestation de cette intolérance est liée aux éruptions de la peau.

En général, les patients souffrant de ce type de dermatite éprouvent leurs premiers symptômes vers l’âge de 20 ans. Cependant, il y a déjà eu des cas d’enfants souffrant de ces symptômes à un très jeune âge.

Un autre fait que les chercheurs ont soulevé est que ce type de maladie touche principalement les hommes. Pour des raisons encore inconnues, cette manifestation est peu fréquente chez les femmes, bien que quelques cas aient été recensés.

Apparence, diagnostic et traitement

L’apparence

Parmi les patients consultés, la grande majorité mentionnent une maladie de peau extrêmement inconfortable. Ce n’est pas un hasard car la dermatite herpétiforme peut causer des blessures par frottements et même d’importantes démangeaisons.

En effet, la maladie de Duhring se manifeste principalement dans les plis de la peau. Les coudes et les genoux sont ainsi les parties du corps les plus touchées. Une ou plusieurs éruptions d’apparences diverses sont présentes, de façon espacée ou concentrée.

Cela se manifeste par des tâches rouges et une sécheresse de la peau. Celle-ci peut même présenter des ampoules et des démangeaisons sévères.

Le diagnostic

Ainsi, le diagnostic de cette affection implique nécessairement une biopsie de la peau, qui consiste en le prélèvement d’échantillons de l’épiderme sain afin d’analyser la présence d’anticorps anti-transglutaminase.

Une fois qu’il a été déterminé de façon fiable que le patient présentait cette pathologie, un traitement simple est indiqué.

Le traitement

Il s’agit de mener un régime sans gluten. Par conséquent, la personne éliminera de son alimentation tous les produits contenant du blé, de l’avoine, de l’orge et du seigle.

En suivant ce régime strict, les ampoules et les éruptions devraient se calmer et disparaître. Le médecin peut également suggérer quelques crèmes, traitement local ou médicaments pour accélérer la cicatrisation des plaies.

La dermatite herpétiforme, peut-elle entraîner des complications?

Symbole indiquant un régime sans gluten

Comme il s’agit d’une pathologie auto-immune, de même que la maladie cœliaque, cette affection entraîne égaleemnt des complications importantes. Il est nécessaire de les prendre en considération car ces séquelles ne sont pas visibles à l’œil nu et dépassent les dommages cutanés graves et sévères.

Cette mauvaise absorption intestinale des nutriments alimentaires causée par le gluten peut provoquer d’autres problèmes de santé. Nous parlons de soucis beaucoup plus graves qui impliquent des risques élevés pour le patient.

Les cancers et les lymphomes digestifs en sont une preuve. C’est pourquoi il est impératif de pouvoir diagnostiquer la maladie le plus tôt possible, mais aussi d’avoir un régime adéquat sans gluten. Les lésions cutanées peuvent être pratiquement imperceptibles ou n’avoir aucun effet digestif.

Toutefois, les séquelles peuvent être néfastes et même entraîner la mort de la personne cœliaque mal soignée. Ce n’est pas un hasard si la maladie cœliaque est connue sous le nom de la maladie silencieuse.

 

A découvrir aussi