La crise des sept ans chez les enfants

11 novembre, 2020
Avez-vous entendu parler de la crise des sept ans chez les enfants ? C'est une phase tout à fait normale dans le développement de la personnalité d'un enfant.

La crise des sept ans n’est qu’une des phases du développement au cours desquelles les enfants commencent à se construire une personnalité et une identité propres. En effet, à cet âge, le cerveau des enfants subit des changements majeurs qui affectent les comportements qu’ils adoptent.

Qu’entendons-nous par là ? Quels sont les comportements caractéristiques de la crise des sept ans de l’enfant ? Comment pouvons-nous y faire face au mieux ?

C’est dans cette optique que nous répondrons à ces questions. Si vous avez un enfant qui entre dans cet âge, vous serez certainement intéressé par ce que nous vous expliquons ci-dessous.

La crise des 7 ans chez les enfants

Le cerveau d’un enfant est en constante croissance et maturation. De fait, à l’âge de 7 ans, il atteint approximativement la taille du cerveau d’un adulte, comme le souligne une étude publiée dans Centre London 94.

Un enfant couché au lit inquiet pendant une crise.

En outre, une fois cet âge atteint, le processus de myélisation est achevé. Par conséquent, des changements importants se produisent aux niveaux physique, psychologique et social. C’est-à-dire qu’à l’âge de 7 ans, c’est comme si les enfants grandissaient d’un coup. Ils entament alors un long et intense voyage vers la puberté.

Par conséquent, il est commun qu’à cet âge, les comportements des enfants soient modifiés. Mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car cela fait partie de la croissance normale de l’enfant. Il s’agit d’une phase communément appelée la crise des 7 ans.

Lorsque les enfants atteignent l’âge de 7 ans, ils ont besoin de faire l’expérience du monde par eux-mêmes. Ainsi, ils développent un plus grand degré d’autonomie et d’indépendance. En outre, ils commencent à prendre conscience de leur propre identité (le Moi), et en particulier :

  • du vrai Moi : ce sont les caractéristiques que l’on s’attribue à soi-même. C’est la réponse à la question “qui suis-je ?” ou “comment suis-je ?“.
  • du Moi idéal : il désigne les caractéristiques que l’on aimerait avoir. C’est la réponse à la question “qui voudrais-je être ?” ou “comment devrais-je être ?”

Cela leur donne envie de renforcer leur propre personnalité et leur identité afin de se différencier des autres personnes. Cela implique un processus très complexe de recherche et de réflexion intérieure. Ce processus, associé à un manque de maturité et de contrôle des impulsions, provoque l’apparition de comportements rebelles et provocateurs chez les enfants.

Les caractéristiques de cette phase de développement

Comme nous l’avons déjà vu, la crise des sept ans chez les enfants peut être considérée comme une phase de réaffirmation de la personnalité. Au cours de cette étape compliquée, il est courant d’observer les comportements cités ci-dessous. Cependant, ils peuvent se produire à un degré plus ou moins important sur chacun des enfants.

  • Le déni ou le défi de l’autorité (parents, enseignants, etc.).
  • La désobéissance aux règles.
  • Avoir des attitudes dominantes.
  • Des changements d’humeur soudains, du rire aux pleurs, et vice versa.
  • Le désir d’imposer sa propre volonté aux autres.
  • Des mécontentements fréquents ainsi que des crises de colère.
  • Mais aussi, des comportement capricieux.
  • Des signes de rébellion quand les choses ne vont pas comme il le souhaite.
  • Donner des réponses négatives systématiques à toute proposition.
  • Un comportement agité et même hyperactif. En effet, l’enfant est en mouvement en permanence.

Cela semble sans espoir, n’est-ce pas ? Heureusement, dans la plupart des cas, tous ces comportements inappropriés s’estompent avec le temps. Tout cela rentre dans l’ordre, une fois que les petits deviennent suffisamment matures et développent pleinement leurs fonctions exécutives.

En outre, les parents peuvent contrôler et modifier ces attitudes et comportements en mettant en œuvre une série de lignes directrices éducatives et pédagogiques.

La crise des sept ans chez l'enfant.

Comment affronter la crise des 7 ans chez les enfants ?

Si vous avez un enfant qui traverse la crise des 7 ans ou qui s’en approche, la première chose à savoir est que vous devez vous armer de patience. En effet, ce sera une période difficile pour le noyau familial.

Voici quelques recommandations pour affronter au mieux cette étape de l’enfance :

  • Établissez une série de règles à suivre à la maison et essayez de les expliquer clairement.
  • Évitez les punitions constantes et disproportionnées. En effet, elles seront peu voir pas utiles. Cela ne contribuera qu’à augmenter la colère pour les parents comme pour l’enfant. Voir même jusqu’à perdre le contrôle.
  • Renforcez positivement (par des éloges, des gestes, des câlins, etc.) les comportements positifs de votre enfant.
  • Ne faites pas attention à ses crises de colère ou à ses comportements agressifs. Attendez plutôt qu’il se calme pour parler avec lui et le faire raisonner sur ce qu’il s’est passé.
  • Encouragez-le à pratiquer un sport. Cela lui permettra de libérer et canaliser son énergie.
  • Partagez du temps de qualité avec votre enfant.

Finalement, rappelez-vous “qu’il n’y a pas d’enfants difficiles ; ce qui est difficile, c’est d’être un enfant qui vit dans un monde de gens fatigués, occupés, sans patience et pressés”.