La cohabitation des nouveaux-nés avec les animaux est-elle recommandée ?

20 avril 2019
A l'arrivée d'un bébé, que doivent faire les parents lorsqu'ils possèdent des animaux de compagnie ? Lors des premiers mois de vie du bébé, il ne devrait y avoir aucun contact entre l'enfant et les animaux. L'hygiène est fondamentale pour la santé du nouveau-né.

De nombreux parents s’interrogent sur les conséquences de la cohabitation des nouveaux-nés avec des animaux. Il est très important que l’animal de compagnie ne quitte pas le foyer, cependant ses maîtres doivent le maintenir éloigné du bébé au moins pendant ses premiers mois de croissance.

La cohabitation des nouveaux-nés avec les animaux de compagnie est-elle recommandée ?

Il existe de nombreux débats à ce sujet. D’un point de vue de la santé et de l’hygiène, il est certain que le doute est justifié. La perspective doit systématiquement se concentrer sur la protection du futur nourrisson.

Les médecins spécialistes en pédiatrie expliquent que lors des premiers mois suivant la naissance, il est préférable d’éloigner les animaux des bébés.

Attention cependant ! Il ne faut pas leur faire quitter le foyer. Il suffit simplement de les maintenir éloignés, par exemple, de la chambre dans laquelle se trouve l’enfant.

En réalité, les nouveaux-nés disposent de très peu de défenses immunitaires. Pour cette raison, ils sont très vulnérables et peuvent rapidement souffrir d’infections. Il est donc nécessaire de leur apporter des soins particuliers afin de les protéger.

Au-delà de l’hygiène de l’animal, ses poils peuvent causer des allergies et des difficultés respiratoires au bébé. Cela pourrait accélérer l’apparition de problèmes tels que la toux et dans les cas plus graves, l’asthme.

Conseils pour la cohabitation des nouveaux-nés avec les animaux

1. Ne pas négliger l’hygiène

Il est très important de maintenir une hygiène irréprochable au sein du foyer et de prendre grand soin de chacun de ses membres. L’animal de compagnie doit donc également être propre, déparasité et à jour dans ses vaccins. Cet aspect est primordial lorsque l’on accueille un nouveau-né et les mois qui suivent son arrivée.

hygiène des animaux de compagnie

2. Eviter la jalousie

De nombreux animaux peuvent ressentir de la jalousie vis-à-vis du nouveau membre de la famille intégrant le foyer.

Pour cela, on recommande aux parents d’apporter un vêtement du bébé à l’animal afin qu’il puisse s’habituer à son odeur. On peut également permettre à l’animal de sentir le bébé mais en faisant très attention et en cachant systématiquement le visage du bébé.

Il est très important d’habituer l’animal aux changements et de l’éduquer en fonction. Ainsi, le bébé et l’animal seront capables de cohabiter en totale harmonie et finiront même peut être par développer une relation très spéciale lors de la croissance de l’enfant.

3. Eviter de laisser l’enfant seul avec l’animal

Il est fondamental que l’enfant ne soit jamais laissé seul avec l’animal, du moins au début. La science est incapable de déterminer avec précision la réaction d’un animal face à un nouveau-né. Ce point est très important car l’animal est capable de faire du mal à l’enfant. Et ce, même de manière non intentionnée, en souhaitant jouer ou se faire remarquer.

4. Faire preuve d’autorité

Les maîtres de l’animal de compagnie doivent faire preuve d’autorité et le réprimander à chaque fois qu’il adopte un comportement agressif à l’égard du bébé. L’animal doit apprendre à respecter le nouveau membre de la famille.

« Il est important d’habituer l’animal aux nouveautés et de l’éduquer en fonction ».

5. Accorder une attention particulière

Il est recommandé pour les maîtres de prêter une attention particulière à l’animal dans les jours qui suivent la naissance du bébé. La principale raison est la diminution des périodes de jalousie et par conséquent la disparition des comportements agressifs vis-à-vis du nouveau-né.

bébé et animaux

6. Eviter les contacts

Comme nous avons pu le voir, il est important que l’animal n’ait pas de contact direct avec le bébé au moins pendant les premiers mois de sa vie.

Bien que l’animal soit propre, il peut toujours transmettre des parasites et causer des allergies chez l’enfant. Ceci devient encore plus probable lorsque l’animal lèche l’enfant ou que ce dernier est en contact direct avec les poils de l’animal.

Parmi les maladies pouvant affecter les enfants, on distingue le parasitisme. Les symptômes sont les vomissements et la diarrhée. Pour cette raison, cette pathologie peut sérieusement mettre en danger la santé du petit. Ce dernier peut également développer des allergies qui débouchent sur l’apparition de toux et d’asthme entre autres.

Bien que la connexion établie entre un bébé et un animal puisse faire craquer, il est important d’avoir à l’esprit le fait que ce contact intime peut provoquer des maladies totalement évitables.

En conclusion

Il est préférable d’éviter le contact direct entre le nouveau-né et l’animal de compagnie, au moins lors du premier mois de vie du bébé. A mesure que l’enfant grandit, ses défenses se développeront et il pourra commencer à jouer avec l’animal de la maison.