La boîte à colère pour gérer les caprices

03 octobre, 2020
La boîte à colère est une technique qui peut aider les enfants à apprendre à gérer cette émotion négative qu'ils ressentent et qui, pour eux, est très difficile à contrôler.

Les crises de colère sont l’un des problèmes auxquels les parents doivent faire face lorsqu’ils ont de jeunes enfants. Les enfants ne sont pas capables de gérer la colère qu’ils ressentent et ils l’expriment de cette façon. La boîte à colère peut aider les enfants à diriger leur colère vers une autre activité.

Ces crises de colère apparaissent généralement vers l’âge de deux ans et atteignent leur apogée vers 3 ou 4 ans. Cependant, elles peuvent parfois durer jusqu’à l’âge de sept ans. C’est une étape compliquée du développement de l’enfant pour les parents, qui doivent faire face à ces crises de colère.

Vous voulez savoir comment appliquer la boîte à colère pour améliorer la gestion des crises de colère ? Lisez donc la suite de cette article.

La boîte à colère : pourquoi les enfants font-ils des crises de colère ?

L’enfant doit exprimer son énervement, mais la façon dont il le fait, c’est à travers la crise de colère. Lorsque les crises de colère commencent à se produire, vers l’âge de 2 ans, les enfants ne sont pas capables de contrôler leurs émotions. En effet, leur cortex préfrontal, qui les régule, n’est pas encore entièrement développé.

Il est normal que les enfants expriment leur frustration et leur colère sous la forme d’une explosion qu’ils ne peuvent pas contrôler autrement. À cet âge, les enfants sont déjà capables d’établir un lien de cause à effet.

Ils font donc souvent des crises de colère parce qu’ils savent qu’ils peuvent obtenir ce qu’ils veulent. Pour cette raison, ils les utiliseront comme un moyen d’obtenir ce qu’ils veulent.

Des enfants qui dessinent des gribouillages.

Il est très important que, bien que les crises de colère soient normales à ces âges, les parents doivent les contrôler. Cela permettra de mettre un terme plus rapidement à ces comportements dès leurs apparitions.

Bien que ce ne soit pas une tâche facile, nous avons besoin de persévérance, de patience et d’amour. En outre, nous pouvons utiliser certaines techniques, telles que la boîte à colère, et l’utiliser pour contrôler la colère de l’enfant.

Qu’est-ce que la boîte à colère ?

La boîte à colère est une technique créée par la psychologue Marina Martín qui utilise le conte pour enfants de l’écrivain français Mireille D’Allancé “Grosse colère”. Ce jeu aide les enfants à gérer leur énervement et les incite à se calmer avant qu’ils ne puissent avoir une explosion de rage : la crise de colère.

La première chose que nous devons faire est de leur raconter l’histoire :

L’histoire est celle d’un garçon (ici on met le nom qu’on veut) qui a eu une mauvaise journée à la maison, à l’école, au parc avec ses amis, etc. Il a passé une mauvaise journée car qu’il n’a pas eu ce qu’il voulait et que tout a mal tourné. Et, bien sûr, cette mauvaise journée s’est terminée lorsque, la nuit venue, il a fait une crise de colère et a poussé un cri très fort.

À l’instant où (dire le nom que vous avez choisi) a ressenti une telle colère, il a vu comment un énorme monstre est sorti de lui et a commencé à détruire tout ce qui l’entourait.

(Nom choisi) voyant ce désordre, a commencé à le réparer et à tout ranger. De cette façon, le monstre devenait de plus en plus petit jusqu’à ce qu’il disparaisse. “Histoire basée sur le conte “Grosse colère”, de Mireille d’Allancé.

Un enfant qui peint dessine et colorie.

Le dessin

Chaque fois que la colère ou la rage apparaît, comme dans le cas de notre ami dans l’histoire, l’enfant doit commencer à dessiner sa colère sur une feuille de papier. Ce doit être un dessin libre.

Donnez-lui une feuille blanche et des crayons de couleur. Ainsi, il canalisera ses émotions en les mettant sur papier. En outre, il soulagera la frustration et l’énervement qu’il ressent.

Quand il a fait son gribouillage, vous lui dites de dessiner les yeux, les pieds, les mains, pour que son monstre soit matérialisé. Dans la plupart des cas, les enfants expriment cette colère sous la forme d’un gribouillage. Cependant, s’il fait un autre dessin, ce n’est pas grave, ça marche de la même façon. C’est donc sa propre façon d’exprimer cette émotion qu’il ressent.

Une fois qu’il aura terminé son dessin, nous lui demanderons d’en faire une boule, en la froissant. Ensuite, nous la mettrons dans la boîte que nous aurons destinée aux monstres de la colère. Ainsi, une fois à l’intérieur, le monstre ne peut pas partir et l’enfant sera libéré de cette émotion négative qu’il ressent.

À propos de la boîte de la colère

Ce que cette technique de la boîte à colère essaie de réaliser, c’est que les enfants soient conscients de l’émotion négative qu’ils ressentent. C’est la première étape pour qu’ils apprennent ensuite à la contrôler.

Cette technique redirigera la colère et la rage vers d’autres émotions plus positives, évitant les explosions d’agressivité ou de colère. Maintenant, vous pouvez commencer à le mettre en pratique, vous verrez sûrement les résultats. Optez pour ces monstres de la colère !