L’astigmatisme chez les enfants

· 10 novembre 2018
L'astigmatisme chez les enfants est un défaut au niveau de la vue. Les enfants perçoivent alors les objets de façon déformée aussi bien de près que de loin. Sa correction dépend de l'âge auquel il est diagnostiqué et donc traité.

L’astigmatisme chez les enfants est un défaut au niveau de la vue. Les enfants perçoivent alors les objets de façon déformée aussi bien de près que de loin. Cela se produit lorsque la surface de la cornée n’est pas complètement concave, mais plutôt ovale.

C’est un des défauts de la vue qu’on comprend le moins, bien qu’il s’agisse d’une erreur de réactivité comme la myopie ou l’hypermétropie.

Par conséquent, nous pouvons affirmer qu’il ne s’agit pas d’une maladie de l’œil en tant que tel ni d’un problème de santé. C’est plutôt considéré comme une anomalie oculaire au niveau de la vision des objets.

Avec ce défaut, aussi bien chez les adultes que chez les enfants, la lumière n’arrive qu’à un seul endroit sur la rétine. Ce qui produit par conséquent une image déformée de la réalité. En effet, cela produit différentes images et différents champs de vision aussi bien devant que derrière la rétine et des deux côtés.

Causes de l’astigmatisme chez les enfants

Il existe de multiples raisons pour lesquelles un enfant développe un astigmatisme, la plus fréquente est la génétique, car ce défaut est héréditaire. Mais il peut aussi être dû à une intervention chirurgicale, comme une transplantation de cornée ou une chirurgie de la cataracte qui sont généralement réalisées chez les adultes.

des lunettes contre l'astigmatisme

Quels sont les symptômes de l’astigmatisme chez les enfants ?

En général, cette anomalie est lié à une myopie ou une hypermétropie. Les symptômes sont dans les deux cas similaires. Parmi les symptômes les plus communs, on trouve :

  • Les maux de tête.
  • Des congestions.
  • Une démangeaison dans les yeux.
  • Parfois, des nausées sont possibles.

Cela peut également provoquer des fatigues visuelles ou des céphalées, notamment lors de lectures prolongées ou de travaux où il faut garder une attention visuelle pendant longtemps.

Les différents types d’astigmatisme

Il existe trois types d’astigmatisme. Voici les caractéristiques de chacun d’entre eux :

  • Astigmatisme myopique. Les méridiens de l’œil voient ou se dirigent de la même façon que lors d’une myopie. Lorsque cela se produit, il existe différents grades.
  • Astigmatisme hypermétropique. Cela se produit lorsqu’un ou deux méridiens se comportent comme lors d’une hypermétropie. Il existe également différents grades.
  • L’astigmatisme mixte. Un des méridiens agit comme lors d’une myopie et l’autre comme lors d’une hypermétropie.

Par ailleurs, nous pouvons faire la différence entre l’astigmatisme régulier et irrégulier.

L’astigmatisme régulier

Dans ce cas, les méridiens sont parfaitement perpendiculaires entre eux ; ils forment un angle à 90 degrés.

L’astigmatisme irrégulier

Cependant, lors d’un astigmatisme irrégulier, les méridiens ne sont pas perpendiculaires. C’est ainsi qu’on en est venu à comparer la face avant de l’œil avec la forme d’un ballon de football américain.

Nous devons également mentionner que l’astigmatisme irrégulier peut aussi apparaître suite à une lésion de l’œil qui provoque une cicatrisation de la cornée. Cela peut être dû à une opération chirurgicale ou à un kératocône, qui n’est rien de plus que l’amincissement de la cornée.

Comment détecter l’astigmatisme ?

Ce trouble de la vue se détecte grâce à des tests et des examens de la vue avec l’utilisation des mêmes appareils qui détectent la myopie ou l’hypermétropie. L’examen consiste à placer différentes lentilles entre l’œil et la lumière ; il est connu sous le nom de rétinoscopie.

Aujourd’hui, il existe des méthodes plus avancées pour déterminer si il existe un défaut de la vision grâce à l’utilisation d’appareils automatiques. Grâce à ces derniers, on peut déterminer avec une plus grande précision et exactitude n’importe quel problème oculaire.

déceler l'astigmatisme

Traitement de l’astigmatisme chez l’enfant

  • Les maladies de l’œil comme l’hypermétropie, la myopie et l’astigmatisme cité ici, si elles ne sont pas détectées et corrigées à temps, peuvent avoir des conséquences sévères au niveau de problèmes d’éducation et émotionnels.
  • Parmi les traitements les plus courants pour corriger l’astigmatisme chez les enfants, le plus utilisé et efficace est le port de lunettes appropriées pour sa correction. Normalement, grâce à l’utilisation des lunettes, on peut corriger ce défaut. De plus, pour les plus petits, il existe des verres incassables et des montures en gomme flexible.

Dans quelle mesure l’astigmatisme peut-il devenir courant dans la population ?

Ce genre d’anomalie au niveau de la vue apparaît généralement à un très jeune âge. Il est donc extrêmement important de faire examiner les yeux des enfants à titre préventif ou bien sûr, si vous soupçonnez qu’ils ont peut-être déjà un problème de vision.

Selon des études menées aux Etats-Unis, quelque 2523 enfants entre 5 et 17 ans souffrent d’astigmatisme de 1,0 ditropie (D) ou plus.

Ces mêmes études indiquent que les enfants d’origine asiatique ou hispanique ont les taux de prévalence les plus élevés (33,6 et 36,9 % respectivement ) suivis par les Caucasiens (26,4 %) et les Afro-Américains (20 %).

Des études similaires ont également été réalisées au Royaume-Uni, parmi 11 000 adultes et enfants qui utilisent des lunettes, 47 % d’entre eux présentent un astigmatisme de 0,75 D ou plus. En revanche, la prévalence de l’astigmatisme myopique est de 31,7 %, soit le double de l’hypermétropique (15,7 %).

« Normalement, l’astigmatisme peut se corriger avec des lunettes. »

Ainsi, pour être prévoyant et éviter de grands problèmes de santé chez votre enfant, il vaut mieux consulter un ophtalmologue (médecin spécialisé dans les yeux) une fois par an pour faire un contrôle et une évaluation.

Nous vous rappelons qu’il est fondamental de s’occuper de la vue des enfants. Par ailleurs, il faut éviter dans la mesure du possible que l’enfant ne passe trop de temps devant la télévision, l’ordinateur ou un téléphone portable.