La cause surprenante de la myopie chez les enfants

8 février 2018
Des études récentes révèlent que la myopie chez les enfants est presque devenue une pandémie. La cause surprenante des cas élevés de cette affection se trouve là où on s'y attend le moins. Il semblerait que la myopie pourrait être provoquée par le manque de temps passé à l'air libre.

Selon les études réalisées par le Kings College de Londres, plus de la moitié des enfants en Europe souffrent de myopie. Les chiffres sont encore plus élevés chez les enfants sud-coréens et chinois, où la proportion est de plus de 90%. Quant à la population européenne globale, on estime qu’un quart souffre de cette affection de la vue, et que les 25-29 ans sont les plus affectés.

Les spécialistes ont remarqué une augmentation des cas de myopie sur les dernières soixante années, élevant les chiffres jusqu’à des niveaux impressionnants. Alors qu’il y a six décades cette maladie touchait environ 20% de la population dans les endroits les plus concernés, on parle aujourd’hui du chiffre étonnant de 96% en Corée du Sud. C’est la région la plus touchée au monde.

Comment trouver la cause de la myopie chez les enfants ?

Comme nous le voyons, le nombre de cas de myopie alarme les spécialistes. Pour cette raison, différentes études ont été réalisées pour en comprendre les causes possibles. Selon l’expérience du secteur optique, les gènes peuvent prédisposer les enfants à souffrir de myopie. Cependant, cela n’explique pas la récente explosion de cas recensés. C’est pour cela que les études se sont ensuite dirigées vers les autres causes possibles.

Permettez à votre enfant de voir la lumière du jour pendant plusieurs heures chaque jour

Notamment en Espagne, pour expliquer qu’au moins 25 millions d’espagnols soient aujourd’hui atteints de myopie, il faudrait alors parler d’un changement génétique qui n’est pas viable dans un délai si court. Par conséquent, de nouvelles recherches ont eu pour objet de trouver une cause probable dans ces cas. Et étonnamment, on a trouvé un facteur externe très courant chez les enfants vivant en ville : le manque de contact avec l’air libre. Et enfin, la faible ou nulle exposition à la lumière du soleil.

Le manque de temps passé à l’extérieur

Selon les arguments de l’organisation de la Médecine Préventive et de la Santé Publique et des Sciences de la Vision, plus de 50% de la population mondiale pourrait être myope dans les 35 années à venir. Et alors, selon la cause révélée, ce sont les enfants qui vivent en ville qui connaissent le plus de risques.

On considère que l’œil humain a dû s’adapter à la lumière artificielle avec tant d’effort pendant des années, que la lumière du jour comme la lueur de la nuit ont été remplacées par l’illumination électrique. Le temps passé à l’intérieur nous a empêché d’avoir l’opportunité de réguler notre vision pendant que la lumière diurne naturelle est présente, jusqu’à l’obscurité de la nuit.

Selon les études, le manque d’exposition à la lumière naturelle affecte notre santé visuelle depuis des années. Mais récemment, cette carence a encore augmenté. Nos enfants sont de moins en moins en contact avec l’extérieur, et finalement, leurs rétines ne sont plus stimulées par la libération de dopamine.

Le manque de stimulation de la rétine induit un allongement excessif de celle-ci pendant l’enfance, qui provoque la myopie. L’Université Nationale d’Australie a conclu qu’un environnement éclairé de manière artificielle ne contient pas suffisamment de luxes. Ceux-ci sont nécessaires pour stimuler la rétine. Elle a besoin d’au moins 10 mille luxes, mais n’en reçoit à l’intérieur que moins de 500.

Faites des activités à l'extérieur avec votre enfant

Est-ce qu’on peut prévenir la myopie ?

Les chercheurs ont réalisé des études pour vérifier que les besoins en lumière naturelle soient couverts, en tant que mesure de protection et de prévention de la myopie. Pour cela, ils suggèrent que les enfants et les adolescents passent au moins trois heures par jour à l’extérieur. D’autre part, pour prévenir l’affection, des scientifiques taïwanais estiment que l’exposition à la lumière du jour doit être d’au moins 80 minutes par jour.

Les recherches révèlent une diminution de la quantité de cas de myopie quand l’exposition à la lumière du jour pendant 80 minutes est devenue une norme. On peut alors considérer qu’il s’agit d’un mécanisme de prévention efficace. D’autant plus que la vision de l’enfant est protégée quand il réalise d’autres activités qui pourraient l’affecter. Comme par exemple quand il regarde la télévision ou qu’il est face aux écrans d’autres dispositifs électroniques.

 

 

A découvrir aussi