L'arbre des émotions : ce qu'il faut savoir

Les émotions chez les enfants évoluent à grande vitesse. Comment les reconnaître pour mieux les comprendre grâce à l'arbre des émotions ?
L'arbre des émotions : ce qu'il faut savoir

Dernière mise à jour : 20 septembre, 2021

Connaissez-vous l’arbre des émotions ? Savez-vous comment il s’interprète et à quoi il peut vous servir ?

Cette analogie vous permet d’en savoir un peu plus sur l’intelligence émotionnelle et d’apprendre à accompagner vos enfants dans le processus de développement de cette compétence. Le modèle a différentes applications, selon l’objectif à atteindre. Nous vous invitons à le découvrir !

Les parties de l’arbre et les émotions

Aider les enfants à développer leur intelligence émotionnelle ne se limite pas à les encourager à afficher leurs émotions et à comprendre celles des autres. Il faut également leur fournir les outils nécessaires pour qu’ils puissent se connecter efficacement avec leurs sentiments et ceux de leur entourage. C’est ce qu’on appelle la compétence émotionnelle.

Si vous vous basez sur la structure parfaite d’un arbre, vous pouvez y localiser les différentes compétences émotionnelles :

  • Racines : c’est là que se situent les compétences émotionnelles sous-jacentes, qui incluent la compréhension, la perception et le respect de l’autre, ainsi que la connaissance de soi, l’autorégulation et l’estime de soi. Sans cette fondation, il n’y a pas d’arbre.
  • Tronc : cette partie connecte la vision de soi (racines) à la relation avec les autres, à travers des compétences émotionnelles de base. Parmi ces dernières,  nous retrouvons la flexibilité, la capacité d’adaptation, la façon de réagir émotionnellement, la créativité, l’empathie, l’initiative et l’optimisme.
  • Feuilles, branches et fruits : c’est le domaine des résultats et il rassemble les compétences émotionnelles exécutives, qui renvoient au travail d’équipe, à la communication, à la gestion du stress, à la délégation, à l’affirmation de soi, à la négociation et à l’écoute active.
petit garçon et père plantent un arbre dans des terres forestières

« Si je savais que le monde finirait demain, je planterais encore un arbre aujourd’hui. » -Martin Luther King-

Les enfants ont besoin d’un arbre émotionnel équilibré

Le développement des compétences émotionnelles des enfants commence à la maison et est étroitement lié au style parental adopté par les parents. Ainsi, les comportements extrêmes, comme ignorer ou désapprouver les émotions, ne créent pas un environnement sain pour les enfants.

Au lieu de cela, il est possible de prendre des mesures pour aider l’arbre des émotions des enfants à devenir sain et robuste. Les voici :

  • Renforcer la base (leurs racines) : laisser les enfants reconnaître leurs propres sentiments et émotions.
  • Leur apprendre à se connecter aux autres, à travers les émotions : cela favorise le développement d’une structure solide (tronc), avec des relations interpersonnelles authentiques et dignes de confiance.
  • Écouter attentivement leurs émotions et répondre à leurs besoins : dans cette optique, il est également important de leur expliquer que, pour réussir à réaliser certaines choses (feuilles et fruits), certaines limites doivent être respectées. Par conséquent, certains comportements émotionnels ne sont pas appropriés pour maintenir une bonne relation avec les autres.

Si vous pouvez appliquer ces étapes, vous êtes prêt à encourager un développement émotionnel stable chez vos enfants. À l’avenir, cela influencera positivement leur santé physique, psychologique et sociale.

Autres façons d’appliquer le concept de l’arbre des émotions

Un arbre a beaucoup de sens en soi puisqu’il nous donne une image de force et de robustesse. C’est aussi un symbole de vie, comme le sapin de Noël.

Ainsi, l’arbre des émotions est largement utilisé dans les écoles pour que les enfants accrochent des cartes avec leurs sentiments et leurs pensées à ses branches. C’est une façon de partager leurs émotions avec les autres et de comprendre que tout le monde passe par les mêmes moments d’apprentissage et de croissance.

Un autre exemple est l’arbre des émotions de Pip Wilson, un psychologue britannique qui a créé des dessins amusants de personnages (blobs), situés dans différentes parties d’un arbre. Selon ses études, lorsqu’un enfant choisit un certain blob, il révèle quelles sont ses capacités émotionnelles et comment il se sent par rapport à lui-même et aux autres.

Grâce à cet exercice, il est possible de détecter des problèmes émotionnels chez les enfants, comme l’enfant introverti qui ne peut pas exprimer ses émotions face à différentes situations stressantes. Ou aussi découvrir si un enfant a des traits de leader, est un grand ami, une personne trop optimiste ou un rêveur.

À propos de l’arbre des émotions

concept conservation soins vie pousse arbre mains parents

En résumé, un arbre des émotions est un outil capable de mettre en lumière de nombreuses problématiques des enfants, mais ce sont les parents qui doivent les aider à grandir en harmonie.

Votre tâche en tant que parent est de consolider les racines, renforcer les branches et multiplier les fruits et les feuilles, pour donner à vos enfants l’abri affectif nécessaire à son développement intégral.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’importance de l’éducation émotionnelle en classe
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’importance de l’éducation émotionnelle en classe

Les compétences sociales et émotionnelles sont des indicateurs d'adaptation. Découvrez l'importance de travailler l'éducation émotionnelle en class...