Comment aider les petits avec leurs grandes émotions

Nous savons tous que la gestion des émotions peut être l'une des choses les plus difficiles de la vie adulte. Pouvez-vous imaginer toutes les facilités que vos enfants peuvent avoir s'ils apprennent le contrôle émotionnel dès leur plus jeune âge ? Nous en parlerons ci-dessous.
Comment aider les petits avec leurs grandes émotions

Dernière mise à jour : 09 juillet, 2021

Les émotions sont un monde compliqué pour beaucoup d’enfants, c’est normal car même pour les adultes ça peut l’être aussi. Les plus jeunes sont capables de montrer de grandes émotions de la manière la plus intense, quelle que soit l’émotion qu’ils ressentent. Ils sont capables de rire aux éclats, de ressentir une vraie fierté lorsqu’ils accomplissent quelque chose, ils s’applaudissent et expriment leur amour avec une grande joie, des câlins et des bisous.

En plus de montrer leurs émotions les plus positives de la manière la plus intense, ils montrent également celles qui vous semblent beaucoup plus négatives. Par exemple, ils manifestent bruyamment leur mécontentement quand ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, ils pleurent à chaudes larmes quand ils se blessent, ils jettent ou cassent des choses par colère, ils se cachent s’ils ont honte, ils montrent ouvertement leur jalousie ou ils expriment leurs peurs face à des bruits ou des étrangers.

Malheureusement, tous les parents ne savent pas comment valider toute cette gamme de sentiments chez leurs enfants. En tant qu’adultes, nous pouvons regarder en arrière et réaliser les dommages que nous avons pu causer à leur développement en ne prêtant pas attention à ces sentiments et émotions qui sont si importants pour eux. C’est peut-être parce que certains parents n’ont jamais appris à gérer leurs propres émotions.

Pour cette raison, il faut que les parents commencent à prendre conscience du défi qui les attend en ce qui concerne les émotions de leurs enfants. Car quand on parle de parentalité, il ne faut pas se concentrer uniquement sur le développement physique ou la santé des plus petits. Il est très important que tous les pères et mères du monde réalisent que le développement affectif est tout aussi important chez le plus petit de la maison.

Gérer les émotions chez les jeunes enfants

Il est impératif que les parents aident leurs jeunes enfants à gérer leurs émotions, surtout les plus intenses. Il est possible qu’en tant que père ou mère, vous ayez parfois des envies incontrôlables de crier après vos enfants quand ils font une colère… Ou peut-être que vous vous moquez d’eux quand ils pleurent. Pour eux, cela semble être la fin du monde mais pour vous, ce n’est rien du tout comparé à tout ce qui peut se passer dans la vie.

Parfois, les parents ne se rendent pas compte qu’ils sont surprotecteurs envers leurs enfants parce qu’ils ne veulent pas qu’ils souffrent de sentiments ou d’émotions négatives. Ils n’aiment pas voir leurs enfants tristes, honteux, en colère… Et ils essaient alors d’éviter les situations qui peuvent faire apparaître ces sentiments. Mais c’est une petite erreur, les émotions positives ou négatives sont toutes des émotions et elles sont importantes pour l’apprentissage et le développement des plus petits de la maison.

Selon Leslie L. Greenberg, l’une des fondatrices de la thérapie centrée sur les émotions, quelqu’un qui est émotionnellement intelligent sait quand et comment entrer et sortir des émotions, et c’est ce que les adultes doivent apprendre à enseigner à leurs enfants. En tant que parents, c’est ce qu’il faut garder à l’esprit. Les enfants doivent apprendre à identifier le sentiment et ce qui l’a causé, écouter leurs émotions, savoir quel message est important et réagir de manière appropriée.

Pour que les plus petits comprennent mieux les émotions intenses, ils auront besoin de vous pour être leur guide et pour y parvenir, ne manquez pas ces conseils d’Intelligence Emotionnelle pour les plus petits. Grâce à ces conseils, vous allez pouvoir manifester de l’empathie et de l’assurance face à leurs émotions et ainsi, ils se sentiront valorisés, compris et renforceront leur estime de soi :

  • Identifiez le sentiment. Aidez votre enfant à décrire la situation et les sentiments qu’il ressent à la suite de ce qui s’est passé. Faites preuve d’empathie avec ce qu’il ressent et dites-lui qu’il est normal de ressentir ce qu’il ressent.
  • Évaluez leurs sentiments. Vous ne voulez pas baser votre jugement d’après la réaction de votre enfant aux sentiments que la situation a généré. Vous devez évaluer la situation et les sentiments générés afin que l’enfant puisse comprendre que les sentiments qu’il ressent sont un déclencheur et que sa réponse à ce déclencheur est importante.
  • Aidez votre enfant à choisir une réponse verbale et comportementale appropriée. Si votre enfant est triste, laissez-le pleurer, s’il est en colère apprenez-lui à montrer sa colère en utilisant des mots, en sautant, en criant dans sa chambre… Mais toujours de manière non destructive.