Kératose pilaire chez les enfants : symptômes, causes et traitement

La kératose pilaire est une manifestation cutanée inoffensive avec peu de symptômes. Néanmoins, elle inquiète souvent les parents.
Kératose pilaire chez les enfants : symptômes, causes et traitement

Dernière mise à jour : 22 février, 2022

La kératose pilaire chez les enfants est l’une des affections cutanées les plus courantes et peut même être considérée comme une affection cutanée normale. En fait, c’est la kératose folliculaire la plus courante.

Il s’agit d’une manifestation dermatologique bénigne qui inquiète généralement les parents et les amène à consulter un médecin.

Qu’est-ce que la kératose pilaire chez les enfants?

Selon des recherches du British Journal of Dermatology, la kératose pilaire apparaît d’abord dans l’enfance, évolue et s’étend au cours de la seconde partie de la vie.

Aussi connue sous le nom de « peau de poulet », elle est souvent associée à d’autres syndromes tels que le syndrome de Noonan et le syndrome de Down. Par ailleurs, on l’associe à d’autres pathologies, telles que la dermatite atopique, l’ichtyose vulgaire, le diabète sucré, l’obésité et la malnutrition.

Pourquoi la kératose pilaire se produit-elle ?

Cette manifestation cutanée a une transmission autosomique dominante dans laquelle une mutation de la filaggrine se produit, comme dans la dermatite atopique.

Kératose pilaire.

Ces deux pathologies cutanées présentent une perte de la fonction barrière épithéliale. L’origine réside donc dans la kératinisation anormale de l’ouverture du follicule, qui conduit au développement d’un bouchon dans l’infundibulum.

La formation de ces bouchons de kératine provoque un érythème à la surface de la peau et une légère desquamation autour de chaque follicule.

Symptômes et signes de la kératose pilaire

Elle se présente sous la forme de bouchons de kératine dans les orifices folliculaires avec divers degrés d’érythème périfolliculaire. De plus, on la voit sur toutes les régions de la peau contenant des follicules pileux : par conséquent, elle ne sera jamais sur la paume des mains et la plante des pieds.

Cette manifestation asymptomatique se produit sur les surfaces d’extension des membres supérieurs et inférieurs proximaux, ainsi que sur les fesses. Des poils enroulés peuvent être observés à l’intérieur des lésions, responsables du développement de l’inflammation et de la kératinisation.

La zone de la peau qui est touchée est rugueuse et sèche à la palpation, comme s’il s’agissait de papier de verre. Il y a une grande prédisposition chez les personnes ayant la peau sèche, l’eczéma, le rhume des foins ou l’ichtyose.

Options thérapeutiques pour la kératose pilaire

Le diagnostic des lésions est clinique et se base sur les constatations dermatologiques au moment de l’examen physique. Bien que la kératose pilaire chez les enfants soit une affection asymptomatique qui a tendance à s’améliorer avec le temps, il existe des options thérapeutiques pour la gérer et l’améliorer.

Bonne hygiène

L’utilisation de savons hypoallergéniques et d’éponges végétales au moment du bain est une option recommandée. Il ne doit pas y avoir beaucoup de friction, mais seulement une légère exfoliation pour éliminer les cellules mortes.

La durée du bain doit être limitée car des durées prolongées ont tendance à éliminer les acides gras propres à la peau, bénéfiques pour le bon fonctionnement de la barrière cutanée.

De même, on ne doit pas toucher les papules à la surface de la peau car cela augmente la probabilité de générer d’autres lésions.

Hydratation constante

Après chaque bain, lorsque la peau a un plus grand pouvoir d’absorption, on doit appliquer une crème hydratante sur le corps. Lors du choix d’un émollient, on doit prendre en compte ses composants et sa présentation.

Les crèmes à la vitamine A, à l’acide lactique, à la vitamine E ou à l’allantoïne sont idéales pour hydrater les peaux sèches et favoriser le renouvellement de la surface cutanée. Bien que l’application d’un émollient puisse prévenir l’apparition de la kératose pilaire chez les enfants, chez ceux qui en souffrent déjà, les lésions ont tendance à gonfler lorsque la peau est sèche.

Produits spécifiques

Les lotions à base d’acide salicylique ou les crèmes à base d’urée sont indiquées pour améliorer la texture de la peau. De cette façon, la kératose pilaire chez les enfants a tendance à s’estomper après quelques semaines. Les deux composants aident à détacher et à éliminer les cellules mortes de la surface de la peau et, par conséquent, à adoucir la peau.

Garçon prenant une douche.

Il existe d’autres types de traitements esthétiques plus invasifs pour ce type de pathologie. Les peelings chimiques, les crèmes au rétinol et les microdermabrasions à pointe de diamant sont également des options pour améliorer l’apparence.

La kératose pilaire, plus qu’un problème de peau

La kératose pilaire chez les enfants se développe généralement pendant l’enfance et s’améliore avec le temps. De plus, c’est une manifestation qui ne provoque pas de symptômes importants, seulement une gêne esthétique. Elle n’est pas non plus contagieuse et s’aggrave pendant les mois d’hiver lorsque la peau a tendance à se dessécher.

Bien qu’il s’agisse d’une affection cutanée génétique inoffensive, la détresse des patients face à l’apparence esthétique de la peau les pousse à essayer de la guérir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment soigner la dermatite atopique chez les enfants?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment soigner la dermatite atopique chez les enfants?

Votre enfant est atteint de dermatite atopique? Découvrez dans cet article comment soigner cette maladie de plus en plus répandue.



  • Clinica Mayo. Queratosis pilaris. Julio 2021.
  • Fenner J, Silverberg NB. Skin diseases associated with atopic dermatitis. Clin Dermatol. 2018 Sep-Oct;36(5):631-640. doi: 10.1016/j.clindermatol.2018.05.004. Epub 2018 Jun 1. PMID: 30217275.
  • Gerbig AW. Treating keratosis pilaris. J Am Acad Dermatol. 2002 Sep;47(3):457. doi: 10.1067/mjd.2002.122733. PMID: 12196765.
  • Hwang S, Schwartz RA. Keratosis pilaris: a common follicular hyperkeratosis. Cutis. 2008 Sep;82(3):177-80. PMID: 18856156.
  • Poskitt L, Wilkinson JD. Natural history of keratosis pilaris. Br J Dermatol. 1994 Jun;130(6):711-3. doi: 10.1111/j.1365-2133.1994.tb03406.x. PMID: 8011494.
  • Society for Pediatric Dermatology. ¿Qué es la queratosis pilaris? 2019.