Jeux qui encouragent la maîtrise de soi chez les enfants

La maîtrise de soi est une compétence nécessaire à la vie, car elle facilite l'interaction sociale et est même un prédicteur d'un meilleur rendement scolaire.
Jeux qui encouragent la maîtrise de soi chez les enfants

Dernière mise à jour : 06 septembre, 2022

La plupart des adultes ont à un moment donné reçu une note dans leur cahier d’école parce que leur enfant a heurté un camarade de classe lors d’une bagarre ou a cassé un jouet parce qu’ils ne voulaient pas lui en prêter un autre. Sans aucun doute, en tant que parents, l’une des premières réactions est de se fâcher et de réprimander l’enfant. Cependant, la question de savoir quoi faire pour que cette situation ne se reproduise pas reste ensuite flottante dans l’air. Pour cela, il est important de travailler la maîtrise de soi à travers des jeux et des activités.

5 jeux qui encouragent la maîtrise de soi chez les enfants

Voici certains jeux et activités qui contribuent au développement de la maîtrise de soi chez les enfants.

1. Je me transforme en ballon

L’une des premières choses que nous pouvons apprendre aux enfants est de respirer. Lorsque le cerveau est submergé par les émotions, la respiration apporte cet influx pour aider à rétablir le calme. Ensuite, selon l’âge, on peut demander à l’enfant de se gonfler le plus possible comme un ballon. Puis, petit à petit, commencer à libérer de l’air.

Si possible, nous pouvons le guider afin qu’il inspire, pense à ce qu’il ressente. Et lorsqu’il expire, il doit imaginer une émotion ou une situation agréable.

Une jeune fille avec les joues gonflées d'air.

2. Jeu statuaire ou “gelé”

Cette dynamique permet aux enfants d’explorer et de se déplacer dans l’espace à leur guise, tant que la musique joue en arrière-plan. Lorsque la mélodie s’arrête, les petits doivent rester immobiles dans la même position où ils se trouvaient. Ils ne pourront bouger que lorsque la musique reprendra. On peut aussi donner l’ordre qu’ils restent en statues ou figés.

3. Jeux qui encouragent la maîtrise de soi: Technique des feux de circulation

Bien qu’il s’agisse d’un jeu, c’est une technique largement utilisée. Puisqu’elle permet de poser les bases de la régulation émotionnelle et de la maîtrise de soi. Il s’agit de dessiner un feu tricolore sur papier et d’indiquer à l’enfant que la couleur verte représente le comportement correct et souhaité. Le jaune nous envoie un signal d’alarme, que nous sommes à la frontière entre le bien et le mal. Enfin, le rouge implique de s’arrêter complètement, pour notre bien et celui des autres.

Au début, nous pouvons être ceux qui indiquent les couleurs du feu de circulation. Puis, à mesure qu’ils grandissent, ce seront les enfants qui auto-évalueront leur comportement. La technique peut être enrichie par un brainstorming sur les meilleurs gestes à envisager lorsque l’on veut se calmer. Par exemple, respirer ou compter jusqu’à 10, entre autres.

4. Jeu des contraires

Ce jeu vise à réfléchir à nos propres émotions et également à prendre en compte celles des autres lorsque nous agissons. Il se déroule comme suit :

  • Deux chapeaux en papier sont fabriqués.
  • Une paire est formée pour le jeu qui se tiennent face à face.
  • L’un des enfants met son chapeau et offre l’autre à son camarade.
  • Celui qui commence le jeu doit effectuer une activité et son duo doit la regarder et effectuer l’action inverse. Par exemple, si l’enfant pleure, l’autre doit rire. S’il garde le silence, l’autre devra parler.
Deux enfants qui se regardent en tirant la langue.

5. Simon dit

Ce classique nous aide à respecter les règles et à contrôler nos mouvements et nos désirs. Il doit y avoir un coordinateur ou un guide qui donne des consignes telles que : « Simon dit de sauter, de pleurer, de crier, de danser, de se taire, de chanter ou de fermer les yeux. Les enfants doivent respecter et exécuter chacune des consignes.

L’idée est que certaines qui impliquent beaucoup d’action peuvent être entrecoupées d’autres qui nécessitent de ralentir et de se calmer. De cette façon, les petits seront tentés de continuer avec une action de mouvement. Mais ils devront alors se taire et rester immobiles. Ainsi, petit à petit, ils commencent à exercer un contrôle sur eux-mêmes.

Importance de la maîtrise de soi chez les enfants

La maîtrise de soi est essentielle à tout moment de notre vie. Elle parle de notre capacité à nous réguler, à fixer nos propres limites et à être respectueux et assertif avec ceux qui nous entourent. De même, cette capacité est également liée aux bonnes relations, à la qualité de nos liens et à l’intégration sociale.

Enfin, selon différentes enquêtes, la maîtrise de soi est également liée à de meilleurs résultats scolaires.

Jeux qui encouragent la maîtrise de soi: Donnons l’exemple

Enfin, il est important de rappeler qu’aux yeux des enfants, les adultes sont leurs figures de référence importantes. Donc, si en conduisant la voiture, vous vous mettez en colère et criez après un autre conducteur qui a commis une infraction, ils comprendront que c’est une manière correcte ou appropriée. Y compris avec eux-mêmes, nous nous mettons parfois tellement en colère que nous réagissons de manière excessive et laissons nos émotions nous contrôler.

Ainsi, la pratique de la maîtrise de soi commence à la maison. Parfois, après une longue journée, “la goutte qui a fait déborder le vase” arrive. Cependant, il faut aussi savoir trouver des stratégies pour souffler, se calmer et se fixer des limites. Ce n’est pas une tâche facile, mais c’est une compétence nécessaire pour la vie en communauté.

Cela pourrait vous intéresser ...
La confiance en soi et l’effet Pygmalion sur les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La confiance en soi et l’effet Pygmalion sur les enfants

Ce que les enfants entendent et voient de leurs parents peut grandement conditionner leur perception de soi, c'est l'effet Pygmalion.



  • Andrés, M. L., Castañeiras, C. E., & Richaud, M. C. (2014). Relaciones entre la personalidad y el bienestar emocional en niños. El rol de la regulación emocional. Cuadernos de Neuropsicología/Panamerican Journal of Neuropsychology8(2), 217-241.
  • Bilbao, Alvaro (2015) El cerebro del niño explicado a los padres.Plataforma Actual.