Je veux être mère, mais j’ai peur

2 septembre 2019
La peur des conséquences et des situations de grossesse, d'accouchement et, en fin de compte, de maternité est normale. La pression de l'environnement social ou les expériences d'amis et de connaissances peuvent influencer de manière décisive la future mère. Comment devriez-vous agir ?

La peur d’être mère est un phénomène psychologique beaucoup plus fréquent qu’on ne le pense. Beaucoup de femmes éprouvent ce sentiment qui se situe entre leur désir et la décision de devenir mères. Et cette décision changera radicalement leur vie pour toujours.

A ce type de peur s’ajoute une complication supplémentaire : la pression sociale et la pression de l’environnement familial. Mais quelle est la raison de cette peur de la maternité et comment la surmonter ? Dans cet article, nous examinerons certains éléments pour mieux comprendre ce sujet.

Pourquoi tant de femmes ont-elles peur d’être mères ?

Beaucoup de femmes veulent être mères, mais elles ont peur. C’est un phénomène assez courant qui ne devrait pas trop nous inquiéter. Cependant, il y a quelques lignes directrices à suivre.

Lorsqu’une femme apprend qu’elle est enceinte, il est possible que l’impact émotionnel de la nouvelle, même s’il s’agit d’une grossesse désirée, soit la cause de grandes souffrances et angoisses. Les sentiments à ce moment-là sont souvent ambigus.

Les raisons de cette peur peuvent être nombreuses et très différentes. On les associe généralement à la peur de l’arrivée de quelque chose d’inconnu qui changera complètement la vie de la femme pour toujours. Souvent, la peur est également suscitée par le souci de ne pas être préparée ou de ne pas être capable d’assumer cette énorme responsabilité.

Mais la raison peut aussi être liée à la situation sentimentale avec le partenaire ou à la situation économique, entre autres. Dans ce cas, il faut analyser si les conditions de l’environnement sont bonnes pour l’arrivée d’un bébé.

Le désir d’être mère

La première question que se pose une femme qui vient d’apprendre qu’elle est enceinte est de savoir si elle veut vraiment cette grossesse. Certaines femmes peuvent confondre la peur d’être mère avec le fait qu’elles ne le veulent pas.

Une femme qui pratique la relaxation

Parfois, les femmes n’osent pas penser à cette possibilité. Celle de ne pas vouloir concevoir, et cela est dû à la pression d’une société qui a encore de nombreux traits machistes et à sa propre éducation. On tient pour acquis que chaque femme doit vivre cette expérience, quelle que soit sa volonté. On croit aussi que toutes les femmes sont prêtes à être mères et que l’instinct maternel émergera dès l’arrivée du bébé. Et ce n’est pas nécessairement le cas.

Par conséquent, la première chose qu’une femme devrait faire est de se demander si elle veut vraiment être mère. Et, dans ce cas, nous devons analyser les causes possibles de la peur de la maternité et les moyens de la surmonter.

La peur de complications médicales

Beaucoup de femmes craignent la maternité en raison de complications médicales possibles liées à la grossesse et à l’accouchement. Il peut aussi y avoir une peur de mourir ou de voir le bébé mourir. Une surestimation irrationnelle du danger peut en être la cause.

Dans la plupart des pays, les soins médicaux pendant la grossesse et l’accouchement sont fournis dans des conditions qui garantissent un risque minimum de complications. Dans ce cas, l’une des choses qui aident la future mère à se sentir plus à l’aise est de rechercher toutes les informations nécessaires sur les conditions de santé existantes. Cela apporte généralement un grand soulagement.

Et si je n’étais pas prête ?

C’est l’une des questions les plus fréquentes avant de prendre la décision de devenir mère. Beaucoup de femmes considèrent la maternité comme une tâche qui exige de nombreuses compétences et craignent de ne pas être à la hauteur de ces exigences.

Une femme inquiète

Les femmes ont peur de ne pas pouvoir s’occuper du bébé et de le mettre en danger. On considère le rôle de mère comme quelque chose de totalement inconnu. Et être mère transformera complètement votre vie quotidienne. Cette incertitude peut engendrer beaucoup de peur.

La meilleure façon d’apaiser cette peur est de parler avec des personnes proches et dignes de confiance qui ont déjà été parents pour en apprendre davantage sur leur expérience. Il peut également être judicieux d’approcher des enfants de l’environnement familial pour « s’entraîner » avant que le moment ne soit venu.

Rechercher de l’aide

Bien que la plupart des femmes qui ont peur d’être mères arrivent à s’en sortir seules, chaque cas est différent et le degré d’intensité de la peur d’être mère peut varier considérablement d’une femme à une autre. Si l’angoisse est très grande et que la femme ne peut le faire seule, il est conseillé de demander l’aide d’un professionnel qui peut aider à surmonter cette peur.