Je te regarde maman : quand le nouveau-né vous découvre

· 28 août 2018
Peu de moments sont aussi merveilleux que lorsque nous nous connectons visuellement avec nos nouveaux-nés. Le moment où votre bébé vous regarde éveille en vous des sensations multiples, mais… que voient-ils réellement ? Font-ils la différence entre le visage de leur maman et celui des autres membres de la famille ?

Je te regarde, maman. La vue et les yeux d’un bébé connaissent de nombreux changements pendant ses 6 premiers mois de vie. Observer chaque nuance, la façon dont il maintient son attention sur des objets, est quelque chose que nous devons surveiller. Parce que les yeux sont ce canal indispensable et merveilleux, à partir duquel nos enfants doivent découvrir le monde.

Maintenant, nous sommes sûrs que vous ne serez pas surpris d’apprendre cela, mais durant les premières semaines de vie d’un enfant, il existe seulement deux aspects essentiels sur lesquels vous devez concentrer toute votre attention : vous et le lait. Une chose et l’autre symbolisent cet instinct primaire de survie. Cependant, quelque chose de fascinant arrivera aussi.

Votre enfant va intégrer votre visage comme quelque chose d’important dans son cerveau. Plus il vous verra, plus il vous cherchera et plus il sera heureux de vous voir. L’instinct de survie est ensuite combiné à la puissance de l’affection, et ce lien est quelque chose qui ne se brisera jamais.

Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir les différents aspects de la vision des bébés qui ne manqueront pas de vous être d’une grande aide.

Je te regarde maman, parce que tu es près de moi

La vision des bébés est génétiquement programmée pour se connecter avec les gens et surtout avec leurs parents. Les nouveau-nés ont une vision très floue pour les longues distances. Ils ne voient pas clairement les objets situés au-delà de 30 ou 40 cm.

Leur faible acuité visuelle sur de longues distances pendant leurs premiers instants de la vie répond également à un instinct de survie : réduire le stress, la peur et l’anxiété afin de se concentrer sur ce qui est important, les visages qui l’entourent, le sein de maman ou à sa place, le biberon.

Découvrez ci-dessous d’autres détails intéressants.

Je te regarde maman

 

Le nouveau-né établit un contact visuel rapide avec sa maman

  • Il vous regarde, il vous voit et il sait qui vous êtes. Peu de choses sont aussi importantes comme de permettre qu’il existe une rencontre intime et prolongée entre la maman et l’enfant juste après l’accouchement. Non seulement on établit un premier contact visuel, le contact peau à peau confère de la sécurité, mais apaise aussi le stress est un premier lien est aussi créé entre les deux.
  • Les visages sont remplis de stimulations fantastiques pour un nouveau-né : il y a une bouche qui émet des sons, des yeux qui regardent et se déplacent et un visage aux contours qui délimitent tout ce qui est important pour un bébé.

C’est quelque chose de fantastique pour eux.

Mon bébé louche

Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal. Durant les six premiers mois c’est quelque chose de fréquent : le cerveau « apprend » à fixer l’attention et doit mûrir ce processus, car même s’il n’y paraît pas, il est très complexe.

  • Il est fréquent de voir des bébés loucher pendant les 2 ou 4 premières semaines. Leur vision n’est pas encore assez précise et il est fréquent que nous ayons un peu peur parfois en les voyant croiser les yeux.
  • Nous devons garder à l’esprit que la majorité développement visuel d’un enfant se passe dans le cerveau, et non dans les yeux eux-mêmes.
  • Ainsi, l’un des plus grands défis pour le cerveau en développement est de coordonner les signaux visuels d’un côté et de l’autre. Les signaux nerveux des yeux voyagent à travers les nerfs optiques et se séparent de chaque côté du cerveau.

C’est un processus très complexe qui demande du temps, pour qu’enfin, il existe une bonne coordination de chaque œil dans la direction souhaitée.

Je te regarde maman

 

Les principaux moments de maturité dans la vision d’un bébé

  • A deux mois, nous avons plaisir de voir comment nos enfants suivent nos visages, ils nous regardent entre des sourires ou suivent avec grand intérêt ce jouet que nous lui montrons, allant même de gauche à droite. Cependant, leur niveau d’attention ne reste pas longtemps.
  • À deux ou trois mois, un bébé est capable de distinguer les visages et d’avoir peur face aux étrangers qui n’a jamais vu.
  • C’est à cet âge qu’il profitera le plus des stimulations visuelles, des jouets mobiles au-dessus de son berceau. Cependant, puisque son niveau d’attention diminue facilement, il appréciera toute nouvelle stimulation amusante que vous lui proposerez.
  • La prochaine grande étape visuelle se produit à l’âge de 6 mois. C’est à ce moment-là que les 2 parties du cerveau sont déjà à un niveau optimal de coordination et de maturation.
  • Les enfants sont désormais très curieux, ils sont attentifs, ils cherchent, ils découvrent et le plus important, leur coordination est maintenant parfaite. Nous pouvons leur cacher un œil, et avec l’autre, ils continueront de chercher une stimulation. Cependant, si votre enfant a déjà 6 ou 7 mois et que vous percevez encore qu’il louche ou qu’un de ses yeux croise tout à coup, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre et l’ophtalmologiste.

La couleur des yeux d’un bébé

Il existe un mythe très commun. C’est celui que nous avons tous entendu tellement de fois où l’on nous dit que la couleur bleue des yeux du bébé est due au fait qu’il se nourrit toujours du lait maternel.

 

  • Il n’existe aucune base scientifique pour maintenir une telle hypothèse. Ce n’est pas vrai. La couleur de l’iris, comme la couleur de la peau et des cheveux, dépend d’une protéine appelée la mélanine.
  • Quand un bébé naît, il est fréquent que ses yeux soient gris ou bleu parce qu’il a passé beaucoup de temps dans un environnement sombre et ses mélanocytes ne sont pas encore matures. C’est un processus qui exige son propre temps et dont nous verrons les modifications au jour le jour.
  • Ce processus de maturation et de changement ou non de la couleur des yeux d’un bébé progresse différemment chez chaque enfant et dépend de la génétique. Toutefois, à 6 mois, une couleur spécifique commence à se définir, qui sera définitive à l’âge de deux ans.

En conclusion, peu de choses sont aussi magiques que ce moment où nous nous rendons compte que notre bébé nous regarde. Il sait que nous sommes importants pour lui, qu’il a besoin de nous et que, peu à peu, il découvrira beaucoup plus de choses sur nous et tout ce qui l’entoure.

Ne négligez pas le soin des yeux de votre bébé et face à la moindre petite anomalie, n’hésitez pas à consulter un bon pédiatre.