N’ayez pas peur de dire « non » à vos enfants

· 29 octobre 2017

Il est parfois nécessaire de dire non à vos enfants; en particulier lorsqu’ils veulent faire quelque chose qui ne leur convient pas. Cela signifie que les parents doivent mesurer quand leur enfant veut faire une activité dangereuse ou nocive et décider s’ils doivent ou non céder à ses caprices.

Apprendre à dire non au bon moment peut empêcher vos enfants de vivre beaucoup de mauvaises expériences. Apprendre à dire non exige une attitude équilibrée, qui vous aidera à ne pas tomber dans un comportement tyrannique mais plutôt à pratiquer une autorité saine et efficace et à entretenir le bonheur familial.

Apprendre à opposer un refus à vos enfants -surtout quand ce qu’ils veulent n’est pas ce dont ils ont besoin- vous aidera à faire preuve d’autorité, qui vous sera nécessaire pour corriger certains comportements et prévenir toute difficulté que vous pourriez rencontrer dans l’éducation ou l’inculcation de valeurs fondamentales.

Avec le temps, vous découvrirez que, même si cela peut sembler contradictoire, dans bien des cas, lorsqu’un parent dit non à son enfant, cela l’aide à se sentir plus heureux.

Un bon parent discipline ceux qu’il aime

-Proverbe Biblique-

Il en est ainsi : un enfant auquel on a posé des limites claires et bien définies est beaucoup plus heureux qu’un enfant qui tente de convaincre ses parents en les manipulant. Car même si cela nous semble incroyable, les enfants sont parfois plus habiles que les adultes émotionnellement et savent parfaitement comment s’y prendre pour nous contrarier et obtenir ce qu’ils désirent tant. Cela peut être éviter en apprenant à dire non à vos enfants.

Un papa sert son bébé fort dans ses bras

Apprendre à dire non à vos enfants et à laisser la peur derrière vous

Pour cesser d’avoir peur de dire non à vos enfants, il faut que vous sachiez que votre seul objectif est de les aider. Même si cela ne semble pas être le cas à court terme, garder ceci à l’esprit vous aidera à leur dit non quand ils en auront besoin.

Savoir dire non, sans se sentir mal et avec la fermeté nécessaire peut être coûteux, mais c’est possible. Pour ce faire, il suffit d’être patient et ferme. Certes, beaucoup d’enfants se sentent frustrés, contrariés et même fâchés quand leurs parents leur disent non; et c’est une réaction naturelle, car nous sommes tous frustrés quand on nous refuse une chose que nous désirons.

Au début, il pleurera parce qu’on ne le laisse pas faire ce qu’il veut. Certains feront même tout pour obtenir ce qu’ils veulent : crier, pleurer, jeter des choses, insulter, mais dans ces moments-là vous devez faire preuve de maturité pour ne pas vous laisser manipuler.

En raison des situations inconfortables créées par les crises de colère, il est parfois difficile pour certains parents de dire non à leur enfant -et de maintenir ce non- quand ce dernier commence à se comporter de manière inadéquate.

De nombreux parents ont également l’impression d’être cruels quand ils laissent leur enfant pleurer et ne pas cèdent pas à ses exigences. Cependant, céder équivaut à montrer à l’enfant que s’il pleure et fait toute une histoire, son père ou sa mère finira par lui donner ce qu’il veut. C’est une erreur très courante et grave.

Une femme qui dit non de la main

Débarrassez-vous de la peur des colères de l’enfant

Quand les parents sont fermes et qu’ils renoncent à la peur de dire non à leurs enfants, ils leurs montrent que le chantage émotionnel et les mauvais comportements ne sont pas la meilleure façon d’obtenir les choses.

Il est également nécessaire qu’en tant que père ou mère, vous compreniez que si vous lui apprenez à obtenir tout ce qu’il désire immédiatement, vous ne lui rendez pas service. Car quand il sera adulte, il verra que le monde ne fonctionne pas ainsi et qu’il aura besoin de faire des efforts pour obtenir ce qu’il veut.

Pour cela, la fermeté est une autre vertu que vous devez cultiver en tant que parent. Il ne faut pas avoir peur de la confrontation avec l’enfant. Rappelez-vous que lorsqu’il pleure ou donne des coups, il est simplement en train de tester les limites. Essayez de contenir et d’équilibrer vos émotions et de faire preuve d’indifférence à l’égard de ses comportements, afin qu’il commence à se calmer.

Vous devez apprendre que le calme est une règle d’or quand il s’agit d’éducation. C’est parfois difficile, mais c’est une qualité que tous les parents doivent préserver. Quand vous refusez quelque chose à votre enfant, il est très important de le faire avec fermeté, mais aussi avec calme et sérénité. Vous ne devez pas lui crier dessus ou vous mettre en colère.

Idéalement, nous devrions préparer nos enfants à être des personnes solides et capables de tolérer la frustration. Et pour cela, il est primordial d’apprendre à dire non quand c’est nécessaire.

Pensez que dans la plupart des cas, ce « non » fait grandir vos enfants. L’expérience fera de vous un maître et petit à petit vous trouverez la meilleure manière de gérer les situations et de dire non à vos enfants quand il s’agit de leur bien-être.