Je m'inquiète pour l'avenir de mon enfant : il veut être artiste

Votre enfant vous a dit qu'il voulait être artiste et vous n'êtes pas d'accord ? Êtes-vous inquiet pour son travail et son avenir économique? Tenez compte de ces recommandations avant de perdre la tête.
Je m'inquiète pour l'avenir de mon enfant : il veut être artiste
Sharon Capeluto

Rédigé et vérifié par Sharon Capeluto.

Dernière mise à jour : 03 janvier, 2023

« Maman, papa… je veux être artiste ». C’est une affirmation que beaucoup de parents préfèrent ne pas entendre de la part de leurs enfants, car ils considèrent dans un premier temps que ce type de profession ne leur permet pas d’atteindre un bon niveau de vie d’un point de vue économique. Au contraire, ils préféreraient que les jeunes choisissent des voies professionnelles plus sûres et plus stables, comme certaines carrières traditionnelles sont supposées l’être.

Il est clair qu’en tant que parents, nous voulons le meilleur pour nos enfants. Par conséquent, nous préférerons toujours qu’ils empruntent les chemins que nous considérons comme les plus sûrs. Or, seule la personne elle-même peut choisir son propre nord. Une fois autonomes, les jeunes prendront de nombreuses décisions qui ne coïncideront pas avec nos croyances ou nos valeurs. Êtes-vous inquiet pour l’avenir de votre enfant parce qu’il veut être artiste ? Réfléchissons à cette question.

Vivre de l’art

Le monde du travail connaît de profondes transformations qui peuvent laisser perplexe. Jusqu’à il y a quelques années, l’éventail des possibilités lors du choix d’un domaine professionnel n’était pas aussi large et diversifié qu’il l’est aujourd’hui. Et nous ne parlons pas d’une question exclusive dans le domaine du travail : au contraire, l’énorme quantité de possibilités d’être est une réalité qui englobe toute la vie, du plus superficiel au plus profond.

Cela nous fait penser que le monde est devenu si complexe que ces parcours professionnels qui semblaient nous assurer un avenir ne donnent aujourd’hui plus aucune garantie. La même chose se produit en sens inverse. Ces métiers qui, jusqu’à récemment, semblaient être une perte de temps peuvent maintenant nous surprendre agréablement.

Il est vrai que vivre de l’art comporte une part d’incertitude car les industries de la musique, du cinéma, du théâtre, de la photographie ou du dessin ne sont pas exactement des scénarios prévisibles. Cela ne signifie pas pour autant que l’avenir des jeunes déterminés à se consacrer à l’art soit voué à manquer de ressources, loin de là. Alors, si votre enfant veut devenir artiste, essayez de ne pas réagir trop tôt.

Généralement, les jeunes disposent d’informations convaincantes sur le fonctionnement des domaines qui les intéressent. De plus, le monde de l’art présente un large éventail de possibilités.

Comment accompagner un enfant qui veut être artiste ?

Il est cohérent qu’en tant que parents, nous n’aimions pas l’idée qu’un enfant veuille être artiste. Il est probable que, selon notre perception, le monde de l’art semble dangereux ou indiscutablement fragile. Nous interprétons la réalité de nos propres yeux. Or, maintenant plus que jamais, nous devons savoir que la réalité que nous voyons n’est pas absolue ou la seule en vigueur.

Nous allons dès maintenant vous partager quelques recommandations pour accompagner la décision de votre enfant qui veut se consacrer à l’une des branches de l’art, avant que vous ne perdiez la tête !

1. Écoutez ce qu’il a à dire

Avant de réagir impulsivement et de répondre : « Artiste ?! Tu te rends compte que tu vas mourir de faim ? », p renez un moment pour écouter avec empathie. La dernière chose dont il a besoin en ce moment est que vous ne vous montriez pas disposé à l’écouter. L’idée n’est pas qu’il essaie de vous convaincre mais qu’il se sente en sécurité en partageant une idée, une envie ou une décision personnelle.

Il est possible que votre enfant veuille connaître votre opinion plus tard, à condition que vous soyez en mesure d’offrir une réponse partiale. Pour l’instant, écoutez ses propos et tirez vos conclusions : a-t-il l’air d’être sûr de lui ? Pensez-vous qu’il idéalise le monde artistique ? Le percevez-vous comme suffisamment mature pour prendre en compte la face B ? Quel est son but en devenant artiste ? Est-il motivé ? Aime-t-il vraiment cela ?

2. Apprenez de lui

Les jeunes passent souvent une grande partie de leur temps à écouter de la musique qu’ils aimeraient faire à un moment donné, à regarder des films dans lesquels ils voudraient jouer ou à assister à des événements artistiques auxquels ils aimeraient participer un jour. Ils cherchent à en apprendre davantage sur les processus créatifs de leurs artistes préférés, ainsi qu’à comprendre les chemins qui les ont menés au succès. En ce sens, il est fortement recommandé d’éviter de tomber dans l’adultocentrisme et d’être capable d’adopter une attitude curieuse et humble au moment d’écouter les contributions de votre enfant. Ne sous-estimez pas sa capacité à relever de nouveaux défis.

Une autre attitude peu convenable des parents est de concevoir les professions sous forme de pyramide ; c’est-à-dire de celui qui a le plus de valeur à celui qui en a le moins. Il s’agit d’établir des hiérarchies de carrière sur la base de critères subjectifs, par exemple : les métiers administratifs sont routiniers, le métier d’avocat est un métier de charlatans, les métiers artistiques sont réservés aux gens bizarres, etc. Ces préjugés naissent essentiellement du manque d’information des parents sur ces métiers.

-Erika Llerena-

Votre avis sera probablement très précieux pour votre enfant. Dites-lui ce que vous pensez avec des arguments clairs, mais pas incontestables. Il est important que vous puissiez lui fournir l’approche la moins biaisée possible.

3. Donnez votre point de vue

N’oubliez pas que vous voulez le meilleur pour lui et que vous ne voulez en aucun cas qu’il vous perçoive comme une menace. Veillez à ne pas lui donner de directives autoritaires sur la façon dont il devrait vivre sa vie. Une fois que vous êtes entré dans le monde d’intérêt de votre enfant, offrez simplement votre point de vue et partagez votre vision. Personne ne nie que vous avez plus d’expérience que lui, mais essayez de ne pas lui donner un témoignage rigide dans lequel vous dévoilez à quoi ressemble la vie et à quoi ressemble le monde du travail.

4. Soutenez sa décision

Ce point est peut-être le plus difficile, mais c’est aussi le plus important. Le soutien familial est, sans aucun doute, un élément fondamental pour que les jeunes traversent la transition vers l’âge adulte de manière agréable. N’oubliez pas que soutenir sa décision ne signifie pas forcément être d’accord avec mais plutôt valider et accompagner son choix en faisant preuve d’amour.

De plus, vous pouvez l’encourager à se former dans la discipline qu’il souhaite exercer, ainsi que l’aider à renforcer son sens des responsabilités. Souvent, un artiste est aussi un entrepreneur. En ce sens, construire une culture d’entreprise et la mettre en œuvre efficacement sera un vrai défi. Si votre enfant veut être artiste, choisissez d’encourager son esprit critique et aidez-le à ne pas se laisser emporter par l’enthousiasme excessif que peut susciter un projet séduisant.

Le plus important, c’est le bonheur

En fin de compte, ce qui compte le plus pour nous, c’est que nos enfants soient heureux et capables de vivre une vie agréable et authentique ; qu’ils aient le courage de prendre des risques pour s’épanouir personnellement et qu’ils profitent de leurs liens, de leur travail et de leur temps. Le reste n’est-il pas secondaire ?

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi la peinture est-elle un bon passe-temps ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Pourquoi la peinture est-elle un bon passe-temps ?

Dès leur plus jeune âge, les enfants aiment peindre. Vers la première année, ils découvrent que la peinture est un bon passe-temps.



  • Llerena Carpio, E. Y. (2019). Influencia de los padres de familia en la elección vocacional de los estudiantes del nivel secundaria de la institución educativa 40194 “Ricardo Palma” de Secocha del distrito de Mariano Nicolás Valcárcel-Camaná, Arequipa 2018.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.