Idées pour travailler le vivre-ensemble en classe

Un climat de tranquillité et d'harmonie dans la salle de classe est essentiel pour que les élèves apprennent. Pour cette raison, nous allons vous partager quelques idées pour travailler sur le vivre-ensemble en classe.
Idées pour travailler le vivre-ensemble en classe
María Matilde

Rédigé et vérifié par la pédagogue María Matilde.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Lorsque les élèves sont en classe, ils apprennent le contenu des matières mais, en même temps, ils acquièrent beaucoup d’autres connaissances. Parce qu’en classe, on apprend aussi des attitudes, des manières d’entrer en relation, de communiquer et de partager, c’est-à-dire qu’on apprend à vivre ensemble. Pour cette raison, certaines idées peuvent être utiles aux professeurs qui, tout en enseignant le contenu des matières, prévoient des activités pour travailler sur le vivre-ensemble en classe.

Le vivre-ensemble en classe

Générer un bon climat de coexistence dans la salle de classe est fondamental, car les caractéristiques que le vivre-ensemble revêt au sein de la classe peuvent influencer positivement et négativement l’apprentissage des élèves. Pour parvenir à un climat agréable en classe, les enseignants doivent tenir compte du fait que différents aspects sociaux, culturels et affectifs sont en jeu et que tous influent sur le bon développement des élèves.

Des comportements appropriés doivent être enseignés et appris en classe afin que les enfants et les jeunes puissent, à l’avenir, fonctionner et cohabiter dans la société. Par conséquent, bien qu’il s’agisse d’une tâche complexe, il est très important de veiller à ce qu’un espace et un climat calmes, paisibles et harmonieux soient générés au sein de la salle de classe, où règnent le respect, la tolérance et la camaraderie.

Ainsi, plus il y a d’idées pour travailler sur le vivre-ensemble en classe, mieux c’est. Que ce soit à travers des chansons et des jeux, des jeux de rôle, une bonne utilisation de l’espace ou différentes dynamiques, on peut concevoir des activités dont l’objectif premier est d’apprendre à vivre ensemble.

Parce qu’apprendre à vivre ensemble s’apprend de manière expérientielle, à travers les expériences et la possibilité de pouvoir se mettre à la place de l’autre.

Idées pour travailler sur le vivre-ensemble en classe

Nous allons ici proposer des stratégies et des activités pour travailler sur le vivre-ensemble en classe, conçues pour les enfants du primaire et du secondaire.

Enseignant créant une bonne ambiance de coexistence dans la classe avec ses élèves.

1. Aider un camarade

Dans n’importe quelle classe, il y a toujours un élève qui est plus timide ou plus renfermé, : quand il s’agit de faire des activités qui demandent plus de socialisation ou de parler en public, il ne se sent pas à l’aise. C’est pourquoi, de temps à autre, il est important de mener des activités de débat face à une situation problématique.

Par exemple : que peut faire le reste de la classe lorsqu’un camarade est plus timide et, par exemple, s’il doit lire à haute voix, bégaie ?

L’idée est que les élèves puissent discuter et échanger des idées sur la question de savoir s’il est acceptable pour quelqu’un de rire ou de se moquer d’une situation comme celle-là. Que peut faire la classe pour aider un camarade plus timide ou qui a plus de mal à socialiser ou à se mettre en avant ? Ou comment se sentiraient les élèves et que feraient-ils si cela leur arrivait ?

2. Une bonne idée pour travailler sur le vivre-ensemble en classe est de créer une mascotte de la classe

Le but sera de créer la mascotte de la classe. Pour ce faire, chaque élève apportera des objets, des vieux vêtements et du matériel pouvant servir à fabriquer le nouveau camarade de classe. Ainsi, chaque jour, et à une heure précise consacrée à cet atelier, les élèves donneront vie à leur nouvel ami.

L’objectif est que les élèves apprennent le travail coopératif et d’équipe et qu’ils soient capables de résoudre les conflits qui peuvent découler de l’activité. Ainsi, les enfants devront s’entendre sur la création de la mascotte, dans toutes les étapes à suivre, dans la répartition des tâches et des délais.

De même, ils devront s’entendre sur la forme de construction, les matériaux à utiliser et décider de l’endroit où ils passeront leur temps. I ls doivent également pouvoir, par consensus, choisir un nom pour le nouveau membre de la classe.

3. Écrivons sur les valeurs

L’enseignant peut écrire au tableau des mots tels que : empathie, responsabilité, égalité, optimisme, humilité, respect, camaraderie, justice, solidarité, gratitude. Plus tard, les élèves choisiront un ou deux des mots exposés et ils rédigeront une petite rédaction, une nouvelle, une histoire ou un poème sur ces valeurs.

L’idée est que les élèves soient capables, au moyen d’exemples ou à travers des situations qu’eux-mêmes ou des personnes qu’ils connaissent ont vécues, de se mettre en situation et de parler de certaines des valeurs évoquées.

Enseignant appliquant certaines des idées pour travailler sur la coexistence dans la classe.

Deux autres bonnes idées pour travailler le vivre-ensemble en classe

4. Le train des mots

Avec du carton coloré, on peut concevoir un train avec ses wagons respectifs et le coller sur un mur de la classe. L’idée est que les élèves remplissent les wagons du train avec tous ces mots qui, selon eux, décrivent un agréable climat de coexistence dans la classe. Cette activité peut être réalisée lors de journées spécifiques ou lorsqu’une situation ou un problème précis se posent dans la classe, en lien avec le vivre-ensemble.

5. Nous avons sûrement beaucoup de choses en commun.

Mettre en avant ce qui nous unit ou ce que nous avons en commun est aussi une bonne idée pour travailler le vivre-ensemble en classe. Ainsi, une activité intéressante pourrait être, pour l’enseignant, de lire à haute voix des énoncés tels que :

  • “J’aime les frites”.
  • “J’aime les câlins de maman”.
  • “Je n’aime pas être interrompu quand je parle.”
  • “J’adore les lentilles.”
  • “Les légumes et les fruits m’aident à grandir en bonne santé”.
  • “Le football est le meilleur sport qui soit.”
  • “Le football n’est pas le meilleur sport.”
  • “Apprendre l’anglais est très difficile, mais il faut le faire”.
  • “Je ne voudrais pas me sentir seule ou seule.”
  • “Travailler ensemble aide chacun d’entre nous”.
  • “Il m’arrive de désobéir.”
  • “Je ne suis pas meilleur que quiconque et je ne sais pas tout.”
  • “Un bonbon ne fait pas mal de temps en temps.”
  • “Tous les conflits entre les gens peuvent être réglés en discutant”.

L’objectif de l’activité est que chaque élève écrive sur une feuille de papier ce à quoi il s’identifie, ce qu’il aime, fait ou pense être bon afin que, plus tard, toute la classe puisse discuter des coïncidences, parler des sujets et s’amuser.

Jeux pour travailler le vivre-ensemble à l’école

Les enfants acquièrent de nombreuses compétences par le jeu, et c’est pourquoi les dynamiques décrites ci-dessous sont d’excellentes idées pour travailler sur le vivre-ensemble à l’école. Essayez de les pratiquer avec vos élèves, ils vont certainement s’amuser !

  • Les drapeaux : ce jeu encourage le travail en équipe. On doit diviser les élèves en deux groupes différents, qui recevront chacun un drapeau. L’idée est de voler le drapeau de l’équipe adverse mais si on les attrape dans le territoire de l’autre équipe, ils peuvent être éliminés.
  • Le siffleur : les enfants doivent former un cercle pendant que l’un d’entre eux a les yeux bandés, se tient au centre et a un sifflet attaché autour de sa taille. Les autres joueurs doivent s’approcher de l’enfant central en silence et toucher le sifflet. Si l’un des enfants est touché par l’enfant du centre, il est éliminé.
  • Le filet : la classe doit être divisée en 2 moitiés égales, tous les enfants doivent être placés à une extrémité et l’un d’entre eux doit être au milieu. L’idée est que les joueurs passent d’un côté à l’autre sans se faire attraper par l’enfant au milieu. Le gagnant est le dernier enfant à être attrapé.
  • Apprendre à résoudre les conflits : les enfants doivent recevoir une explication sur un conflit donné. Ensuite, ils noteront les moyens et les conséquences d’une résolution passive ou agressive. Enfin, ils discuteront de la meilleure façon de résoudre le conflit et tireront une conclusion ensemble.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses idées originales pour travailler sur le vivre-ensemble en classe. Les jeux et la dynamique décrits permettront aux enfants d’apprendre des valeurs telles que le respect, le travail d’équipe et, surtout, de vivre ensemble, en paix et en harmonie.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’apprentissage collaboratif dans la salle de classe
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’apprentissage collaboratif dans la salle de classe

L'apprentissage collaboratif dans la salle de classe est, dans l'actualité, une stratégie et un outil que l'on utilise de plus en plus fréquemment.



  • Mesas, A. A. (2008)Educación emocional y convivencia en el aula. Ministerio de Educación. Recuperado https://books.google.es/books?hl=es&lr=&id=zC_9eE8zv20C&oi=fnd&pg=PA11&dq=la+convivecnia+en+el+aula&ots=inpd-eSuAS&sig=UDsXdULzyvq_JeX_cLs5_pFjiTc#v=onepage&q=la%20convivecnia%20en%20el%20aula&f=falsede
  • Pérez Pérez, C. (1999). Educación para la convivencia como contenido curricular: propuestas de intervención en el aula. Estudios pedagógicos (Valdivia), (25), pp.  113-130. Recuperao de https://scielo.conicyt.cl/scielo.php?pid=S0718-07051999000100007&script=sci_arttext
  • Basto, O. E. S. (2008). La mediación y la visión positiva del conflicto en el aula, marco para una pedagogía de la convivencia. Diversitas: Perspectivas en psicología4(1), pp. 187-199. Recuperado de https://www.redalyc.org/pdf/679/67940115.pdf

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.