5 idées pour promouvoir la responsabilité chez les enfants

Être responsable signifie remplir ses devoirs et obligations mais aussi s'engager par rapport à sa propre vie et prendre la responsabilité de ce que l'on ressent, dit et fait. Vous voulez savoir comment développer cette compétence chez les enfants ?
5 idées pour promouvoir la responsabilité chez les enfants
Sharon Capeluto

Rédigé et vérifié par Sharon Capeluto.

Dernière mise à jour : 07 janvier, 2023

La responsabilité n’est pas seulement associée à l’engagement au travail, à l’école ou aux tâches ménagères. En fait, il s’agit d’une valeur beaucoup plus profonde. Être responsable, c’est aussi prendre en charge sa propre existence, c’est-à-dire ses propres émotions, décisions et actions et leurs conséquences. Ici, nous vous donnons quelques idées pour transmettre à vos enfants le sens des responsabilités.

Cela signifie que la responsabilité peut et doit être nourrie dans tous les aspects de la vie, des plus banals et insignifiants aux plus transcendants.

Comment promouvoir la responsabilité chez les enfants ?

Si vous voulez que vos enfants deviennent des personnes engagées dans leur travail, leurs études et leurs relations, il est essentiel que vous adoptiez une attitude responsable dans votre propre vie. Il ne s’agit pas d’agir avec rigueur ou hyper-exigence, mais d’être capable de s’impliquer activement dans ce en quoi on s’engage et de reconnaître les conséquences de ce que l’on fait et dit.

Ensuite, nous vous proposons quelques recommandations principales en matière de promotion de la responsabilité chez les enfants.

1. Ne pas résoudre les problèmes

L’enfant qui n’a pas besoin d’être responsable ne le sera pas. C’est-à-dire que lorsque les adultes qui l’entourent résolvent constamment des problèmes pour lui, au moment immédiat où un conflit surgit, ils entravent le développement de son autonomie. Dans ce cas, on parle de l’un des risques de surprotection.

Promouvoir la responsabilité chez les enfants
Permettre à l’enfant de résoudre des situations lui fait acquérir des ressources cognitives et émotionnelles et les utiliser. D’un autre côté, aider les enfants quand ils n’en ont pas besoin est une erreur car cela les éloigne de l’autonomie.

2. Stimuler la prise de décision

Une autre stratégie intéressante pour que les enfants renforcent leur responsabilité est à travers la prise des décisions. La vérité est que, dès leur plus jeune âge, les enfants peuvent choisir entre différentes options. Par exemple, ils peuvent choisir entre deux ou trois t-shirts à porter, décider s’ils préfèrent manger une banane ou une orange ou choisir entre des jouets à offrir à un ami pour son anniversaire.

Grâce à de petits choix, les enfants apprennent à choisir une alternative et comprennent que chaque décision implique une perte. Ainsi, suggérer des options et leur laisser la liberté de choisir entre elles leur permet d’acquérir une plus grande autonomie, tout en les familiarisant avec le sentiment d’engagement et de compétence qui accompagne la responsabilité.

3. Transmettre de la confiance pour favoriser le sens de la responsabilité

Mettre l’accent sur les capacités et les forces des enfants s’avérera précieux pour leur estime de soi. C’est un aspect non négociable pour avancer dans la vie. En ce sens, les parents doivent leur faire confiance et le leur faire savoir.

Par exemple, nous pouvons transmettre la sécurité à travers les mots : « essaie, je pense que tu peux le faire par toi-même », « je suis sûr que tu feras du mieux que tu pourras ». Nous pouvons aussi les encourager par des actions, comme leur donner des tâches ménagères simples ou leur demander de l’aide pour faire quelque chose qu’ils arrivent à bien faire.

4. Favoriser l’autonomie

L’autonomie et la responsabilité sont deux grands compagnons et alliés. La vérité est que l’un existe difficilement sans l’autre. Si nous donnons à nos enfants la possibilité de se débrouiller avec des tâches qui ne sont pas dangereuses pour leur santé, nous verrons des bénéfices significatifs dans leur croissance.

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, le répertoire d’actions qu’il peut entreprendre ne fera qu’augmenter. D’abord, il pourra marcher à quatre pattes sans l’aide d’un adulte, puis il fera ses premiers pas, puis il pourra prendre l’habitude de se brosser les dents quotidiennement sans que vous ayez à le lui rappeler, puis il pourra aller tout seul faire les courses au magasin. Ainsi, la conquête de l’autonomie se fera progressivement.

« Être autonome, c’est être soi-même, avec sa propre personnalité qui est différente de celle des autres, avec ses propres pensées, sentiments et désirs, et cela nous garantit la capacité de ne pas dépendre des autres pour se sentir bien, de nous accepter comme nous sommes et d’avoir la certitude que nous pourrons nous débrouiller tout au long de notre vie ».

– Confédération espagnole des associations de parents d’élèves –

Les enfants doivent savoir que lorsqu’ils ne sont pas responsables de ce qui leur appartient, il y a des conséquences. Par exemple, si le petit n’étudie pas, il ne pourra pas avoir de bonnes notes.

5. Expliquer les conséquences

Toute responsabilité est liée à un fardeau. Qu’une personne soit responsable ne signifie nullement qu’elle doive tout faire correctement. Prendre en charge ses propres émotions, décisions et actions implique de prendre des risques et d’accepter quand les conséquences sont négatives.

Mais aussi, ne pas respecter ce sur quoi on s’est engagé entraîne des conséquences. Tenir ou non ses engagements importe beaucoup. Il est essentiel de lui dire, par exemple, que s’il ne ramasse pas ses jouets dans la chambre, personne ne le fera pas à sa place ; que s’il n’étudie pas pour un examen, il n’obtiendra pas une bonne note ; ou que s’il ne prend pas soin de ses fournitures à l’école, il aura moins de crayons de couleur avec lesquels dessiner.

La responsabilité est une valeur essentielle

En tant que parents, il est impératif que nous encouragions la responsabilité chez les enfants. Cet apprentissage est essentiel pour vivre une vie épanouie et pour tisser des liens sociaux solides et sains. Selon l’âge et les ressources de chaque enfant, vous pourrez développer cette valeur sociale et leur donner des tâches ménagères à faire, comme mettre la table ou ranger ses jouets. Aussi, ils pourront comprendre, petit à petit, que leurs actions ont un effet sur les émotions des autres.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire quand votre enfant ne veut pas de responsabilités ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Que faire quand votre enfant ne veut pas de responsabilités ?

Si votre enfant ne veut pas de responsabilités, cela peut être dû à une éducation trop permissive. Découvrez comment inverser cette situation.



  • Elguera Martinez, M. (2019). Fomentar la autoestima en el niño para un buen desarrollo socio emocional. Educación, 25(1), 63–66. https://doi.org/10.33539/educacion.2019.v25n1.1770
  • Gómez, O., Nieto, M, J. (2013). Cómo fomentar la autonomía y responsabilidad en nuestros hijos e hijas. Guía para Padres y Madres. CEAPA. España.
  • Orrego Caballeros de LLenera, A, E. (1996) Manual para fomentar la responsabilidad y el manejo de la disciplina para padres de niños en edad escolar. Trabajo de investigación. Universidad del Valle de Guatemala. Facultad de Ciencias Sociales.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.